Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Sakoch’

Pas touche à Sakoch!

mercredi 22 septembre 2010

Suite à la publication sur ce blog d’un article sur le dessinateur Sakoch et la ressemblance de son trait avec celui de Reiser, ses amis se déchaînent sur Facebook. Petit florilège des échanges :

Sakoch Vendée-Huns : « Un article sur moi qui me casse gentiemment car ca aurait pu etre pire que ca de la part de la critique parisianiste ( mais ce n’est que le premier , y’en aura d’autres ) … il dit ce qu’il veut , c’est le jeu … mais là où y’a grave erreur dans son article , c’est que je ne compte pas ” entamer une carriere de dessinateur ” mais celle de peintre , a mes yeux le dessin n’est qu’une transition …pour le reste , je vous laisse juger … »

Anthony Azoug-Fontenelle
: « ヅ vaut mieux être critiquer que pas du tout… et quand bien même tes dessins ne plaisent pas a un petit con de journaleux… le principal c’est qu’ils plaisent a beaucoup d’autres personnes ! »

Sakoch Vendée-Huns : « ravi de te l’entendre dire Antho … mais en meme temps j’assume ma reference premiere a reiser , et me dire que je plagie reiser est a mon gout un super compliment …

Hu Shao Bei : « Il faudrait aussi vilipender tous ceux qui se sont inspirés de la ligne claire! Et tous ceux qui ont utilisé les pigments de Lascaux ou La grotte Chauvet…Tous les surréalistes venus après Breton ou Jarry! C’est pour moi un faux procès, et d’ailleurs vous aurez remarqué qu’ils ont pompé les lettres de l’alphabet pour écrire! Et en s’inspirant des polémistes, les plagiaires! Ceci écrit, c’est quand même une pub!

Sakoch Vendée-Huns : « c’est comme ca , c’est le jeu intellectualiste parisianiste de la critique comme je l’adore … il a ce droit absolu de dire ce qu’il pense sur moi et mes dessins , et je ne lui en veut meme pas , car c’est tout simplement le jeu qui veut ca … en plus , avec le recul , son analyse n’est rien en comparaison des boulets de canon d’insultes que j’ai pu avoir depuis la creation de mon FB et de certains de mes dessins … mais j’aimes bien … :-) »

Peter Patfawl : « oui mais ce type qui tiens le blog , francois ofrcadell , je le connais , je deteste ce mec qui viens dans nos soirées de dessinateurs et qui fait son faux cul pour après chier sur nous… je hais ce genre d’invidus et le jour où je le croise il a interet à ranger son air faux cul sinon je lui refais sa facade…Il faut le dire clairement , les vieux dessineux ont prit la mèche en grippe , tous!!! donc va falloir s’attendre à des critiques de leurs parts!!! mort aux cons!!! »

Peter Patfawl a bartik : « sakoch n’est pas un debutant et ça fait dix ans qu’il fait ce style et on ne l’a jamais enmerdé la dessus je pense…c’est juste forcadelle qui n’avait rien d’autre a faire que de cracher une fois de plus sur les “petit nouveaux” de la mèche…rien de plus… »

Bartik le Dessineux : « Je ne te connais pas trop mais quelle importance que tu empruntes un style du moment que les dessins soient de toi: il n’y a pas plagiat! D’autres ont imités Franquin, par exemple, toute leur vie et on ne leur fait pas un procès. Quant à Claire Brétecher ,dont tout le monde encense le style aujourd’hui, elle était loin de faire l’unanimité quand elle bossait chez Spirou…Bon faut voir le côté positif: une belle pub gratos car les gens voudront juger par eux-mêmes^^ »

Bartik le Dessineux : « Juste pour dire que pour débuter c’est pas plus mal d’emprunter un style , et encore faut-il y arriver, afin d’avoir plus de chance de plaire…quitte à dessiner d’une façon plus personnelle par la suite. C’est un procédé normal et je comprends même pas de quoi se mêle ce gars en mal d’article pour son blog… »

Quelques liens :
Peter PatfwalBartik

Illustration, dessin de Sakoch sur Facebook.

Nom de nom

lundi 20 septembre 2010

Contrairement à ce qui a été écrit sur ce blog, un des dessinateurs de La Mèche ne s’appelle pas Sakuch mais Sakoch. Ce qui est sûr en revanche c’est que ce jeune dessinateur n’hésite pas à reprendre un graphisme très proche de celui de Reiser pour entamer une carrière de dessinateur de presse.

Dans le passé on a connu en France des imitations de Cabu, Ralph Steadman, Lefred Thouron, Deligne, et en Allemagne, des contrefaçons de Reiser, déjà, et de Bretécher, mais à chaque fois cela à plus nuit à la «carrière » de l’imitateur qu’à celle de l’imité. Mais ce qui semble le plus grave c’est que les journaux et éditeurs encouragent ce pillage en publiant ce type d’emprunts.

Dans ce métier, se créer un style, trouver un trait, est souvent un travail de longue haleine, et l’obtention de la reconnaissance du public et des professionnels est l’aboutissement de longues années de recherches et de travail. Se démarquer des autres est signe d’originalité, en général c’est ce qu’on demande aux auteurs.

Sakoch dessine chaque samedi pour Ouest France, et pour le magazine vendéen  Le sans-culotte 85. Il devrait publier en octobre un recueil de 200 dessins « cyniquo-humoristiques » qu’il annonce « censuré » dans un entretien téléphonique accordé au site « Vimeo » . Dans cet entretien également publié dans le n°38 du Sans-Culotte 85, il parle de son futur  album (Gestes éditions), de ses diverses collaborations et de son admiration pour Hara-Kiri. Ce qui n’excuse rien.
En illustration, dessin publié dans le n°2 de La Mèche.