Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Récompense’

Angoulême rend hommage à Charlie Hebdo

mardi 20 janvier 2015

affiche_angouleme_jesuischarlieLes organisateurs du prochain festival de la BD d’Angoulême sortent de leur chapeau promotionnel la création d’un prix intitulé “Le prix Charlie de la liberté d’expression” qui sera remis pour sa première édition aux dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, exécutés par des terroristes le 7 janvier dans les locaux de Charlie.

Il n’est pas dit que cette récupération fédératrice efface les problèmes internes entre les organisateurs du festival qui trouvent dans cet hommage éploré au dessin de presse un échappatoire à leurs conflits éthiques et commerciaux.

Il n’est pas dit non plus que cette initiative « solidaire », ainsi que celle des éditeurs avec la publication de l’album hommage collectif « La BD est Charlie », occulte les Etats généraux de la BD et la grève des signatures contre la paupérisation du métier, qui se dérouleront pendant le festival.

Enfin, Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski, ne seront plus là pour expliquer que, même s’ils en faisaient parfois, leur métier n’était celui de dessinateur de bandes dessinées comme le grand public, et hélas les professionnels, le catégorise trop souvent dans un raccourci simplificateur. On se souvient du tollé provoqué en 2013 par le grand prix remis à Willem, dessinateur pas tout à fait estampillé 100% BD.

Il paraît que des Unes de Charlie Hebdo seront affichées dans toute la ville, une bonne idée qui aurait pu être complétée par l’affichage de Unes de Siné mensuel, Zélium, Fakir, Le Ravi, etc. …

Et tant qu’ils y sont ils pourraient rendre un hommage à Gébé avant qu’on ne l’oublie encore.

Ce sera –  sûrement – pour les prochaines éditions du festival de la bande dessinée. f.f.

En illustration, affiche dessinée par Lewis Trondheim.

Wiaz et les pets de l’au-delà

mercredi 7 janvier 2015

WiazfantomepeteWiaz dessinateur au Nouvel Observateur (devenu récemment L’Obs) depuis 1972, diversifie sa production dans le livre jeunesse. Le Journal du Dimanche lui a consacré au mois de décembre 2014 un article. Extrait :

« Wiaz est prince, descendant d’une des plus grandes familles de Russie. Il a été aussi le petit-fils adoré de François Mauriac, le beau-frère de Jean-Luc Godard et le mari de Régine Deforges. Mais surtout, il est dessinateur de presse et auteur du personnage du “Fantôme qui pète”, idéal pour endormir les petits et réveiller les grands. Rencontre.

indexJ’ai toujours voulu faire des livres pour enfants. Avec mon oncle Claude Mauriac, nous ­avions même commencé un album, ­Peluche, en 1970. Quinze ans plus tard, j’ai illustré un texte d’André Hardellet, L’Oncle Jules, que Régine [Deforges] lui avait commandé. Mais ça ne s’est pas vendu. Cette histoire de fantôme péteur m’est venue à la campagne. Nous nous trouvions au lit avec Régine quand un prout s’est fait entendre. “Tu exagères”, lui ai-je dit. “Mais ce n’est pas moi”, s’est-elle exclamée. “Alors ce doit être un fantôme!” “OuindexWiazi”, m’a-t-elle répondu. Et elle s’est endormie. Moi, je suis resté avec cette histoire de fantôme. Régine m’a d’ailleurs inspiré pour mes personnages. De la même manière qu’on s’est tous retrouvés dans La Bicyclette bleue quand elle l’a écrit. Mme Potiron, c’est elle. » […]

A noter que Wiaz a reçu en 2014 pour ses aventures du « fantôme qui pète » le Prix Humour Tendre décerné par le Salon International de la caricature et du dessin de presse et d’humour de St Just-le-Martel.

Albums parus dans la série : « Le fantôme qui pète », « Le Fantôme et les petits prouts », et « Rototo a disparu ». Editions de la Différence.

Prix France Info 2015

lundi 5 janvier 2015

Sélection des albums pour le Prix France Info de la bande dessinée d’actualité et de reportage décerné tous les ans à l’occasion du festival de la BD d’Angoulême :

« Clandestino », Aurel. Glénat
« Energies extrêmes »,  Blancou et Lapoix. Futuropolis.
« Etre là », Christophe Dabitch + collectif. Futuropolis.
« Florange, une lutte d’aujourd’hui “, Tristan Thil et Zoé Thouron. Dargaud.
« Frères de terroirs », Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde. Rue de Sèvres.
« Journal d’une Femen », Michel Dufranne et Sévérine Lefebvre. Le Lombard.
« La Fantaisie des dieux, Rwanda 1994 », Hyppolyte et Patrick de Saint-Exupéry. Les arènes.
« La Lune est blanche », Emmanuel et François Lepage. Futuropolis.
« La Machine à influencer », Brooke Gladstone et Josh Neufeld. Cà et Là.
« Les Larmes du seigneur afghan », Campi, Zabus et Pascale Bourgaux.Dupuis.
« Omaha Beach, 6 juin 1944 », Bertail, Morwan, Séverine Tréfouël. Magnum photos + Aire Libre.
« Yékini, le roi des Arènes », Lisa Luguin, Clément Xavier. FLBLB.

Présentation des livres à lire sur le site de la radio.

Illustration : document France Info.

prix-finfo-bd-2015-selectio

Hommage dessiné à Ghislaine Dupont et Claude Verlon de RFI

mardi 4 novembre 2014

02Sous l’égide de l’incontournable Cartooning for Peace* les dessinateurs Plantu, Glez, Kichka, Chaunu, Baudry, Placide, Chimulus, Bleibel, rendent hommage aux journalistes de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, à l’occasion du premier anniversaire de la date de leur assassinat au Mali.

RFI publie leurs dessins et leur donne la parole. Présentation : “Ils sont dessinateurs de presse en France et un peu partout dans le monde. Il y a un an, choqués par l’assassinat de nos confrères Ghislaine Dupont et Claude Verlon, ils ont tenu à réagir avec leur crayon pour dénoncer la violence de ces meurtres et cette insupportable atteinte à la liberté d’expression.”

En illustration le dessin symbolique de Damien Glez (Jeune Afrique, Journal du Jeudi (Burkina Faso)).

nszh_CFDVISUELDVDBD_1* Cartooning for Peace vient de se voir décerner le Prix International Henri Fontaine pour l’humanisme qui “récompense tous les deux ans des personnes, institutions ou associations qui « contribuent de manière significative à la défense, la transmission et l’actualisation des valeurs qui furent celles défendues par Henri La Fontaine, Prix Nobel de la Paix 1913, telles que l’humanisme, la justice sociale, le féminisme et le libre-examen ».

A noter également que le film  “Caricaturistes – Fantassins de la démocratie” est désormais disponible en DVD et continue a être projeté à travers le monde : Le 7 novembre à 20h30, dans le cadre des Tribunes de la Presse à Bordeaux, en présence du dessinateur et protagoniste du film Michel Kichka – Le 10 novembre à 19h00, à L’Institut du Monde Arabe à Paris, en présence de Plantu, de Stéphanie Valloatto la réalisatrice et de Radu Mihaileanu le producteur. Durant le mois de novembre, le film sera présenté en Suède (Stocklom Film Festival), à Hong Kong (French Film Festival), au Royaume Uni (Leeds International Film Festival) et en Inde (Festival international du film de Goa).

Un concours de La Revue Dessinée

mercredi 30 avril 2014

Trouvé sur le Facebook de La Revue Dessinée (excellente) qui va bientôt publier son n°4 :

” À vos crayons ! À l’occasion de la journée de la liberté de la presse, vous avez jusqu’à vendredi minuit pour nous envoyer les dessins que l’actualité vous inspire. Ils seront publiés (sous réserve de notre approbation) samedi toute la journée ici même, et sur Twitter.

Le meilleur dessin, choisi par nos amis James, Sécheresse et Soulcié, sera publié dans “Le dessin de la rédaction” de lundi. Le lauréat gagnera également un an d’abonnement à La Revue Dessinée.

Envoyez vos oeuvres : henri@larevuedessinee.fr
Bonne chance !”

Coco et Soulas Trophées Presse Citron-BnF 2014

samedi 29 mars 2014

Les Trophées Presse Citron/BnF qui récompensent les meilleurs dessins sur l’actualité de l’année ont été décernés le 27 mars  au Belvédère de la Bibliothèque nationale de France en présence de nombreux dessinateurs, des élèves et des professeurs de l’école d’art Estienne, tout ce beau monde galvanisé par la sémillante Luce Mondor.

Les 4 lauréats des Trophées Presse Citron/BnF 2014 sont :

Catégorie étudiants, trophées décernés par un jury de professionnels :
Laure Wilmot, 4e année « Image im­primée », École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris.
Coup de cœur du jury 2014 : Joseph Levacher, Manaa1, École Estienne, Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie professionnels, trophées décernés par un jury d’élèves :
Coco, Les Inrocks, Charlie Hebdo.
Coup de cœur du jury 2014 : Soulas, Vigousse, Urtikan.net, Siné mensuel.