Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Christophe Blain’

Sacrées dessinatrices

samedi 30 janvier 2016

Tanxxx« Chevalier mon cul, que crève l’état et le ministère », c’est par ce message sur Twitter que la dessinatrice Tanxxx a refusé sa médaille de Chevalier des Arts et Lettres. Celle-ci a été attribuée par le ministère de la Culture dans un élan de féminisme et de récupération, à un lot de dessinatrices – Julie Maroh, Chloé Cruchaudet, Aurélie Neyret, Marguerite Abouet (sans oublier quelques hommes Christophe Blain, Mathieu Sapin, Riad Sattouf ) à l’occasion du dernier festival de la BD d’Angoulême. Il suffisait de connaître un peu le travail de la dessinatrice pour s’en douter.

14797501Le premier prix « Couilles au cul » imaginé par Yan Lindingre et Fluide glacial a été attribué le 30 janvier 2016 à la dessinatrice Willis from Tunis (Nadia Khiari). Cette initiative a été prise pour compenser le report cette année du prix de la Liberté d’expression créé en 2015 à Angoulême en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. Sculpture de Denis Hilt.

On n’a pas beaucoup vu cette photo (ci-dessous) dans les médias à l’occasion de la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats de janvier 2015. Le dimanche 10 janvier 2016, Coco la dessinatrice de Charlie Hebdo a brandi ces deux images (Charb et Cabu) pendant tout le temps que Johnny Halliday interprétait sa chanson. Source : Twitter @OdieuxBoby

OdieuxBoby

La BD hors les cases

vendredi 14 mars 2014

Il n’y a pas que le dessin de presse qui souffre de son image si l’on en croit l’article que publie Paris Match à propos de « Pulp Festival » manifestation qui se déroulera du 14 au 16 mars 2014 à La Ferme du Buisson, à Marne-la-Vallée (77).

Extrait de l’article de Yannick Vely :

« L’idée est lumineuse. Pour sortir la BD des préjugés qui l’affublent de n’être qu’un art mineur destiné en priorité aux petits et grands enfants, La Ferme du Buisson, en partenariat avec ARTE, accueille de vendredi à dimanche les meilleurs auteurs de BD du moment pour trois jours d’un festival d’un genre particulier. Oubliées les longues séances de dédicaces, terminées les expositions répétitives autour d’un dessinateur, place à des installations ludiques et à des spectacles vivants mettant en scène le neuvième art dans tous ses états. Pour sa première édition qui vise modestement les 5.000 places vendues en trois jours, le PULP Festival peut compter sur une distribution prestigieuse : côté BD, Philippe Dupuy, Blutch, Christophe Blain, François Olislaeger, Loo Hui Phang, côté arts vivants, Mathieu Amalric, Barbara Carlotti ou encore la chorégraphe Mathilde Monnier. »

Le programme de Pulp Festival

En illustration, l’affiche dessinée par Jean-Claude Forest, Guy Pellaert, Christophe Blain.

Bandes à part

mardi 27 août 2013

L’Express consacre un article à « La bande dessinée fait (aussi) sa rentrée littéraire » et dévoile que « Le cru s’annonce dense, avec la parution de 1.149 albums (1.149 !!!) entre le 15 août et 31 octobre, soit une hausse de 12.2% par rapport à la rentrée 2012, selon l’étude réalisée par Livres Hebdo. L’offensive des éditeurs, qui réalisent 40% de leur chiffre d’affaires sur la période, explique cette course aux nouveautés qui s’étire jusqu’au mois de novembre. »

A noter parmi les parutions le nouvel album de Pétillon « Palmer en Bretagne » et l’intégrale de « Quai d’Orsay » (meilleur album 2013 à Angoulême), de Christophe Blain pour les dessins et Antonin Baudry (ex Abel Lanzac) pour les textes. Tous deux publiés chez Dargaud.

Dargaud, un éditeur qui semble par ailleurs assez peu attentif au respect de l’œuvre de ses auteurs. Ainsi l’éditeur utilise pour la promotion de la collection Blueberry un dessin (signé illisible) qui est une mauvaise copie d’un dessin de Jean Giraud (Gir) comme le dévoile sur Twitter Dimitri Piot et le site belge Graphivore.

Quand l’Internet et la presse s’intéressent au dessin

samedi 3 décembre 2011

Le Point.fr consacre un reportage à la « plus grande fresque du monde » en cours de réalisation à Paris près du centre Georges Pompidou (précédé d’un publicité).

A revoir le passage de Jean-Jacques Sempé dans l’émission  « La grande librairie » sur France 5 le 1er décembre 2011.

Le Monde Livres consacre un article à Tomi Ungerer à l’occasion du Salon du livre et de la Jeunesse de Montreuil 2011.

Article sur Tomi Ungerer, 80 ans,  dans le NouvelObs.com. Extrait : « Je suis en bonne forme, j’ai derrière moi une année très fructueuse, j’ai fait trois livres cette année », note l’artiste. « C’est mon rythme habituel, toute ma vie j’ai sorti trois à quatre livres par an, parce qu’avec moi ça déborde: j’ai trop d’idées, je ne sais plus où les mettre », et video sur Arte.tv à propos de son anniversaire.

Sur son site Libération.fr diffuse une video sur Tomi Ungerer en 1981.

L’Express.fr publie un entretien avec Abel Lanzac à l’occasion de la parution du second tome de « Quai d’Orsay », dont il est le scénariste et dont les dessins sont signés Christophe Blain.

A découvrir sur Rue89.com, les images du film dessiné par Aurel (Le Monde, Marianne, Politis) et réalisé par Florence Corre. Autre lien pour en savoir plus Le lézard vert.

Les dessins d’Aurel sont également diffusés sur le site fr.news.yahoo.com

France Info, dessins politiques et BD

lundi 28 novembre 2011

Jean-Christophe Ogier a consacré sa chronique BD du 27.11 .12011 sur France Info à cinq albums traitant de sujets d’actualité à quelques mois de l’élection présidentielle française de 2012.

« Sarkozy et les riches », textes Renaud Dély (journaliste au Nouvel Observateur), dessins de Aurel. Editions Drugstore/Glénat.

« J’aurais voulu faire président », textes de Thomas Legrand (journaliste à France Inter) et dessins de  Philippe Bercovici. Editions 12bis.

« L’Actu en patates, Tome 1 : Quinquennat nerveux », dessins de Martin Vidberg publiés sur son blog du Monde.fr. Editions Delcourt. (A propos de cet auteur, il faut signaler que son jeu « Casse toi pov’con» (voir blog du 11.9.2011)  s’est vendu à 8 000 exemplaires et vient d’être réédité à 21 000 exemplaires par Cocktail games).

« Business is business », textes Lindingre et dessin de Julien /cdm. Editions Drugstore/Glénat.

« Quai d’Orsay : Chroniques diplomatiques », tome 2. Textes d’Abel Lanzac et dessins de Christophe Blain. A paraître aux éditions Dargaud le 2 décembre.

Chronique de Jean-Christophe Ogier à lire et à réécouter sur le site Internet de France Info.

Précisions

mercredi 26 mai 2010

Contrairement à ce qui a été écrit sur ce blog (21.5.2010), c’est bien Christophe Blain qui signe les dessins de l’album « Quai d’Orsay » paru chez Dargaud. Les textes sont donc bien de Abel Lanzac, qui d’après L’Express.fr serait le pseudonyme d’un « ex-collaborateur de Villepin au ministère des Affaires étrangères, qui l’a ensuite suivi place Beauvau et à Matignon. »

À propos du dessinateur Calvi (11.5.2010), Cabu ne lui a pas intenté un procès pour plagiat, mais c’est un article de Delfeil de Ton paru dans Charlie Hebdo en 1969 qui a signalé les emprunts graphiques flagrants de ce dessinateur envers son confrère. Cet article est d’ailleurs reproduit dans la biographie de Jean-Paul Tiberi « Cabu dessinateur pamphlétaire » parue en 1984 (Michel Fontaine éditeur).