Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Conférence – Débat’

Les états en général du dessin de presse

vendredi 5 octobre 2018

Les Etats généraux du dessin de presse ou Cartooning Global Forum qui se sont déroulés dans l’enceinte de l’Unesco à Paris le 3 octobre ont réussi le tour de force de parler du dessin de presse pendant toute une journée sans en montrer un seul.

L’agence de communication Si/Studio Irresistible qui les organisait sous le parrainage de Chloé Verlhac-Tignous, avait pourtant réuni des dizaines de dessinateurs venant du monde entier, des Etats-Unis, à la Lituanie, en passant par le Tchad, le Maroc, la Syrie, la Malaisie, l’Iran, le Portugal, l’Afrique du Sud, la Russie, l’Algérie, le Mexique, etc.

Etaient également présents des représentants d’organismes officiels comme la BnF, le Clemi, ou la Maison du dessin de presse de Morges, des associations ; Le Crayon, Crayons Solidaires, Les Humoristes, France Cartoons, United Sketches, Cartoonists Rights Network International, National Cartoonists Society, Carton Club, Professionnal Cartoonists’ Organisation, Israeli cartoon association, Xindex, Culture Papier, des journaux ; Courrier International, Papiers Nickelés, Vigousse, Heb’di, Siné mensuel.

Beaucoup de monde, mais une liberté d’expression « chronométrée » à une minute (sic) pour chaque intervenant. En revanche pas mal de temps passé à présenter les invités, aux applaudissements qui les saluaient, et aux remerciements aux sponsors. Pas de débats approfondis, mais une succession de prises de paroles trop courtes, les longues pauses café étant censées selon les organisateurs favoriser les échanges et discussions libres. Dommage, car nombre de ceux qui avaient fait le déplacement auraient pu témoigner plus longuement des conditions d’exercice de leur métier dans leur pays. A noter la très faible présence de dessinateurs professionnels français.

Deux thèmes de travail étaient proposés « Le dessin de presse comme outil vecteur de paix et de justice, pour aider à l’efficacité des institutions et outils de promotion de l’égalité », et « Action et politique d’éducation dans les pays démocratique, action de sensibilisation, pédagogies et actions de terrain dans les situations de conflits sociaux ou politiques », mais rien sur la situation professionnelle ou économique des dessinateurs, sujets en principe évoqués dans des états généraux.

Au final, les organisateurs ont annoncé que cette rencontre serait reconduite pour deux ans encore, toujours au moment du festival de St Just le Martel partenaire de l’opération, avec l’appui de la Mairie de Paris qui recevait les participants en fin d’après-midi, et de l’Unesco. Parmi les bonnes idées émises, la demande de classement du dessin de presse au patrimoine immatériel de l’Unesco et la rédaction d’une charte du dessinateur de presse. Le contenu et les conclusions de cette journée devraient être mises en avant le 3 mai 2019 lors de la Journée Internationale de la liberté de la presse.

A suivre donc, l’année prochaine.

En illustration : dessin de Pétillon (1945-2018) publié dans Casemate n°99 – janvier 2017.

BnF et Biennale du dessin de presse

vendredi 23 mars 2018

Cartooning for Peace, un hommage au dessinateur de presse Pierre Sadek (1938-2013), et dédicaces de dessinateurs sont au programme de la journée organisée par la BnF le samedi 24 mars 2018 dans le cadre de sa 5e Biennale du dessin de presse.

En présence de Plantu, et de (entre 17h 30 – 18h 30) Boll, Bridenne, Dubouillon, Faujour, Gabs, Gorce, JY, Lécroart, Mykaïa, Pakman, Rousso, Sabatier, Willem.

Tous les détails de la journée.

En illustration dessin de Pierre Sadek dont la Fondation qui porte son nom à Beyrouth sera présentée par Ghada Sadek Abela, sa fille, et Luce Mondor.

Dessins et dessinateurs

mercredi 21 mars 2018

Des informations glanées de ci-de-là :

Exposition de dessins de Wolinski au Palais de Tokyo à Paris, du 13 avril au 13 mai 2018.

Charlie Hebdo préparerait une nouvelle maquette pour relancer ses ventes qui sont au plus bas. Celle-ci serait confiée à Jean Bayle déjà auteur d’une nouvelle mise en pages en 1993.

Le prochain numéro de Zélium (n°10) revient dans les kiosques à journaux le 3 avril après un an d’absence. Le dessin de couverture est signé LB qui a également signé ces derniers mois des couvertures de Siné mensuel.

Eric Salch (Fluide Glacial) dessine désormais pour Charlie Hebdo. Il se dit aussi que la signature Zorro cacherait celle de François Boucq, en tout cas ça y ressemble. Celui-ci avait déjà dessiné dans l’hebdo en 2015 pour soutenir sa reparution. Autre (nouvelle) signature celle de Biche (Adrien Bernardet).

Le prochain album de Catherine Meurisse sera publié en septembre 2018 aux éditions Dargaud.

Selon un membre éminent de l’Eiris, Bernard Bouton ne sera peut-être pas présent à la BnF le 22 mars pour la Journée d’étude sur le dessin de presse et c’est bien dommage.

La librairie Un Regard Moderne va présenter prochainement une réédition du mythique Album Primo-Avrilesque d’Alphonse Allais paru en 1897. Illustration ci-dessous Gallica.

L’invité sulfureux de la BnF

mardi 20 mars 2018

Qui est Bernard Bouton ou Bernie, dessinateur dont l’existence a été mise en lumière en 2016 avec sa participation au concours Iranien antisémite « Holocaust International Cartoons Contest », et invité de la Bibliothèque nationale de France le 22 mars pour la Journée d’études Dessin satirique et bande dessinée ?

Si il se présente comme dessinateur à L’Express en 1974, il n’est pas facile ensuite de suivre ses activités, en dehors de concours internationaux de dessins ou de quelques conférences, ici ou là. Sur Internet on apprend qu’il est membre de l’EIRIS (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique) dont il a d’ailleurs dessiné le logo. L’EIRIS est partenaire de la journée.

On le trouve aussi sur le site de la FECO (Fedération of Cartoonists Organisation) association internationale où l’on note que, après sa démission de la présidence suite à sa participation au concours Iranien, il en est toujours le vice-Président et le trésorier général. A l’époque il écrivait dans un mail adressé aux membres de la FECO : « No ! It is better that we avoid biased topics. I’d rather not publish these contests. Bernie » (Il vaut mieux éviter les sujets biaisés. Je préfère ne pas publier ces concours) avant qu’on ne découvre qu’il y participait.

FECO toujours, on voit aussi son nom associé à l’organisation de concours de dessins en Algérie, au Maroc, où il est présenté comme vice-président de FECO France… une association qui n’existe pas, l’ancienne FECO France s’étant muée en France Cartoon, toujours après l’esclandre provoqué par la participation de Bouton au concours Iranien. Son vice-président Pierre Ballouhey écrivait alors : « Ce Bouton est vraiment un problème : changer la loi sur le négationnisme, le révisionnisme, on rêve. Ce concours est une réplique au mouvement “Je suis Charlie”, comme le concours de 2006 était une réplique aux caricatures danoises. Les organisateurs sont anti-Charlie, c’est clair ça. Pour des dessinateurs français ça veut dire quelque chose. »

On notera juste que dans la FECO Maroc figure en tant que Vice-président Abdellah Derkaoui qui participa lui aussi à la 2ème édition de « Holocaust Cartoons Contest ».

En 2016 Bernard Bouton écrivait pour se justifier : « On a dit des dessinateurs participants au concours iranien qu’ils étaient naïfs et qu’ils seraient utilisés par Téhéran, mais mon dessin dont le sens est très clair, sera publié dans la galerie sur le website iranien et il ne pourra pas être détourné, ou interprété différemment. J’ajoute que j’ai déclaré que si je gagne le prix de 12 000$ j’en verserai la moitié à une organisation humanitaire pour venir en aide aux enfants palestiniens et l’autre moitié à une organisation humanitaire pour enfants israéliens, et je le ferai savoir en lui donnant le maximum de publicité ; il sera alors cocasse que l’argent de Téhéran serve aux enfants israéliens ; parlera-t-on alors de détournement ? Il est exclu pour moi de boycotter les concours iraniens. »

Aujourd’hui Bernard Bouton reçoit même le soutien de l’historien de la caricature Guillaume Doizy qui plaide pour sa présence à la Journée d’étude à la BnF estimant qu’il doit être invité au même titre que Vuillemin (qui signera son dernier livre). Pourquoi Vuillemin ? Le créateur du site Caricatures & Caricature pour appuyer sa démonstration, met sur le même plan les deux dessinateurs rappellant que Vuillemin a été condamné pour antisémitisme lors de la parution de Hitler = SS en 1990 (une BD dont il était le co-auteur). Un amalgame surprenant pour celui qui en 2015 donnait la parole au dessinateur iranien Kianoush Ramezani. Kianoush déclarait à propos de Bernard Bouton « Je vous dévoile tous ces faits pour vous montrer qu’il est un menteur ! Il joue un double jeu. Je vois qu’il n’a même pas hésité à remettre en question mon exil et mon statut de réfugié… »

Journée d’études Dessin satirique et bande dessinée organisée par la BnF en collaboration avec l’EIRIS et La Brèche. Jeudi 22 mars, petit auditorium de la BnF (Site Tolbiac), 10h-17h. L’intervention de Bernard Bouton est à 11h 15. En principe…

BnF, un journée d’étude sans doute animée

mercredi 14 mars 2018

La BnF offre une tribune au dessinateur Bernard Bouton dans le cadre de la Journée d’étude Dessin satirique et bande dessinée qui se déroulera le jeudi 22 mars 2018 (9h 30 – 17h – Petit auditorium). Seul « problème » ce dessinateur, a défrayé la chronique en 2015 pour avoir participé au concours International Holocaust Cartoon Contest manifestation antisémite et négationniste organisée par l’Iran en riposte aux caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo, comme l’a raconté ce blog : http://www.iconovox.com/blog/2015/06/08/le-president-de-la-feco-dessine-aussi-pour-liran/, http://www.iconovox.com/blog/2015/06/09/communique-de-la-feco-france/, http://www.iconovox.com/blog/2015/06/22/le-n-60-de-feco-news/

Suite à cette polémique, Bernard Bouton avait annoncé sa démission de la FECO, association internationale de dessinateurs qu’il présidait alors.

Le programme complet de la journée :

9h30 Accueil
10h : Introduction – Image satirique et bande dessinée à la BnF : des collections différentes et complémentaires
Martine Mauvieux, BnF, département Estampes et photographie et Carine Picaud, BnF, Réserve des Livres rares.
10h30 : Caricature et bande dessinée: historisation et fonctionnement de l’image
Jean-Claude Gardes, Eiris-HCTI, Université de Brest et Alain Deligne, Université de Münster.
11h15 : Un récit dans un dessin
Bernie (Bernard Bouton), dessinateur indépendant, L’Express, 1974
11h45 : Débat
14h : Lièvre et/ou tortue : regards croisés sur l’image satirique et la bande dessinée
Aline Dell’Orto, Doctorante et  Brigitte Friant-Kessler, Maître de conférences, Université de Valenciennes
14h 30 : Le satellite satirique
Agnès Lanchon, dessinatrice de presse pour Solidays, Bayard Press ; BD « Brèves de Nuages » et « Maudite Charade ».
15h : Un fil conducteur dans l’imagerie satirique
Michel Coste, collectionneur, expert en 9ème art.

15h30 : Quitter la bande dessinée …
Vuillemin, dessinateur de presse, L’Écho des Savanes, Charlie Hebdo ; BD « Les sales blagues de l’Écho » (1987-2013, 17 vol.)
De 16h30 à 17h30, Vuillemin dédicacera l’album qui lui est consacré Vuillemin, beau et méchant, texte de Virginia Ennor – Critères éditions, 2017, coll. Les Iconovores n° 8.

Dessin d’illustration de Vuillemin diffusé par la BnF.

Mars 2018, le mois du dessin de presse

mardi 6 mars 2018

Le 6 mars, inauguration à l’Hôtel de ville de Paris d’une salle de réunion qui portera le nom de Tignous (Bernard Verlhac). Plusieurs de ses dessins décorent la salle (réalisation Thierry Garance).

Le 8 mars, inauguration à Ramatuelle (83350) de l’exposition itinérante Les droits des femmes réalisée par l’association Le Crayon (www.lecrayon.net). L’exposition rassemble plus de 262 dessinatrices et dessinateurs du monde entier.

Le 10 mars exposition Vive les comédiens !  200 dessins de Cabu présentés à la Comédie française, 1 Place Colette, 75001 Paris. Jusqu’au 25 juillet 2018. 

Le 15 mars, vernissage de l’expo Usage de faux, dessins de Pakman, à l’école Estienne, 18, bd Auguste-Blanqui, 75013 Paris. Du 12 au 30 mars 2018.

Le 19 mars, inauguration de l’exposition Plantu, 50 ans de dessin de presse à la BnF, galerie des donateurs. Du 20 mars au 20 mai 2018. Quai François-Mauriac 75013 Paris.

Exposition “Tous Migrants !” dans le cadre de la Semaine de la Francophonie, du 19 au 23 mars, au siège de l’OIF – Organisation internationale de la Francophonie. Le dessinateur belge Kroll sera présent pour l’inauguration à 14h30 le 19 mars.

Du 19 au 29 mars, dans le cadre du Prix Presse Citron, exposition d’une sélection de dessins d’étudiants de l’école Estienne et de dessinateurs professionnels, à la Mairie du 13e, 1 place d’Italie 75013 Paris.

Le 22 mars, Journée d’étude sur le dessin de presse Image satirique et BD à la BnF – Petit auditorium de 10h à 17h.

Le 22 mars, remise du 25ème Trophée Presse Citron-BnF, organisé par l’école Estienne, 18, bd Auguste-Blanqui, 75013 Paris.

Le 24 mars, Biennale du dessin de presse, à la BnF de 14h 30 à 17h 30. Carte blanche à Plantu qui présentera son association Cartooning for Peace, et hommage au dessinateur libanais Pierre Sadek (1938-2013).

Du 31 mars au 16 avril, exposition Traits sauvages – Dessins de presse et d’humour, de Avoine, Barbe, Bauer, Besse, Blachon, Bridenne, Dubouillon, Faujour, Gros, Honoré, Jampur Fraize, JY, Keravis, Lasserpe, Lécroart, Margerin, Raskal, Samson, Tignous, Willis from Tunis. Place des Arts : Quartier Grand Centre, Cergy Pontoise.