Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour juin 2013

Mahomet le retour

mercredi 19 juin 2013

Le dessinateur Charb est-il en train de gagner sa place au paradis d’Allah ? Après avoir défrayé la chronique en consacrant plusieurs couvertures et suppléments iconoclastes de Charlie Hebdo à l’Islam et à ses intégristes religieux, il publie le 26 juin le deuxième tome de La vie de Mahomet, hors-série de l’hebdomadaire co-écrit avec la journaliste Zineb El Rhazoui.

Extrait d’un entretien accordé en février au site Caricatures & caricature.com :

Charlie Hebdo a publié début janvier un hors-série signé Charb et Zineb, intitulé « La Vie de Mahomet » : les ventes sont au rendez-vous ?
Je ne sais pas ce qu’on entend par “au rendez-vous”. On va probablement en avoir vendu un peu plus de 50 000. ça représente la deuxième meilleure vente de hors-série depuis le début de Charlie (les meilleures, c’était “les Mégret gèrent la ville” de Luz.).

Cette vie de Mahomet est bien plus sérieuse qu’on aurait pu s’y attendre, venant du directeur de Charlie Hebdo. Pourquoi cette retenue ?
On aurait pu faire une vie de Mahomet parodique, mais pour apprécier la parodie, il faut connaître un minimum la “réalité”. La Vie de Brian n’est drôle que parce que tout le monde voit le rapport avec la vie de Jésus. La vie de Mahomet, en France, pas grand monde la connaît.

Mana Neyestani dessinateur iranien en exil

vendredi 14 juin 2013

Le quotidien 20 minutes a consacré un article au dessinateur iranien Mana Neyestani, emprisonné en 2006 dans son pays après la publication d’un de ses dessins pour enfants dont le sens a été mal interprété et qui a déclenché la fureur d’une minorité ethnique en Iran (à lire sur ce sujet un article du Monde). La journaliste Faustine Vincent précise que les manifestations qu’il a provoquées ont été réprimées dans le sang par le pouvoir et que Mana Neyestani est parvenu à s’échapper après deux mois de détention pour se réfugier en Malaisie. Il la quittera en 2010 avant d’arriver en France, où il vient d’obtenir le statut de réfugié politique.

Extrait de l’article : « Lecteur de presse assidu, Mana Neyestani s’informe aussi sur la situation en Iran via Facebook. Du moins autant que possible: «On ne peut pas facilement communiquer parce que le régime surveille tout sur internet. Beaucoup de messages sont filtrés et censurés». Il a tout de même appris que certains de ses dessins étaient placardés sur des murs d’universités. «Mais c’est dangereux, parce qu’ils n’ont pas le droit de le faire…», s’inquiète-t-il. Parfois, il reçoit des messages de ses amis qui s’excusent de ne pas commenter ou «liker» les dessins qu’il poste sur sa page Facebook. «Ils me disent que ma page est peut-être surveillée par le régime et qu’ils n’osent pas le faire parce qu’ils ont peur. »

Le dessinateur « admirateur de Sempé, Roland Topor et Claude Serre » est aussi membre de l’association Cartooning for Peace.

Le site Internet de 20 minutes présente également un diaporama de ses dessins à l’occasion de la parution de l’album «Tout va bien !»  qui rassemble 200 de ses dessins réalisés entre 2007 et 2013 (Arte Editions. Çà et Là).

En illustration : «Oppression», un dessin, indique 20 minutes, repris par le «mouvement vert» de contestation contre le régime en 2009.

Desclozeaux, l’homme à fables

mardi 11 juin 2013

Trop rare dans la presse et surtout depuis que Le Monde lui a supprimé brutalement en 2012 sa collaboration à la rubrique gastronomie (mais que l’on retrouve depuis quelques numéros dans Siné mensuel), Desclozeaux illustre « Fablerie », 34 fables de Jean du Frout (Jean-François Naquet-Radiguet).

A voir, quelques images du livre, sur une video réalisée à l’occasion d’une signature des auteurs à la librairie Le livre écarlate à Paris 75014 où l’on peut se le procurer. L’ouvrage est également disponible à la librairie du Théâtre du Rond-Point à Paris 75008 (où les dessins de Desclozeaux sont actuellement exposés), et sur le site de Jean du Frout, Artisan fabuliste : http://jeandufrout.wordpress.com/livres/

Un deuxième tome serait en préparation.

Avoine en exposition

lundi 10 juin 2013

Dans le « Dico Solo » on trouve cette citation du dessinateur Avoine qui déclarait déjà en 1981 «  Le dessin d’humour est un genre qui ne devrait pas être exclu de la presse et pourtant c’est ainsi. Le marché existant, c’est l’utilisation de mes dessins, en illustrations disons humoristiques. »

A la même époque les dessinateurs étaient pourtant invités dans les émissions littéraires comme en témoigne cet extrait d’Apostrophes de Bernard Pivot recevant une belle brochette de dessinateurs Reiser, Jean Effel, Siné, Tim, Laville, Barbe, et… Avoine, qui venait présenter son livre de dessins d’humour « Faites moi rire, je pars dans quatre minutes » (B.Diffusion).

Avoine a dessiné, entre autres dizaines de journaux, pour Paris Match, A suivre, Télérama, Le Monde, Elle, Le Point, L’Express, La Recherche, et même Le New-Yorker. Il a été membre des H.A. (Humoristes Associés) en compagnie de Laville, Fred, Mose, Serre, Siné, Soulas, Nicoulaud, Napo, Trez, Barbe, Blachon, Lacroix, Sabatier, Granger, Bridenne, Mordillo, Loup, et Jy.

Du 13 juin au 27 juin 2013, Avoine expose ses dessins sur l’actualité – publiés notamment dans Siné Hebdo, Siné mensuel ou Bakchich– à l’Espace Louise Michel, 42 ter, rue des Cascades, dans le 20ème arrondissement de Paris.