Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Louis Joos’

Il était une fois des images filmées

mercredi 6 avril 2016

L’idée est toute simple : filmer les images de livres pour enfants et y rajouter une voix qui raconte l’histoire. L’école des loisirs propose les Albums filmés une collection de DVD qui reprend les plus gros succès de la maison d’édition.

Présentation de l’éditeur : « Regarder un album filmé, c’est ressentir l’émotion d’une histoire que l’on aime, seul ou avec d’autres. Ils ouvrent une nouvelle voie pour savourer les grands classiques de la littérature de jeunesse, permettent de découvrir le plaisir de la fiction et, finalement, donne envie de lire… des livres ! » Chaque DVD contient huit récits.

Petit aperçu de la qualité de ces réalisations sur YouTube avec des extraits de films :

« Juste un petit bout« , un album d’Émile Jadoul. « Le voyage d’Oregon » de Rascal et Louis Joos. « C’est moi le plus fort » de Mario Ramos. « Une nuit un chat« , d’Yvan Pommaux.

Loisirs

La seconde mort d’André François

lundi 8 septembre 2014

logoAF« Les orientations et choix étriqués de la nouvelle direction du Centre André François, ajoutées à l’amateurisme de la gestion budgétaire et à la persistance accrue des raideurs administratives, ne me permettent plus de mener à bien les missions d’excellence, sans doute trop ambitieuses, que je m’y étais assignées. L’incompréhension et les réticences initiales de l’équipe municipale se sont progressivement transformées en frein puis obstacles, hostilité et mépris. Les indélicatesses ont fait place aux vexations et humiliations.
L’énormité croissante des couleuvres à avaler est devenue incompatible avec mes capacités de déglutition.
Je mettrai donc fin, en septembre, à la fin des deux expositions en cours, à mes fonctions de directrice artistique du Centre André François que j’avais créé, avec amertume et tristesse, certes, mais aussi avec un immense soulagement. »

Ces lignes sont signées Janine Kotwica directrice artistique du Centre André François qu’elle animait avec passion et intelligence depuis 4 ans et « poussée » vers la sortie après les dernières élections municipales à Margny-lès-Compiègne.

Kotwica-UngererA son actif plus de treize expositions dont plusieurs consacrées à l’œuvre d’André François, artiste à qui, début 2014, une exposition collective rendait hommage avec la participation de Beatrice Alemagna, May Angeli, Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Quentin Blake, Serge Bloch, Michel Boucher, Alice Charbin, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Pierre Cornuel, Katy Couprie, Michelle Daufresne, Thierry Dedieu, Etienne Delessert, Claudine Desmarteau, Malika Doray, Jacqueline Duhême, Philippe Dumas, Stasys Eidrigevicius, Pierre Etaix, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, Henri Galeron, Letizia Galli, Alain Gauthier, Martin Jarrie, Louis Joos, Kitamura Satoshi, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, David McKee, Daniel Maja, Alan Mets, Consuelo de Mont Marin, Sarah Moon, Pef, François Place, Yvan Pommaux, Claude Ponti, Denis Pouppeville, Laura Rosano, Tony Ross, Sara, Jean-Charles Sarrazin, Ronald Searle†, Carme Sole-Vendrell, Grégoire Solotareff, Frédéric Stehr, Tomi Ungerer, Christian Voltz, Anne Wilsdorf, Zaü.

A lire aussi sur le blog LU cie & Co de Lucie Cauwe la lettre de soutien du dessinateur Etienne Delessert que le site Ricochet pourtant spécialisé dans l’illustration a refusé de publier.

Illustration : Janine Kotwica vue par Tomi Ungerer.

André François toujours

vendredi 7 mars 2014

L’exposition « Remember » présentée au Centre André François de Margny-les-Compiègne (60280), rassemble les œuvres d’une cinquantaine d’illustrateurs en hommage au dessinateur André François disparu le 11 avril 2005.
Tous ses dessins avaient été créés pour l’exposition « Un posthume sur mesure » qui avait circulé, du vivant de l’artiste (c’est lui qui avait trouvé le titre), en France et en Roumanie de 2005 à 2009.
Cet événement fait aussi l’objet d’un très beau catalogue où les illustrations sont accompagnées de textes de Janine Kotwica (commissaire de l’exposition) et d’une biographie de chaque auteur.

L’exposition « André François Remember » se terminera le 3 mai 2014.

Liste des illustrateurs :
Beatrice Alemagna, May Angeli, Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Quentin Blake, Serge Bloch, Michel Boucher, Alice Charbin, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Pierre Cornuel, Katy Couprie, Michelle Daufresne, Thierry Dedieu, Etienne Delessert, Claudine Desmarteau, Malika Doray, Jacqueline Duhême, Philippe Dumas, Stasys Eidrigevicius, Pierre Etaix, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, Henri Galeron, Letizia Galli, Alain Gauthier, Martin Jarrie, Louis Joos, Kitamura Satoshi, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, David McKee, Daniel Maja, Alan Mets, Consuelo de Mont Marin, Sarah Moon, Pef, François Place, Yvan Pommaux, Claude Ponti, Denis Pouppeville, Laura Rosano, Tony Ross, Sara, Jean-Charles Sarrazin, Ronald Searle†, Carme Sole-Vendrell, Grégoire Solotareff, Frédéric Stehr, Tomi Ungerer, Christian Voltz, Anne Wilsdorf, Zaü.

Renseignements et réservations : 03 44 36 31 59 – contact@centre andrefrancois.fr

Exposition Gilles Bachelet

vendredi 13 décembre 2013

Les dessins de Gilles Bachelet réussissent la parfaite synthèse entre la prouesse graphique et l’humour, une alchimie savoureuse appréciée aussi bien par les enfants que par les adultes, ce dont on ne peut que se réjouir.

Ses albums sont un véritable régal pour l’œil et l’intelligence et méritent largement leur succès. Parmi eux on peut citer « Mon chat le plus bête du monde » (2004), « Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées » (2008), « Des nouvelles de mon chat » (2009), et « Madame Le Lapin Blanc » (2012), tous parus au Seuil Jeunesse.

Depuis le 5 octobre et jusqu’au 11 janvier 2014, le Centre André François à Margny-lès-Compiègne propose « Humour toujours » une rétrospective du travail (accompagnée d’un catalogue) de ce formidable auteur-illustrateur, formé à l’école Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et professeur à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Cambrai.

A noter que le Centre André François, centre régional de ressources sur l’album et l’illustration, poursuit avec cette exposition, et toujours sous l’autorité de sa conseillère artistique Janine Kotwica, une programmation de qualité qui à présenté dans ces lieux non seulement les œuvres d’André François, mais aussi celles d’Alain Gauthier, Sacha Poliakova, Emmanuelle Houdart, et plus récemment celles de Louis Joos.

Centre André François, 70 rue Aimé Dennel, 60280 Margny-les-Compiègne.

Sur Internet et sur Facebook.

Une exposition de dessins censurée

vendredi 28 mai 2010

Décidément entre les intégristes religieux et les adeptes du politiquement correct, l’espace de liberté de création des dessinateurs se réduit de jours en jours.

L’exposition « Pour adultes seulement » sous titrée « Quand les illustrateurs de jeunesse dessinent pour les grands » et qui devait être présentée à Amiens, à la Bibliothèque départementale de la Somme du 19 mai au 19 juillet 2010, a été annulée par le président du Conseil général, Christian Manable (PS).

Selon l’AFP, Christian Manable a dit que certaines images de l’exposition « ne correspondent pas aux valeurs de la majorité départementale de gauche avec des images dégradantes et misogynes de la femme » et a rajouté que « certaines images ne permettent pas de faire la distinction entre femme et enfant et nous ne tenons pas à ce qu’on nous fasse de mauvais procès ».

La commissaire de l’exposition, Janine Kotwica, a déclaré de son côté que : « Il est inadmissible de jeter ainsi l’ensemble d’un travail de deux ans pour quelques images, que nous aurions d’ailleurs peut-être pu remplacer. »

Liste des auteurs : Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Michel Boucher, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Frédéric Clément, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, André François, Alain Gauthier, Bruno Heitz, Louis Joos, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, Daniel Maja, David Merveille, Alan Mets, Jean-Charles Sarrazin, Marcelino Truong, Tomi Ungerer, Zaü, Albertine Zullo.

En illustration : l’affiche de Léo Kouper pour l’exposition.