Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour août 2008

SINÉ HEBDO – CHARLIE HEBDO, le match éditorial de la rentrée

dimanche 31 août 2008

Alors que Siné hebdo dévoile sa liste de collaborateurs avec notamment la participation des dessinateurs Mix & Remix, Faujour, Lindingre, Diego Aranega, Carali, Berth, Tardi, Geluck, Ronald Searle, Desclozeaux, Delessert, et… Siné, du côté de Charlie hebdo les retombées du licenciement de Siné et les informations parues à cette occasion sur le journal sont loin d’avoir produit tous leurs effets.

Article val/cabu sur le nouvelobsDeux informations semblent semer le trouble dans la rédaction. L’appartenance du titre lui-même attribué à Cavanna, or il s’avère à la lecture d’un article de Delfeil de Ton (Nouvel Obs) que « l’invention » du titre et son appropriation par les éditions Rotatives pose quelques questions. Jean Cabu et Philippe Val ont d’ailleurs écrit au Nouvel Obs pour contester l’article de DDT les mettant en cause dans cette captation d’héritage.

Une propriété qui pourrait aussi être remise en cause par un texte de Cavanna « A Philippe Val » écrit après l’éviction brutale de Siné et qui, d’après nos informations, aurait du être de publié dans Charlie, mais ne l’a pas été à la demande pressante de Wolinski. A suivre.

L’autre information découle de la manne financière que représente les profits de Charlie hebdo et leur répartition. Révélés par Le Monde, les dividendes (330 000 euros chacun) perçus en 2006 par Cabu et Val, actionnaires principaux, à l’occasion des ventes astronomiques du n° spécial caricatures de Mahomet ont surpris les salariés qui n’avaient touché qu’une prime exceptionnelle. Mais les plus étonnés ont été les collaborateurs réguliers payés eux en « droits d’auteurs », ils sont plusieurs dont quelques « historiques », et qui n’ont eu droit à rien.

Ces révélations financières ont aussi mis à jour les disparités salariales au sein de la rédaction. Ainsi Wolinski, autre pilier historique du titre, s’est aperçu que Siné était mieux payé que lui. Le montant du salaire du comptable (10 000 euros), le même que celui de Philippe Val a également surpris. On est loin de la répartition égalitaire du Charlie hebdo original de Choron et Cavanna. A suivre.

La confrontation Siné Hebdo – Charlie Hebdo aura lieu dans les kiosques le 10 septembre. Pour l’instant celle qui a commencé au sein de la rédaction de Charlie n’a pas fait d’éclats. ff

L’article “Cabu et Val écrivent à l’Obs” – Le site du journal Siné Hebdo

Good Strips

dimanche 31 août 2008

 

menumixetremixPendant tout le mois d’août et à l’initiative de Delfeil de Ton les dessinateurs se sont mobilisés sur le site du Nouvel Obs pour soutenir Siné.

Diego Aranega, Lefred Thouron, Rémi Malingrëy, Plantu, Deligne, Wiaz, Jean-Yves Ferry, Jean-Christophe Menu, Chimulus, Placid, Yan lindingre, Jiho, Berth, Mix & Remix, Willem, ont dessiné un ou plusieurs strips sur le thème « Un beau métier dans une France idéale ».

En illustration : 

A droite : 
le strip de Mix & Remix 
© Mix & Remix

A gauche :
le strip de Jean-Christophe Menu 
© J-C Menu.

Le site du Nouvel Obs

Le droit de rire

vendredi 29 août 2008

zac-de-morgenLa caricature, c’est l’art de grossir le trait pour dire certaines choses qu’il n’est pas toujours agréable à entendre ou à voir. Elle participe à la liberté d’expression et au débat démocratique. Faut-il rappeler que les seuls pays où il n’y pas de caricatures sont des dictatures.

Depuis l’affaire des caricatures de Mahomet, ce moyen d’expression est de plus en plus attaqué chaque fois qu’il dérange. Il y a eu cet été le licenciement de Siné viré de Charlie hebdo pour un texte jugé antisémite sur le mariage de Jean Sarkozy (procès le 9 septembre à Lyon), et aujourd’hui c’est le sénateur UMP de Nouvelle-Calédonie, Simon Loueckhote qui demande au président de la République des poursuites judiciaires pour diffamation et injure contre le quotidien flamand De Morgen. Celui-ci a publié un dessin de Zac sur les soldats français morts en Afghanistan que l’A.F.P décrit ainsi :

« des cercueils des soldats, tués le 18 août dans une embuscade en Afghanistan, portant la médaille de la légion d’honneur, avec une légende qui fait allusion aux Jeux Olympiques : “même d’Afghanistan, les Français rentrent à la maison avec des médailles”.

Illustration : Dessin de Zac De Morgen © Zac De Morgen.

Siné homme de presse

jeudi 28 août 2008

siné massacre n°9Siné Hebdo est le quatrième journal créé par Siné. Dessinateur rebelle, mais également graphiste émérite, son parcours professionnel est jalonné de lancement de titres qui font désormais parti de l’histoire de la presse.

Le premier est Siné Massacre qui voit le jour en 1962. À l’époque, il vient de quitter L’Express où ses dessins très anticolonialistes suscitent, en pleine guerre d’Algérie, de sérieux remous. Neuf numéros sont publiés autour de thèmes aussi variés que De Gaulle, les pieds noirs, la liberté de la presse, l’amour, le pape, le colonialisme.

L'enragéQuelques années plus tard naîtra L’Enragé, véritable brûlot éditorial publié au cœur des événements de 1968 et qui prend pour cible le pouvoir du général de Gaulle (L’Enragé est l’anagramme de général). L’Enragé publie les premiers dessins politiques de Cabu, Wolinski, Willem, Pétillon, Loup, Blachon, Topor, Cardon, Bosc, Soulas, Reiser. Lancé avec l’aide de l’éditeur Jean-Jacques Pauvert, il atteint les 100 000 exemplaires vendus à la criée.

Après les évènements, L’Enragé donne l’idée à l’équipe du mensuel Hara-Kiri de créer un hebdomadaire dédié à l’actualité. Ce sera L’hebdo Hara-Kiri qui devient après son interdiction Charlie hebdo. Siné y dessine et tient sa rubrique Siné sème sa zone jusqu’à la disparition du journal en 1981. C’est aussi au sein de cette équipe qu’il créera le titre Mords’y l’œil, véritable prouesse technique dont il assure lui-même la mise en page et la mise en couleur des dessins de Reiser, Cabu, Gébé, Willem, Wolinski.

Après la mort de Charlie, Siné se défoulera à Droit de réponse, l’émission de Michel Polac, dans l’hebdomadaire La Grosse Bertha, avant d’intégrer l’équipe de la nouvelle version de Charlie hebdo en 1992.

mors-y l'oeilIl faudra attendre son licenciement de Charlie hebdo pour soupçon de soupçon d’antisémitisme en juillet 2008 pour qu’il se lance, à 80 ans, dans une nouvelle aventure éditoriale.

Siné est un des rares dessinateurs à ériger la provocation en système de pensée, à cultiver l’irrespect absolu, le parti-pris, la mauvaise foi consciente, et surtout à ne faire aucune concession après plus de 60 ans de métier. En créant Siné hebdo il reste fidèle à lui-même. f.f.

Illustration : Dessin de Siné paru
dans Mords-y-l’oeil n° 3 en avril 1981.

Le site du journal Siné Hebdo

Siné sème sa zone

mercredi 27 août 2008

Article du nouvel obs sur siné hebdoÉpilogue (?) de l’affaire Siné qui a agité le monde d’Internet tout cet été et la presse, plusieurs pages dans le Nouvel Obs, Marianne, Le Monde, L’Express, etc., Anne Crignon annonce sur le site du Nouvel Obs la création de Siné hebdo, hebdomadaire dont le n°1 paraîtrait le 10 septembre.

Après L’Enragé, Siné Massacre et Mords’y l’œil, ce serait le quatrième journal créé par Siné.

A suivre.

L’article sur le Nouvel Obs
Le blog de Siné