Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour novembre 2010

Ça va toujours mieux demain

mardi 30 novembre 2010

C’est le mardi 30 novembre 2010, à 12h et à « La mer à boire », 1 rue des Envierges Paris 75020 que les éditions Drugstore-Glénat présentent « en présence des auteurs » l’album « Ça ira mieux demain » réalisé à partir des dessins de Aurel, Chapatte, Gros, Lasserpe, Maëster, Pessin, Plantu, Tignous (qui signe la couverture), et Vidberg, publiés par le site éponyme

Le dernier numéro (paru) de La Mèche

lundi 29 novembre 2010

Le très intéressant site Caricatures & caricature.com publie l’éditorial d’Olivier Marbot, co-fondateur et rédacteur-en-chef de La Mèche. Le texte est également disponible sur le site de l’hebdomadaire satirique. Extraits :

« Innovation pour ce numéro 12 de la Mèche. Nous avons décidé de le laisser dans les kiosques pendant deux semaines, donc jusqu’au jeudi 9 décembre. On aimerait vous dire que c’est par superstition, parce que nous ne voulons pas sortir de numéro 13, mais ça n’est pas la seule raison. Depuis maintenant trois mois, une toute petite équipe travaille sans relâche à essayer de faire émerger un nouveau journal satirique faisant la part belle au dessin de presse, sans pub et sans financiers. Pari difficile, on nous avait prévenus…

Pas de locaux, pas de salaires non plus, tout cela fonctionne grâce à la bonne volonté générale mais, pour vous parler franchement, ça devient difficile. Donc on va tenter l’expérience : un numéro en vente deux semaines génèrera assurément moins de frais. Plus de ventes ? Ça, ça dépend de vous. […] Nos lecteurs, dans leur immense majorité, nous disent que le journal est bon, qu’il s’améliore même de numéro en numéro. Et pourtant sans publicité, le niveau actuel des ventes ne suffit pas. Voilà, vous savez tout, maintenant la balle est dans votre camp. Si vous voulez que ce journal vive, achetez le numéro 12, rachetez-le, offrez-le, abonnez-vous et abonnez vos proches. Si cette tentative ne donne rien, il nous faudra sans doute rendre les armes et éteindre la Mèche. Olivier Marbot ».

Bonne année pour Aurel

jeudi 25 novembre 2010

Année professionnelle dense pour le dessinateur Aurel :

En 2010, il est à l’initiative, avec Gros,  de « Ça ira mieux demain » qui diffuse des dessins de presse sur les téléphones portables, il a dessiné  l’album de BD « Sarkozy et ses femmes », textes de Renaud Dély (éditions Drugstore- Glénat), et il est l’auteur d’un numéro spécial de Politis, « 2010 horribilis » qui rassemble 150 dessins d’actualité classés en 8 grands thèmes et présentés par Denis Sieffert, directeur de l’hebdomadaire.

En vente chez les marchands de journaux à partir du 25 novembre et jusqu’à fin janvier 2011.

Le site Internet d’Aurel.

Hara-Kiri l’éternel retour

jeudi 25 novembre 2010

« En 2010, un journal pourrait-il être aussi “bête et méchant” que le Hara-Kiri de la grande époque ? », c’est la question que pose le site Internet Fluctat.net «art, culture, société, poil à gratter »,  à l’occasion de la parution du « Le Pire de Hara-Kiri, 1960-1985 » (éditions Hoëbeke).

Réponses intéressantes de Cavanna, Delfeil de Ton, Berroyer, Siné, Charb, et Martin.

Video de France 3 sur l’album où le Pr Choron et Berroyer parlent d’Hara-Kiri.

Vivre du dessin… en Belgique

mardi 23 novembre 2010

Analyse très intéressante du milieu de la BD et de l’illustration en Belgique que nous fait découvrir l’excellent site Internet ActuBD.com.

Une tribune libre donne la parole à Morgan Di Salvia qui a participé avec Pascal Lefèvre à l’étude « Bande dessinée et illustration en Belgique. État des lieux et situation socio-économique du secteur », réalisée et publiée par le Bureau d’études SMartBe.

Morgan Di Salvia explique la démarche :

« Tout d’abord, nous avons établi un état des lieux le plus complet possible des écoles et lieux d’enseignements, organisations d’auteurs, éditeurs, bibliothèques spécialisées, galeries, prix, aides à la création,… Un vade mecum professionnel qui balise le secteur en Belgique.
Ensuite, il a fallu prendre le pouls des conditions professionnelles des créateurs, comprendre leur productions, leurs revenus, leurs rapports avec les éditeurs. Pour quantifier ces aspects, un questionnaire a été soumis à 600 artistes actifs dans le domaine de la BD ou de l’illustration et résidant en Belgique. Plus de 250 ont répondu, ce qui nous donne un taux de participation à faire pâlir les sociologues. Cette radiographie nous apprend que les nombreux auteurs actifs en Belgique sont amenés à multiplier les types de travaux, passant de la BD au livre illustré, travaillant dans la presse ou pour des commandes privées. Un des enseignements est également que les revenus moyens sont assez bas. Nous dressons une série de profils professionnels qui offrent des aperçus chiffrés de la situation économique de celles et ceux qui pratiquent ces métiers. »

Ce document de 184 pages est instructif dans la mesure où la situation belge n’est pas loin de ressembler à celle de la France où il y a pléthore de dessinateurs (tous genres confondus), une surproduction (suicidaire) chez les éditeurs, des débouchés professionnels de plus en plus rares dans la presse, et où de nombreuses écoles d’art, publiques et privées font croire aux jeunes aspirants que le métier n’attend qu’eux.

Cette étude peut être téléchargée gratuitement sur le site de SMartBe. Il existe aussi une version « papier » que l’on peut se procurer pour 10 euros à :

SMartBe Association Professionnelle des Métiers de la Création asbl
70, rue Émile Féron
B-1060 Bruxelles
Tél. : 02 542 10 67.

Illustrations extraites de l’étude
réalisées par Serge Dehaes et Ellen Van Engelen ©

Coco à tout prix

mardi 23 novembre 2010

Charlie Hebdo annonce sur sa page facebook que la dessinatrice Coco (Charlie Hebdo, Vigousse, Le Ravi, etc.) a obtenu le premier prix du « Trophée Crayon en Nord » du 9ème « Festival du dessin de presse, d’humour et de la caricature » de Tourcoing.

Le deuxième prix a été attribué à Dadou, dessinateur de BD et caricaturiste montpelliérain, et le troisième prix à Vladimir Stankovski, dessinateur serbe.

En 2009, Coco (Corinne Rey) avait déjà obtenu à Tourcoing le « Trophée Jeune Talent. En 2010, elle a aussi reçu le 2e prix de la « Bourse du jeune talent » de la BNF, et le « Prix de l’humour vache » à Saint-Just-le-Martel.

Elle signe l’affiche des Rencontres Internationales du Dessin de Presse de Carquefou (18-23 janvier 2011).

Article sur Coco sur le site Maville.com.

Illustrations : dessin de Coco à propos de son Prix de l’humour vache
reçu en 2010 à St Just-le-Martel et Coco dessinée par Wolinski
dans sa chronique sur St Just-le-Martel  pour Charlie Hebdo.