Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘éditions La Martinière’

Le dessin de presse à la BnF les 24 et et 26 mars.

lundi 21 mars 2016

La BnF propose une journée et un après-midi dédiées au dessin de presse :

Le 24 mars, avec la présence d’éminents spécialistes qui vous expliqueront le pourquoi du comment, mais surtout celle des dessinateurs Mulatier, Boll, Pessin, Cagnat, à qui l’EIRIS (Équipe interdisciplinaire de recherche sur l’image satirique ), a accordé quelques minutes pour parler de « Le dessin de presse, un art au service de l’actualité : liberté d’expression et satire visuelle ».

Le programme de la journée. Entrée libre.

Ces rencontres seront suivies en soirée – toujours à la BnF – par la remise du Trophée Presse Citron organisé par l’école d’Art Estienne. Sur invitation.

Presse Citron 2016Pour l’après-midi du 26 mars, Martine Mauvieux, conservateur en chef, chargée du dessin de presse au département des Estampes et de la photographie, présente un panorama des actions menées par la BnF ; collecte, expositions, journées d’étude, biennales.

Ensuite, j’ai été invité à résumer en demi heure les trente années passées à essayer de faire aimer le dessin (association, expositions, journaux, livres). Mon intervention sera suivie de celle de Luce Mondor, professeure à l’école Estienne et créatrice du Trophée Presse Citron. A 16h 45, se déroulera une signature de livres et d’albums en présence des dessinateurs Boll, Deligne, Dobritz, Pascal Gros, Étienne Lécroart, Mulatier, Ranson, et de Chloé Verlhac, Maryse Wolinski. (sous toute réserve) Hélène Honoré présentera en avant-première le livre de son père « Petite anthologie du dessin politique » (La Martinière) en librairie le 14 avril. ff.

Le programme de la journée. Entrée libre.

 

Pour ne pas oublier Honoré

mardi 8 mars 2016

couv HonoreUn livre d’Honoré à paraître le 7 avril 2016.

Extrait du texte de présentation d’Hélène Honoré, sa fille, à qui on doit la réalisation de ce livre :

[…] « Même si mon père s’exprimait paisiblement, ses positions restaient très fermes. Toujours courtois, il ne cédait jamais un pouce sur ses valeurs. L’humour au service de son indignation. Le dessin pour révéler l’injustice. Révéler la violence de la réalité elle-même par l’ironie, le gag et le décalage. À travers son travail graphique et le texte qu’il composait, il dénonçait une situation ou une citation réelles. C’était ainsi qu’il construisait son dessin. » […]

Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, le livre ne publiera que des dessins – 201 – d’Honoré, la plupart parus dans Charlie Hebdo de 1995 à 2015. Préface de François Morel. Editions de la Martinière.