Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Actu Média’

On a essayé les caricatures

vendredi 15 septembre 2006

Dessins de Bernar au générique de l'émission On a tout essayéNouvel habillage et donc disparition des caricatures de Bernar qui faisaient l’originalité du générique de l’émission de Laurent Ruquier On a tout essayé sur France 2.

Une rare occasion de voir du dessin à la télévision et sur le site Internet de France 2 où les caricatures de Bernar étaient toujours visibles à la mi-septembre

Le site

Caricatures de Mahomet (suites)

vendredi 15 septembre 2006

Mahomet, couverture de Charlie HebdoIls y ont mis le temps, mais l’Union des organisations islamiques de France poursuit finalement Charlie Hebdo pour un dessin de Cabu et la reproduction de deux caricatures danoises.

La citation pour “injure publique à l’égard d’un groupe de personnes à raison de la religion” fera l’objet d’une première audience le 22 septembre et fixera une date pour l’examen du fond de l’affaire. A cette audience sera également fixée une date pour une procédure enclenchée en juillet par la Grande Mosquée de Paris (GMP).

L’UOIF demande la publication du jugement en Une de Charlie Hebdo, avec une astreinte de 50.000 euros par semaine de retard et dans cinq autre journaux de son choix et 30.000 euros de dommages et intérêts.

Trois dessins, un de Cabu publié en une avec la légende “c’est dur d’être aimé par des cons” et deux dessins déjà publiés dans le journal danois Jyllands-Posten en septembre 2005.

Interrogé par Didier Pasamonik pour l’excellent site internet ActuaBD.com, Philippe Val, responsable de Charlie Hebdo constate : « La loi de 1881 sur [la liberté de] la presse prévoit un délai de prescription de trois mois pour éviter que les journaux ne vivent pendant un an avec des épées de Damoclès au dessus de la tête. Or, les députés de la majorité ont modifié la loi, et inventé une nouvelle exception étendant le délai de prescription à un an pour les délits de presse à caractère raciste. Et nous sommes attaqués pour injure à caractère raciste, c’est-à-dire pour avoir « insulté la religion musulmane. » et Philippe Val de préciser : « Il s’agira donc d’un procès purement politique, ce qui est une nouveauté dans un État de droit. Qui plus est, ce sera le seul procès en Europe sur la publication des caricatures. Il est donc essentiel. C’est un enjeu de civilisation. »

Holocaust Memorial, dessin de Maziyar Bizhani, IranCartoon.irEn riposte à cette affaire de caricatures du prophète Mahomet, l’Iran de son côté, avait lancé un concours qui a abouti à l’organisation du Holocaust International Cartoon Contest Manifestation inaugurée à Téhéran à la mi-août et qui a fermé ses portes le 13 septembre.

Plus de 204 caricatures y étaient exposées, après avoir été sélectionnées sur un total d’environ 1.100, envoyées de quelque 60 pays, à la suite d’un concours lancé en février par Iran Cartoon et le quotidien conservateur Hamshahri.

Statue, Dessin de Tommy ThomdeanL’affiche de l’exposition représentait – en photo – un casque avec une étoile de David, reposant sur un autre casque avec le sigle nazi.

On peut voir quelques-uns des dessins exposés et des photos de l’exposition sur ce site.

A la veille de l’inauguration, le mémorial de l’Holocauste de Yad Vashem, à Jérusalem, a demandé à la communauté internationale de réagir : “L’exposition de caricatures sur l’Holocauste à Téhéran, en Iran, un pays qui veut se doter de capacités nucléaires et dont le président s’est prononcé pour un génocide d’Israël, doit mettre les voyants au rouge, non seulement pour Israël mais pour toutes les nations éclairées.”

Illustrations : en noir & blanc dessin du dessinateur iranien Maziyar Bizhani et en couleurs dessin de l’indonésien Tommy Thomdean.

La Une du Canard sur Internet

mercredi 17 mai 2006

La Une du Canard enchaînéDécouvrez la Une du CANARD ENCHAINE en avant-première, le mardi soir, sur le site.

Dans un texte titré : « Juste une palme dans la cyber mare », l’hebdomadaire satirique paraissant le mercredi, s’explique sur sa présence sur Internet :

« Non, en dépit des apparences, ”Le Canard” ne vient pas barboter sur le net. Ce n’est pas faute d’y avoir été invité par des opérateurs plus ou moins bien intentionnés, et parfois par des lecteurs qui aimeraient bien lire en ligne leur hebdomadaire préféré. Et surtout, par les canetons expatriés, qui ne reçoivent parfois leur journal, à l’autre bout du monde, que plusieurs jours après la parution.

Mais notre métier, c’est d’informer et de distraire nos lecteurs, avec du papier journal et de l’encre. C’est un beau métier qui suffit à occuper notre équipe. Ce site officiel du ”Canard” se limite donc, pour l’heure, à donner quelques informations pratiques, et aussi à occuper les adresses que des escrocs ont parfois tenté de détourner, en se faisant passer pour nous.

Petit à petit, nous nous efforcerons d’enrichir le contenu, avec une rubrique historique, et, peut-être, un accès aux archives. […] En attendant, le très modeste cyber-Canard vous donne donc rendez-vous, mercredi, chez votre marchand de journaux ! »

Tignous chez Bruno Masure

jeudi 30 mars 2006

tignousTignous illustrera de ses dessins Impertinences, 

la nouvelle émission de Bruno Masure sur la chaîne parlementaire LCP.

Exposition Cabu sur Paris

jeudi 30 mars 2006

C’est en septembre 2006, et non en avril comme annoncé, que sera présentée à la salle St Jean de l’hôtel de ville de Paris, la grande exposition consacrée à Paris vu par Cabu, ceci en raison du succès et de la prolongation de l’exposition de photos de Willy Ronis présentée actuellement.

Un film de 52 minutes a été réalisé pour cette occasion par le concepteur de l’exposition Bernard Fournier, et sera diffusé sur France 5. Le livre catalogue sera édité par Hoëbeke.

Agression à La Mer à boire

jeudi 30 mars 2006

Les quotidiens Libération et 20 minutes ont relaté dans leur édition du 30 mars, l’agression contre le café-galerie La mer à boire qui présente actuellement l’exposition, Ni dieu, ni Dieu, des dessins sur toutes les religions réunis par Siné et qui devaient faire l’objet d’un album.

Une dizaine de jeunes du quartier, ont pénétré violemment dans le café et, après avoir menacé de brûler le local, se disant « insultés dans leur foi », ont demandé à ce que les dessins soient décrochés. Les clients présents et les responsables du lieu ont réussi à les repousser.

Depuis, certains dessins, notamment ceux qui étaient en vitrine ont été recouverts d’une feuille de papier barrée de la mention censuré, mais l’exposition reste en place en principe jusqu’au 18 avril. Dessins de Siné, Berth, Martin, Rémi, Willem, Faujour, Tignous, Luz, Charb, entre autres.

La mer à boire, 1-3 rue des Envierges – 75020 Paris. Tél. : 01 43 58 29 43.

Contact – Le site La mer à boire