Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Faujour’

Le prix Tignous 2017 du dessin de presse politique

mercredi 12 avril 2017

Prix TignousLes dessinateurs de presse professionnels souhaitant participer au Prix Tignous du dessin de presse politique francophone, ont jusqu’au 30 avril 2017 pour envoyer leurs dessins. Le formulaire de participation est disponible sur le site de la mairie de Montreuil.

Présentation du prix par les organisateurs :

Ce Prix Tignous est une réponse collective et militante à la nécessité de donner du sens aux nombreux discours prononcés à la suite des attentats. Une réponse que la Ville de Montreuil puise de façon évidente dans l’art et la culture, ancrés profondément dans son ADN. Aux côtés du Prix Tignous, la Bourse Tignous va permettre à la Ville de Montreuil de soutenir chaque année le travail d’un jeune artiste sur la base des valeurs que Tignous défendait ardemment.

Le Prix Tignous du dessin de presse politique francophone est ouvert à tous les dessinateurs professionnels de plus de 18 ans ayant publié dans la presse francophone au cours de l’année 2016. Pour concourir, les artistes doivent envoyer leur dessin entre le 1er février et le 30 avril 2017. Une statuette, représentant un des personnages dessiné par Tignous, reproduit sous la forme d’un trophée, sera remise au lauréat.

Les prix seront décernés lors d’un événement qui se tiendra au Printemps 2017, à l’issue des délibérations du jury. Le jury du Prix Tignous est composé de : Chloé Verlhac, présidente, JY, Faujour, Gros, Aurel, Catherine,  Besse, dessinateurs et dessinatrices. Alexie Lorca, adjointe au Maire de Montreuil en charge de la Culture. André Ciccodicola. Un ou une jeune Montreuillois(e) désigné(e) chaque année par la Ville. Une personnalité montreuilloise désignée chaque année par la Ville.”

Le dessin satirique contre l’homophobie

mercredi 29 mars 2017

Un peu de publicité pour le projet d’Iconovox (dont le site accueille ce blog en toute indépendance) “Les homophobes sont-ils des enculés ?”.

Encore quelques jours (six) pour participer sur Ulule au financement de ce livre qui accueillera les dessins de Adène, Aurel, Babouse, Ballouhey, Berth, Camille Besse, Christophe Besse, Boll, Cambon, Chereau, Chimulus, Coco, Decressac, Deligne, Faujour, Gab, Gabs, Giemsi, Gorce, Gros, Hin, Jiho, JY, Lacombe, Large, Lasserpe, Lécroart, Lefred Thouron, Lindingre, Man, Mix & Remix, Mric, Mutio, Nawak, Pakman, Pancho, Pessin, Pichon, Rousso, Samson, Sergio, Sié, Soulcié, Tastet, Tignous, Willis from Tunis, Wingz, et les textes de Jean-Luc Roméro, Nicole Ferroni, Guillaume Meurice, Nadia Khiari, Yan Lindingre, Tristan Lopin, Shirley Souagnon, Numa Sadoul, Mano Gentil, Étienne Liebig, Brahim Naït-Balk, Luce Mondor, Martial Cavatz, Kevin Chausson, Emmanuelle Veil, Bernard Joubert, François Rollin.

Parution et soirée de lancement à la mi-avril 2017.

A noter que les souscripteurs (à partir de 35 euros ) recevront en plus des autres contreparties le livre inédit “Tignous pour tous”. Les bénéfices du livre seront reversés à l’association SOS Homophobie.

En illustration dessin de Camille Besse et Chereau.

C Besse HomoChereau Homo

 

 

Pakman, l’humour en rouge et noir (souvent)

lundi 27 mars 2017

5-pakman-rouge-sang-et-humour-noir“Pakman – Rouge sang et humour noir”, est le cinquième titre de la collection Les Iconovores* consacrée au dessin de presse publiée par les éditions Critères.

Elodie Cabrera qui signe les textes de ce livre de dessins présente ainsi le travail de Pakman : « Pakman ne voit pas la vie en rose. En noir et rouge plutôt. Son trait et son humour cinglants renouent avec la tradition d’un dessin de presse violent et impétueux. Violence toute symbolique bien sûr, car elle se pratique sur papier et au crayon, et extra-forte, car elle nous met face à l’insupportable et l’inacceptable. Mais telle est la destinée du caricaturiste : faire rire et pleurer en proposant une vision différente et libre des événements et de ceux qui les font.
Et c’est là que Pakman excelle. Impitoyable et cynique, il s’attaque aux oppresseurs, imposteurs, usurpateurs en creusant les sillons de la vérité avec des dessins allégoriques élégants et puissants. Après 25 ans dans la publicité, diplômé de l’École Estienne, Pakman s’amarre au dessin de presse en 2008. Il collabore avec différents journaux papier ou en ligne tels que Bakchich.info, la revue Siné hebdo, La Mèche, Zélium, Urtikan.net, Ravages, Fabula, Lui, Monsieur.

Les autres titres déjà publiés sont Coco, Samson, Camille Besse, Faujour, un Willem est également annoncé prochainement :

1-coco2-samson 3-besse 4-faujour

 

 

 

 

 

 

*A ne pas confondre avec Iconovox (mes voisins de blog) qui éditent Chimulus, Cambon.

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Des dessins contre le Front National

vendredi 17 février 2017

AFFICHE_02 copieL’association Le Crayon lance un appel au dessinateurs de presse (extrait) :

“Nous sommes en train d’organiser en partenariat avec la Coordination Nationale des Collectifs Citoyens, C.N.C.C., qui se sont constitués dans les municipalités conquises par le F.N. comme Hayange, Cogolin, Fréjus, Beaucaire, Mantes La Ville, Marseille (14ème)…, une exposition itinérante pour le printemps 2017 sur le thème « Le F.N. au bout du Crayon : Caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».
[…]
Les dessins seront imprimés sur Kakémonos de 100 x 200 cm à raison de 6 dessins par kakémono. D’autres dessins seront montrés en boucle sur écran. À ce jour plus de 110 dessinateurs ont répondu présents, dont Aurel, Berth, Breto, Cambon, Chappatte, Elchocotriste, Faujour, Geluck, Gros, Jiho, Kroll, Plantu, Willis from Tunis…”

Siné (1928-2016) in memoriam

jeudi 12 mai 2016

Le Monde a annoncé la mort de Siné dans sa rubrique Culture.

En revanche aucun communiqué du ministère de la Culture et de la Communication qui doit mal connaître l’œuvre de Siné. Il leur faudra attendre la parution en septembre de “Siné graphiste” (La Martinière) pour en mesurer l’ampleur. D’après nos infos la ministre avait piscine le jour de la mort de Siné.

Hommages dessinés (entre autres) de Willem dans Libération, Camille Besse (Causette – sur Facebook), Vuillemin (Charlie Hebdo – mais vu sur Facebook) :

874140-une-libe-06052016 - copiebesse-sine13147691_1174981332521986_3870454806642802507_o

 

 

 

 

 

 

 

Man (Midi Libre), dessin proposé et dessin publié :

13178682_769377633205034_2383729785884631152_nman-sine

Autre « hommage » sur Facebook, celui de Ranson (Le Parisien) qui apparemment ne portait pas Siné dans son cœur.

ranson-sine

Dessin de Plantu (Le Monde, l’Express) :

plantu-dine

« Patron comme rédacteur en chef, il était formidable, il a jusqu’au bout gardé son verbe, ses idées, sa force d’inventivité. Il avait un jugement d’une grande sûreté. Il ne faut pas oublier que c’était un grand dessinateur, mais aussi un grand graphiste. » Geluck, collaborateur de Siné mensuel dans Libération.

« Siné, c’était mon maître, il m’a beaucoup appris. Il a toujours été plus direct qu’un caricaturiste politique normal. Il était dans le rentre-dedans, jamais dans la complaisance. Il dessinait des cons comme des cons, et ça m’attirait beaucoup. Je ne sais pas comment dire, mais on ne pouvait pas se tromper avec ses dessins. » Willem, dessinateur à Charlie Hebdo et à Siné mensuel dans Libération.

Coïncidence, Fluide glacial publie dans son dernier numéro la page de la série Revue de presse, consacrée à Jean-Jacques Pauvert éditeur historique de Siné. Dessin de Romain Dutreix.

Pauvert 6

Belle nécro d’Eric Favereau dans Libération : […] « Siné est ainsi, toujours les mots sont les plus forts. « Mourir ? Jamais ! Plutôt crever », disait-il. Ce n’était pas l’outrance qui le maintenait, c’était la vie, la belle et grosse vie, celle qui déborde de tous côtés. »

[…] « On a, ici, sur ce site, une petite histoire avec Siné. D’abord, l’affaire fut, tout l’été 2008, notre première « affaire », une de celles qu’on doit suivre heure par heure, minute par minute, avec pétitions, attaques, soutiens. A la rentrée, Siné était sur le plateau, émission qui me valut par la suite de m’entendre hurler au téléphone par Val  : « désormais, vous avez en moi un ennemi personnel » […] Daniel Schneidermann sur ArretsurImages.net et L’Obs avec Rue89.

[…] « Tous les dessinateurs de presse d’aujourd’hui te doivent quelque chose. Tu as été un des pionniers qui leur ont montré le chemin de la liberté. Tu étais un maître. Exigeant envers toi-même. Tes affiches, tes illustrations, ton autobiographie dont tu étais en train de peaufiner le dernier tome («Ma vie, mon œuvre, mon cul»), tu n’as rien fait qui ne fût du genre parfait. » […] Delfeil de Ton sur Bibliobs

Tout comme pour le cercueil de Tignous en janvier 2015, le cercueil de Siné a été « décoré » par les dessinateurs, notamment ceux de Siné mensuel.

Cercueil Sine

De nombreux dessinateurs étaient présents au cimetière Montmartre : Tardi, Jiho, Berth, Lacombe, Eric Martin, Desclozeaux, Puig Rosado, Willem, Jul, Krokus, Camille Besse, Marine, Nadia Khiari, Faujour, Gros, Mric, Lasserpe, Plantu, Lindingre, Rémi Malingrëy, Bridenne, Geluck, Pakman, Avoine, Jy, Gondot, Poussin, Carali, Solé, Aranega, Hugot, Kianoush Ramezani (entre autres sans doute).

Charlie Hebdo a envoyé une couronne au cimetière Montmarte, publié un petit encadré sur Siné signé de son directeur Riss, et des dessins de Foolz, Willem, Vuillemin. Coco sur Twitter à écrit : « Que cette pute de mort aille se faire foutre et que @sinemensuel continue ! BANZAï ».

13219825_10207651782187259_282642208_n

Guy Bedos a regretté publiquement l’absence de Philippe Val à l’enterrement. C’était de l’humour.

Le Huffington Post, Le Parisien, on publié sur leur site Internet des images de la journée du 11 mai et des obsèques de Siné.

Un numéro spécial de Siné mensuel retraçant sur 40 pages les grands moments de la vie de Siné paraîtra le 18 mai 2016. C’est lui-même qui en avait préparé la couverture quelques jours avant sa mort le 5 mai 2016.

Vendredi 13 mai 2016, le film “Mourir Plutôt crever !” de Stéphane Mercurio, sera projeté à 21h 30, Place de la République dans le cadre de Nuit debout.

Tous à Cergy pour faire du bruit

mercredi 23 mars 2016

L’édition 2015 était très réussie, il n’y a aucune raison que celle de cette année ne le soit pas tout autant. Du 1er au 18 avril 2016, place des Arts, Cergy, 95801.

TB INVITATION_1603_BDEF