Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Willem’

Le n°39 de Siné mensuel dans les kiosques

Mercredi 4 février 2015

SM39_CVAu sommaire de ce numéro pour les dessins :
« Après une semaine d’interviews, d’explications pédagogiques sur ce qu’est un dessin satirique, Lindingre craque : « Laissez-moi demeurer le crétin que j’ai toujours été. » », une zone des plus athée par Siné, et l’actu vue par Mix & Remix, Jiho, Berth, Lindingre, Faujour, Carali, Willem, Geluck, Siné qui a dessiné la couverture.
Et aussi : Desclozeaux, Rémi, Gros, Kap, Krokus, Mric, Lasserpe, Malagon, Willis from Tunis, Khalid, Rousso, Malingrëy, Jean-Christophe Lie, Pakman.

A noter que Siné mensuel a vendu la totalité du tirage de son n°38 paru début janvier et près de 50 000 exemplaires de son numéro spécial de 8 pages titré en Une « Achetez Charlie  » avec un dessin de Rémi Malingrëy.

SINE-Charlie

Suivez aussi Fait d’images sur Facebook

Charlie Hebdo n°1178

Mardi 27 janvier 2015

Tignous1178Une raison supplémentaire d’acheter le numéro de Charlie Hebdo diffusé à plus de 7 millions d’exemplaires, ce beau dessin (entre autres) de Tignous (Bernard Verlhac).

Il en reste encore des exemplaires chez les marchands de journaux, les gens ne font plus la queue dès potron-minet et ne se battent plus entre eux pour se procurer ce numéro exceptionnel à 3 euros (vendu de 10 à 27 euros sur ebay).

Autre dessinateurs dans le numéro « Tout est pardonné » : Luz, Catherine, Riad Sattouf, Coco, Schvartz, David Ziggy Greene, Foolz, Willem, Babouze, Riss, Camille Besse, et Charb, Cabu, Honoré, Tignous, et Wolinski.

Angoulême rend hommage à Charlie Hebdo

Mardi 20 janvier 2015

affiche_angouleme_jesuischarlieLes organisateurs du prochain festival de la BD d’Angoulême sortent de leur chapeau promotionnel la création d’un prix intitulé « Le prix Charlie de la liberté d’expression » qui sera remis pour sa première édition aux dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, exécutés par des terroristes le 7 janvier dans les locaux de Charlie.

Il n’est pas dit que cette récupération fédératrice efface les problèmes internes entre les organisateurs du festival qui trouvent dans cet hommage éploré au dessin de presse un échappatoire à leurs conflits éthiques et commerciaux.

Il n’est pas dit non plus que cette initiative « solidaire », ainsi que celle des éditeurs avec la publication de l’album hommage collectif « La BD est Charlie », occulte les Etats généraux de la BD et la grève des signatures contre la paupérisation du métier, qui se dérouleront pendant le festival.

Enfin, Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski, ne seront plus là pour expliquer que, même s’ils en faisaient parfois, leur métier n’était celui de dessinateur de bandes dessinées comme le grand public, et hélas les professionnels, le catégorise trop souvent dans un raccourci simplificateur. On se souvient du tollé provoqué en 2013 par le grand prix remis à Willem, dessinateur pas tout à fait estampillé 100% BD.

Il paraît que des Unes de Charlie Hebdo seront affichées dans toute la ville, une bonne idée qui aurait pu être complétée par l’affichage de Unes de Siné mensuel, Zélium, Fakir, Le Ravi, etc. …

Et tant qu’ils y sont ils pourraient rendre un hommage à Gébé avant qu’on ne l’oublie encore.

Ce sera -  sûrement – pour les prochaines éditions du festival de la bande dessinée. f.f.

En illustration, affiche dessinée par Lewis Trondheim.

Willem s’exprime à son tour

Samedi 10 janvier 2015

WillemFigaroDernier « survivant » du Charlie Hebdo historique avec Siné, le dessinateur Willem s’est exprimé sur la situation actuelle dans un entretien au journal néerlandais Volkskrant relayé par l’hebdomadaire Le Point.

Extraits :

« Le dessinateur néerlandais de Charlie Hebdo Willem a soutenu samedi dans la presse néerlandaise « vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis » à la suite de l’attaque perpétrée contre l’hebdomadaire satirique, et a épinglé la présidente du Front national Marine Le Pen. « Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire », a-t-il ironisé dans un entretien au quotidien néerlandais de centre gauche Volkskrant : « Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout. »  » [...]

« Questionné sur le soutien mondial à Charlie Hebdo, Willem poursuit, ironique : « Ils n’ont jamais vu Charlie Hebdo. » « Il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c’était », a-t-il assuré. « Maintenant, c’est le contraire, mais si les gens manifestent pour défendre le libre mot, c’est naturellement une bonne chose », a-t-il conclu. » [...]

Illustration : dessin de Willem publié par Le Figaro.

Mobilisation pour faire vivre Charlie Hebdo

Mercredi 7 janvier 2015

Lu dans Libération (+ video) :

« Willem, dessinateur à Charlie Hebdo et à Libération, était dans le train entre Lorient et Paris lorsqu’il a appris la nouvelle. Choqué, il assure qu’il continuera à dessiner. »

Willem

Lu dans Le Journal du Dimanche :

« Avec Siné, nous sommes horrifiés », réaction de Catherine Sinet co-directrice de Siné mensuel.

 

Lu dans Le Huffington Post :

« Peu de temps avant l’attaque de plusieurs hommes, lourdement armés, au siège de Charlie Hebdo à Paris, la rédaction a souhaité ses vœux aux internautes avec un dessin de Honoré montrant Aboud Bakr Al-Baghdadi, le leader de Daech.

Publié à 11h28, ce tweet a été partagé près de 2000 fois sur le réseau social à 13 heures puis près de 4000 à l’heure où nous publions cet article. Le nombre n’a cessé de croître depuis l’annonce de l’attaque. »

En illustration le dessin d’Honoré qui a été une des premières victimes des tirs mortels.

Voeux-Honore-Charlie

Les dessinateurs de presse, de BD, d’illustration, se mobilisent pour apporter leur soutien à Charlie Hebdo et éviter sa disparition ce qui était le but des tueurs qui ont décimé une partie de la rédaction. Dessin de Chimulus :

10502537_768206299899857_3784985741807549811_n

Des milliers de personnes dans le monde manifestent leur tristesse et leur colère devant ce drame sans précédent. A Paris, place la République rassemblement de plus de 50 000 personnes. Ci-dessous le diaporama du Monde :

Capture d’écran 2015-01-07 à 20.21.35

BD : la planche à billets

Lundi 15 décembre 2014

Combien vaut un dessin original de Cabu, de Willem, de Wolinski, de Siné, hélas beaucoup moins qu’une planche de bande dessinée qui devient aujourd’hui un objet de placement spéculatif.

Herge-MillonLu dans 20 minutes :

« Un dessin signé Hergé, le père de Tintin, daté de 1939, a été acheté 539.880 euros pendant des ventes aux enchères organisées dimanche simultanément à Paris et Bruxelles.
Le dessin d’Hergé faisait partie d’une série d’œuvres originales de la bande dessinée franco-belge qui ont rapporté au total 1,89 million d’euros dépassant les attentes des organisateurs, selon la maison de ventes Millon à Bruxelles.

Les autres dessins proposés par Millon au cours de cette vente.

Autre article très intéressant sur le même sujet, celui que L’Express consacre à « la fièvre du marché des planches originales de BD« . Extrait :

« Un dessinateur gagnera parfois plus en vendant un ou deux dessins grand format qu’avec un album de 48 planches, qui va lui demander un an de travail et lui rapporter une avance de 10000 euros », poursuit Daniel Maghen. Du coup, autre révolution, ce galeriste salarie des dessinateurs pendant des mois et leur commande de grands formats. Jean-Pierre Gibrat travaille ainsi actuellement à des toiles de 1 mètre carré, qui pourraient donner lieu à une vente aux enchères « monographique » – un seul auteur, le Graal ! – chez Christie’s, à la fin de 2015 ou au début de 2016. »

En illustration, le dessin noir & blanc d’Hergé acheté 539.880 euros.