Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Conférence – Débat’

L’UNESCO s’intéresse au dessin de presse

mercredi 22 mars 2017

UNESCOLu dans le dossier de presse de la manifestation La Presse en liberté qui se déroule du 22 au 29 mars à l’UNESCO (7, place Fontenoy, 75007 Paris), et qui présente 300 ans de Unes de la presse française, suisse et francophone :

[…] “Une tribune pour le DESSIN DE PRESSE

Jérôme Liniger et Nicolas Jacquette, avec le soutiens du comité directeur, S.E.M. Jean-Frédéric Jauslin, ambassadeur de Suisse auprès de l’UNESCO et S.E.M. Laurent Stéfanini, ambassadeur de France auprès de l’UNESCO, ont décidé de mettre en place dans ce cadre une table ronde sur Le Dessin de presse, inclue dans l’événement. Bien autre chose qu’une conférence ou un colloque, il s’agit donc, au sein du siège de l’UNESCO à Paris, d’ouvrir un débat. Cette table ronde se veut être là pour échanger, aborder des propos questionnants et tirer, nous l’espérons, – même modestement – quelques conclusions porteuses dans ces temps tourmentés.” […]

“Invités pressentis

Nous avons déjà plusieurs personnalités, certaines dont nous avons le plaisir de pouvoir déjà parler : En possible keynote speaker, Terry Anderson, de Cartoonists Rights Network International (Ecosse – UK). Pascal Pellegrino le nouveau directeur de la Maison du Dessin de presse de Morges (Suisse). Cartooning for Peace avec Laure Simoes et Isis Ascobereta et le dessinateur Mykaia . Nos amis du Salon Internationa de la Caricature, du Dessin de Presse et d’Humour de Saint-Just-le-Martel et son président Gérard Vandenbroucke pourra être présent. Nous sommes également en contact avec Chloé Tignous qui participera. Le collectionneur Alain Schott , spécialiste de l’histoire de l’illustration de presse. Et nos ambassadeurs de Suisse auprès de l’UNESCO, S.Exc. M. Jean-Frédéric Jauslin et de France auprès de l’UNESCO, S.Exc.M. Laurent Stéfanini (en attente de confirmation). Nous attendons la confirmation de plusieurs autres invités.” […]

Topor à la BnF, l’exposition incontournable

mardi 21 mars 2017

17190587_604049166460500_8632076512163582323_n“Le monde selon Topor” du 28 mars au 16 juillet 2017 à la BnF-François Mitterrand, Paris.

Présentation de Topor par les organisateurs : Créateur inlassable, Roland Topor (1938-1997) mit son crayon au service d’un imaginaire débridé : dessins d’humour, illustrations pour la presse et l’édition, affiches, films d’animation, émissions de télévision, décors et costumes de théâtre. Topor fut en outre l’auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de chansons et de scénarii de films. Son oeuvre trouve son aboutissement dans l’édition, car il considérait que son public ne devait pas se limiter aux seuls collectionneurs et amateurs d’art.
Organisée vingt ans après sa disparition, cette exposition rétrospective propose de faire découvrir la variété de la production artistique de Topor. Elle mettra en vis-à-vis un grand nombre de dessins originaux, provenant essentiellement de collections privées, et des éditions conservées dans les fonds de la BnF. Elle rendra ainsi hommage à l’artiste hors-norme, au génie graphique et à l’homme d’esprit à l’humour subversif que fut Roland Topor.»

En complément :

Deux vidéos : Topor avec Jacques Sternberg en 1962, et Nicolas Topor qui parle de son père à l’occasion de l’exposition « Roland Topor génie connu et méconnu » organisée par la galerie Anne Barrault à Paris en 2014.

Une journée d’étude Topor artiste multimédia le 1er juin à la BnF.

Un exposition hommage à la librairie Un Regard Moderne, 10 rue Gît-le-cœur, 75006 Paris, au mois de mai 2017.

Les deux livres d’Alexandre Devaux (commissaire de l’exposition à la BnF) « Topor dessinateur de presse » et « Topor voyageur du livre » (éditions Les Cahiers dessinés).

Un livre catalogue au titre éponyme sera également édité par la BnF et Les Cahiers dessiné à  l’occasion de cet évènement, avec des textes de Céline Chicha-Castex, Alexandre Devaux, Philippe Garnier, Dominique Noguez, Frédéric Pajak, Bertrand Tillier. 42 euros.

13041256_10153989410865569_1488094167180817280_o9791090875388Topor 3

 

 

 

24ème Trophée Presse-Citron Estienne BnF

lundi 13 mars 2017

24 Presse CitronEvènement à Paris cette semaine avec la remise le 15 mars du Trophée Presse-citron et la journée d’étude sur le dessin de presse organisée par la BnF (entrée libre).

A l’école Estienne :

– Exposition trait libre dans le jardin de l’école Estienne, et de 113 dessins professionnels dans le grand hall en accès libre de 9h a 18h30. 18 bd Auguste Blanqui 75013 Paris.

-Exposition des meilleurs dessins étudiants et professionnels à la mairie du 13e du 20 au 30 mars.

A noter que cette année sous l’impusion de sa créatrice Luce Mondor, le Trophée Presse Citron s’exporte au Liban et s’associe à l’ALBA, Académie libanaise des Beaux-Arts, et à la Fondation Pierre Sadek, célèbre caricaturiste libanais, pour l’organisation d’un concours de dessin de presse «La Plume de Pierre». Un concours ouvert à plusieurs universités et aux écoles d’art libanaises. Les lauréats seront invités à Paris, pour la soirée de remise des trophées.

Le programme de la BnF :

harakirinumero095Années 1960 – Hara Kiri : regards sur un art corrosif

10h-10h30 : introduction Jean-Claude Gardes (EIRIS-HCTI, Université de Bretagne) et Martine Mauvieux (BnF – département des Estampes et de la photographie) Evolution du dessin de presse en 50 ans : comment le vent de renouveau des années 1960 (audace, insolence, liberté d’expression graphique et textuelle, liberté des mœurs, expériences de l’au-delà des limites, quête d’un sens, jeu du non-sens) souffle encore dans la presse française d’aujourd’hui. Présence de l’esprit Hara Kiri : copie, parodie ou inspiration ?

10h30- 11h 15 : Yves Frémion (Ecrivain, critique de de BD, directeur de Papiers Nickelés) : Hara Kiri : un journal satirique qui réveille.

11h15-11-45 : Mric (Dessinateur pour Marianne, Psikopat et Siné Mensuel) : le goût du dessin sculpté à la manière de Topor

11h45-12h15 : débat – Un graphisme « classique » au service d’un art qui « décape »

13h45-14h15 : Virginie Vernay Virginie Vernay (Collaboratrice de Cavanna et directrice éditoriale des 5 anthologies consacrées à Hara-Kiri) : Hara Kiri : “Le grand beau journal” de Cavanna et Choron (1960-1985)

17190587_604049166460500_8632076512163582323_n14h15-14h45 : Dorthe Landschulz (Dessinatrice de presse, Titanic, Stern): regard d’outre-Rhin sur Topor

14h45-15h15 : Alexandre Devaux (Spécialiste de Topor, co-commissaire de l’exposition Le monde selon Topor qui se tiendra à la BnF du 28 mars au 16 juillet 2017  : Topor un artiste à part entière. Place du dessin de presse dans son œuvre

15h15-15h45 : Pascal Gros (Dessinateur de presse pour Marianne, Causette) : Liberté d’expression, avec et sans paroles

15h45-16h30 : Débat

L’école Estienne, 18, boulevard Auguste Blanqui, 75013 Paris.

BnF, site Mitterrand, Petit auditorium, Quai François-Mauriac – 75013 Paris.

Illustration, couverture du n°95 d’Hara-Kiri mensuel (avec Wolinski en Napoléon) extraite du formidable site d’Hubert Beaubois consacré à ce journal et à Charlie Hebdo (jusqu’en 1982).

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Le dessin de presse en débats

dimanche 18 septembre 2016

nszh-couvgallimard-1Alors que de moins en moins de journaux en France publient du dessin de presse, que ceux qui exercent ce métier ont de plus en plus de mal à en vivre, on continue malgré tout à débattre autour du thème le « pouvoir du dessin de presse ».

Ce sera le cas à l’Opéra Bastille le dimanche 18 septembre 2016 à 11h dans le cadre du Monde Festival. Le débat, animé par Plantu, réunira Michel Kichka (Israël), Willis from Tunis (Tunisie) et Firoozeh Mozaffari (Iran). La dessinatrice Louison (France) illustrera le débat en direct.

A noter aussi, toujours à l’Opéra Bastille, que l’association Cartooning for Peace qui fêtera ses 10 ans en octobre, présente du 16 au 19 septembre l’exposition “Les dessinateurs de presse en première ligne”, sur le thème de la censure.

Autre événement autour de Cartooning for Peace, la parution le 21 septembre du livre « “Le dessin de presse dans tous ses Etats » (Gallimard) qui fait suite au colloque organisé à Paris le 21 septembre 2015. On y retrouve les interventions de Hélé Béji, Jean-François Colosimo, Régis Debray, Jean-Paul Delevoye, Harlem Désir, Delphine Horvilleur, Jean-Noël Jeanneney, Georges Kiejman, Jack Lang, Pascal Ory, Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem, et les dessinateurs Bonil, Chappatte, Elchicotriste, Glez, Khalil, Kichka, Kroll, Plantu, Rayma, Lars Refn, Riss, Slim, Vadot, Willis from Tunis, Zohoré, Zuna.

En illustration le dessin de couverture signé Plantu.

Exposition Moisan (1907-1987) à Meudon

mercredi 14 septembre 2016

csm-moisan-5a19b4e34aC’était l’époque où le Canard enchaîné offrait une demi-page à un dessinateur. Roland Moisan a dessiné pour l’hebdomadaire satirique de 1956 à 1987. Non seulement son dessin occupait la moitié de la page 8, mais de 1959 à 1969 il a aussi illustré la chronique gaullienne d’André Ribaud « La Cour » qui deviendra « La Régence » sous Georges Pompidou.

A l’occasion des 100 ans du Canard, le musée Musée d’art et d’histoire de Meudon lui rend hommage avec l’exposition « Moisan (1907-1987), un caricaturiste en son siècle » qui présente du 17 septembre au 20 novembre 2016 une cinquantaine de ses dessins.

Vernissage le vendredi 16 septembre 2016, à 19 h.

Jeudi 13 octobre 2016 à 18 h 30. Conférence par Paul-Henri Moisan, fils du caricaturiste.

Musée d’art et d’histoire, 11 rue des Pierres, 92190 Meudon, ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h.

Une exposition Willem ET Vuillemin

vendredi 17 juin 2016

13411960_1080287108730753_3506019413730373333_oLe 25 juin sera inaugurée à La Louvière en Belgique une exposition Willem – Vuillemin. Même si on peut regretter cette nouvelle mode qui consiste à regrouper des dessinateurs qui mériteraient une exposition individuelle, il faut saluer l’événement (un peu moins l’affiche fourre-tout).

En complément de cette exposition proposée par le Musée Ianchelevici jusqu’au 4 septembre 2016, les amateurs de dessins pourront également visiter une exposition de dessins sur le thème « Le sport dans tous ses états », assister à une rencontre avec Nicolas Vadot qui évoquera le dessin de presse aujourd’hui, participer à un débat avec l’équipe du journal satirique El Batia moûrt soû, et visionner le film de 46 minutes réalisé par ACTV dans lequel Philippe Decressac s’entretient avec Willem (Libération, Charlie Hebdo, Siné mensuel) et Vuillemin (Charlie Hebdo, L’Echo des savanes, dBD).

A noter que les maîtres d’œuvre de cette exposition sont le dessinateur Philippe Decressac (Zélium, L’Echo des savanes), et Guillaume Doizy, l’historien bien connu de la caricature et du dessin de presse qui signe la préface du catalogue et présente son exposition “Le dessin de presse face à la censure”.

Musée Ianchelevici, place Communale 21, 7100 La Louvière, Belgique

Petite précision apportée par P. Decressac via Facebook : “Pour info, puisqu’il m’est permis de préciser deux ou trois couilles de mouche, l’idée finale d’exposer ensemble vient d’eux ! Et perso, je trouve particulièrement excitant cette “confrontation”… Quant à l’affiche, le côté foutraque est également une décision collective. Aucun des deux ne voulant un visuel avec deux dessins (un de chaque dessinateur) ni un seul qui “lèserait” le second, on a opté pour un beau bordel fait de détails de leurs travaux…”

Perso, je maintiens ce que j’ai écrit même si moi aussi je trouve excitante cette “confrontation” de deux de nos plus talentueux dessinateurs actuels. ff

Deuxième précision de Guillaume Doizy, reçue par mail : “Je me permets de rajouter que Philippe Decressac est le seul commissaire de l’exposition. On m’a juste demandé d’écrire des textes. Tout le mérite lui revient, ainsi bien sûr qu’aux deux dessinateurs. Le principe du dialogue entre ces deux géants si différents est je crois bien plus riche que deux expos en solo. Il y aurait eu par ailleurs peu de chance pour qu’un musée de La Louvière programme coup sur coup deux expos de dessin de presse. Pour le public belge, il y a là une très belle occasion de croiser ces DEUX dessinateurs, ce qui n’aurait pas été possible autrement.

Qui est qui, et qui fait quoi, dans le programme officiel :

Willem Vuillemin Louviere 2016