Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Edition’

L’humour noir de Lefred Thouron

jeudi 18 mai 2017

Noir LT

Avoir la même idée, ou approchante, cela arrive dans le dessin de presse, encore faut-il l’avoir en même temps et pas quelques jours après un autre collègue travaillant pour un titre très diffusé. Ci-dessus un dessin de Lefred-Thouron paru dans Le Canard enchaîné du 29 mars 2017, et un de Goubelle paru dans Le Point du 27 avril. Cette anecdote affriolante pour initiés me permet de rebondir (c’est une image) sur la parution du livre de Lefred Thouron « Le Livre noir » (Fluide glacial).

L’éditeur le présente ainsi : « Tout est parti d’un gag de premier avril dans les pages de Fluide Glacial. Une prétendue publicité annonçait Le Livre noir de Lefred-Thouron avec une couverture noire autour de laquelle étaient disposés des gags noirs flanqués de sous-titres comme : « La tour de Pise vue de l’étui », « Concours de T-shirts brûlés », « Mots croisés en 1 case »… Quelle ne fut pas notre surprise quand quelques jours après la sortie du mensuel, nous vîmes arriver par dizaines des courriers de lecteurs souhaitant acheter notre poisson d ́avril ! Cela nous décida à réaliser pour de vrai cet album dont on se demande pourquoi on n’y avait jamais pensé plus tôt ! »

LT Noir

Prostate yop la boum

jeudi 18 mai 2017

image1Lorsque j’ai commencé ce blog il y a plus 11 ans je ne pensais pas un jour annoncer la parution d’un album sur ce sujet. Mais vu l’âge moyen de la plupart des dessinateurs aujourd’hui je considère cette information comme une initiative de salubrité publique.

Adénocarcinomeprostatique, cintigraphie, cœlioscopie, etc., “Délicate prostate” (c’est le titre) est un ouvrage très documenté, on y apprend beaucoup de choses et en plus c’est drôle (et Jean Hin est un vieux pote).

Plus d’infos directement en contactant l’auteur : hin@jeanhin.com

Reiser écologiste de la première heure.

mercredi 3 mai 2017

Reiser a été un des premiers dessinateurs à être sensibilisé à l’écologie. On retrouve la plupart de ses dessins dans une nouvelle version de “Reiser l’écologie” réédité ce mois-ci par les éditions Glénat. La première version a été publiée en 2010 et reprenait des dessins de “Vive le soleil”, tome 9 de la série Les années Reiser (2001 – Albin Michel) présentée par Delfeil de Ton.

Un album réjouissant qui pourrait donner des idées à tous les candidats aux élections actuelles, et à venir, ayant semblent-il oublié d’inscrire ce thème dans leur programme électoral.

Fervent partisan de l’énergie solaire Reiser avait, dès 1979, installé des panneaux solaires dans sa maison près de Collioure comme en témoigne à l’époque ce reportage de TF1 :

ReiserReiser ecologie - Couv.

 

Luz entre en campagne

mercredi 26 avril 2017

L’éditeur Futuropolis annonce sur son compte Twitter que Luz y commentera en dessins jusqu’au 7 mai 2017 la campagne des Présidentielles.

Luz 2017

Autre actualité pour Luz, la parution, toujours chez Futuropolis, du très bel album “Alive”, qui rassemble ses chroniques dessinées sur la musique parues dans Les Inrocks, Charlie Hebdo, ou son fanzine Cambouis.

C8t2r3zW0AEzKaRMEP_ALIVE-4_WEB1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi l’entretien accordé par Luz à VSD (extrait en ligne). Merci à M.C.

Pakman dédicace à Paris (avec Willem)

jeudi 20 avril 2017

signature

Cabu Président

mercredi 19 avril 2017

Le_journal_des_presidents_hdSurtout ne pas se laisser distraire par le titre de circonstance du dernier livre posthume de Cabu « Le journal des Présidents » (Michel Lafon). Ce recueil de dessins, est un hommage à son immense talent de dessinateur, comme chacun de ses livres, mais surtout un manuel du dessin de presse à l’usage de tous ceux qui se destinent à ce métier (peut également être utile à ceux qui chercheraient à se perfectionner).

Grâce à de nombreux documents montrés dans leur « jus », ses esquisses, ses dessins au crayon, ses fameux collages, ses retouches, on réalise le cheminement créatif nécessaire à la conception d’un dessin.

Cabu était très doué dans des genres aussi différents que la caricature, le dessin de reportage, et même la bande dessinée, et tout son art consistait à passer habilement de l’un à l’autre, insufflant à chacun le dynamisme de son trait, la lisibilité de l’image, et son humour iconoclaste.

Longtemps je me suis plaint qu’en France, Honoré Daumier (1808 – 1879) soit toujours cité comme la référence incontournable du dessin satirique, il serait temps que Cabu le rejoigne (avec d’autres) dans ce Panthéon.

Bon, reste à évoquer la préface d’un certain Philippe Val qui comme d’habitude étale son art de la citation et du concept abscons tout en continuant à se prévaloir de sa proximité avec celui qu’il a pas mal entourloupé pour arriver à ses fins, dommage. Commencez plutôt la lecture par la lettre de Barack Obama qui termine ce livre, et là c’est la classe internationale. Celle de Cabu. ff

A saluer également le remarquable travail de sélection (le préambule est savoureux), de mise en valeur des dessins, et la maquette signée Harold Peiffer.