Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Agression à La Mer à boire

30 mars 2006 à 9 h 31

Les quotidiens Libération et 20 minutes ont relaté dans leur édition du 30 mars, l’agression contre le café-galerie La mer à boire qui présente actuellement l’exposition, Ni dieu, ni Dieu, des dessins sur toutes les religions réunis par Siné et qui devaient faire l’objet d’un album.

Une dizaine de jeunes du quartier, ont pénétré violemment dans le café et, après avoir menacé de brûler le local, se disant « insultés dans leur foi », ont demandé à ce que les dessins soient décrochés. Les clients présents et les responsables du lieu ont réussi à les repousser.

Depuis, certains dessins, notamment ceux qui étaient en vitrine ont été recouverts d’une feuille de papier barrée de la mention censuré, mais l’exposition reste en place en principe jusqu’au 18 avril. Dessins de Siné, Berth, Martin, Rémi, Willem, Faujour, Tignous, Luz, Charb, entre autres.

La mer à boire, 1-3 rue des Envierges – 75020 Paris. Tél. : 01 43 58 29 43.

Contact – Le site La mer à boire

South Park et la scientologie

30 mars 2006 à 9 h 27

south_parkAux États-Unis, ce sont les attaques de la série télé South Park contre l’Église de Scientologie qui ont entraîné le départ d’Isaac Hayes, chanteur, qui prêtait depuis 1997 sa voix au personnage de Jerome “Chef” McElroy, le cuisinier du collège fréquenté par Cartman et ses potes.

Ce retrait survient après la diffusion en novembre de l’épisode “Trapped in the closed” (Piégé dans le placard) qui ridiculise l’Église de Scientologie et ses adeptes comme Tom Cruise, et John Travolta. Isacc Hayes, lui-même scientologue, a déclaré : “Il y a une place dans ce monde pour la satire, mais il y a un moment où la satire finit et où commence l’intolérance et le sectarisme vis à vis des croyances religieuses”.

Matt Stone et Trey Parker, les créateurs de South Park lui ont répondu : “Depuis 1997, et au cours de plus de 150 épisodes, cela n’avait pourtant jamais gêné Isaac que le programme se moque des chrétiens, des musulmans, des mormons ou des juifs. Il n’a pas eu de problèmes pour encaisser ses chèques”.

Les caricaturistes au pas ?

30 mars 2006 à 9 h 24

« Éric Raoult veut mettre au pas les caricaturistes », titre le quotidien Libération dans son édition du 22 mars 2006.

La journaliste Catherine Coroller explique que l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93), organisatrice de la manifestation du 11 février contre les caricatures de Mohamed, avait demandé une loi interdisant leur publication. Éric Raoult député-maire UMP du Raincy (Seine-Saint-Denis) a donc déposé le 21 mars une proposition de loi faisant entrer la «caricature» dans le champ de la loi du 29 juillet 1881 régissant la liberté de la presse. Son but étant que la caricature devienne ainsi un support aux «crimes et délits commis par voie de presse» au même titre que les «écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images» (Article 23).

La journaliste rappelle que le 28 février, Jean-Marc Roubaud (UMP, Gard) avait lui aussi déposé une proposition de loi dans ce sens. L’UAM 93 s’est réjouie de cette «avancée» dont elle revendique la paternité, et annonce une action nationale de soutien aux deux députés.

L’affaire des caricatures

30 mars 2006 à 9 h 20

La polémique suscitée par la publication de caricatures sur le prophète Mohamed n’en finit pas de faire des vagues et de susciter des interrogations. Ainsi le magazine Envoyé spécial de France 2 a diffusé le 23 mars 2006 un reportage de Mohammed Sifaoui « Caricatures : les dessous de la colère ». Extrait de la présentation du reportage par France 2 :

« A la suite des réactions violentes constatées dans de nombreux pays, plusieurs journaux danois ont parlé de manipulations. C’est ce qu’a voulu vérifier une équipe d’Envoyé Spécial en enquêtant au Danemark.

A l’origine de la médiatisation des caricatures dans le monde arabo musulman : un groupe d’imams. Il est danois et ce sont eux qui vont donner une portée internationale à ce qui n’était au départ qu’une simple affaire de presse.

L’enquête va très vite démontrer que ces imams sont en réalité des islamistes. Ils vont utiliser l’affaire des caricatures pour régler un contentieux avec le Jyllands-Posten, le journal qui a publié les dessins. Le quotidien avait à maintes reprises critiqué le parcours et les engagements de ces imams. Pour enflammer le monde islamique, ces religieux vont préparer et largement diffuser un dossier à charge contre le Danemark et qui ne comportait pas seulement les fameuses caricatures de Mahomet. C’est ce dossier qui sera envoyé avec l’aide de certains ambassadeurs aux autorités de plusieurs pays arabo musulmans. Les imams reconnaissent y voir ajouté des photos et des dessins insultants et vulgaires qui n’ont aucune relation avec les caricatures.

Les journalistes d’Envoyé Spécial ont pu recueillir les confidences de certains de ces imams. Ces « religieux » ne cachent pas leur prosélytisme, ils considèrent les laïcs comme des « ennemis » et font la promotion d’un islam radical. »

Le blog de Maëster

30 mars 2006 à 9 h 11

da-vinci-code-2Pour commencer et pour le plaisir, les caricatures de Tom Hanks 
et Audrey Tautou par Maëster, empruntées sur son blog.

illustration © Maëster