Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour 2017

Pause toujours…

lundi 4 décembre 2017

En attendant, Fait d’Images c’est sur Facebook

Un nouveau livre de Micaël

mardi 10 octobre 2017

En attendant, Fait d’Images c’est sur Facebook.

Exposition Pakman sur la Justice

mardi 10 octobre 2017

En attendant, Fait d’Images c’est sur Facebook.

Pétillon, 10 ans de dessins au Canard

mardi 10 octobre 2017

En attendant, Fait d’Images c’est sur Facebook.

Pancho et Elsa Oriol exposent à Paris

lundi 4 septembre 2017

Ceux qui connaissent les dessins sur l’actualité de Pancho, dans Le Canard enchaîné notamment, pourront découvrir une autre facette de son travail avec ses portraits et ceux de Elsa Oriol, à partir du 2 septembre à la Galerie du Montparnasse, 55, rue du Montparnasse 75014 Paris. Vernissage le 6 septembre 2017.

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Blog Fait d’images le retour (ou presque)

vendredi 1 septembre 2017

Après deux longs mois de pause, j’avoue que j’ai un peu de mal à reprendre ce blog alimenté régulièrement depuis plus de onze ans. Pendant tout ce temps j’ai essayé de recenser l’actualité du dessin de presse et plus largement celle de l’image dessinée, mais là je ne me retrouve plus dans ce que devient ce moyen d’expression.

Bien sûr il reste encore nombre de dessinateurs à exercer et à défendre ce métier mais quand on voit les difficultés qu’ils ont à travailler convenablement on peut légitimement s’interroger sur son avenir.

Je ne cesse de l’écrire, laisser publier, diffuser, valoriser dans des salons ou festivals des dessins médiocres, porte un tort considérable à la profession, éloignant inexorablement le public. Il n’y a plus que des associations ou des manifestations corporatistes très éloignées de la réalité, pour croire qu’ils œuvrent dans leurs intérêts.

Aujourd’hui plus grand monde, y compris les médias, ne fait la différence entre les bons et les mauvais dessins. Tout se vaut. Et vu les conditions du « marché » cela ne vaut pas grand chose.

Promouvoir le dessin de presse ce n’est pas s’aligner sur le vite torché, le moins cher, mais montrer, chercher ce qui se fait, ou se faisait, de mieux de plus original. Nul doute que les médias, le public, finiront par comprendre qu’on se lasse vite de la nourriture fast-food et que le retour à la gastronomie est un impératif vital pour tous. f.f.

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK