Edition | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 5

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Edition’

Le livre que les homophobes vont détester

jeudi 23 février 2017

Les homophobes sont-ils des enculés ?A quoi sert le dessin de presse, à faire sourire, à faire réfléchir, et à combattre les idées reçues. C’est le cas avec « Les homophobes sont-ils des enculés ? » un album de 192 pages à paraître aux éditions Iconovox (mes voisins de blog). De très nombreux auteurs et dessinateurs ont déjà envoyé leur texte ou leur dessin, mais ce projet fait aussi appel au financement participatif et chacun peut y souscrire sur le site Ulule : https://fr.ulule.com/livre-contre-l-homophobie/ à partir de 5 euros.

Par exemple pour une participation de 35 euros on reçoit le livre mais également l’album inédit « Tignous pour tous » (éditions iconovox), un jeu de cartes postales et des marque pages. Détails sur Ulule.com.

« Les homophobes sont-ils des enculés ? » est édité avec le soutien actif de SOS homophobie.

Parution prévue à la mi-avril.

En illustration, dessin de Jiho.

Tignous HomosHomos Jiho

Des nouvelles de Luz

jeudi 26 janvier 2017

PuppyA l’occasion de la parution de “Puppy” (Glénat) album graphiquement magnifique mais qui va sûrement en décontenancer plus d’un, le dessinateur Luz a accordé une interview à Europe 1. Il y parle de ce livre, des commémorations du 7 janvier 2015, et de ses projets. Extraits :

[…] Vous revenez en librairie avec Puppy, comment est né ce projet ?
“C’est un projet qui date d’à peu près six ans et qui n’était pas un projet à la base. C’était juste une espèce de lubie que j’avais, de dessiner le cimetière des chiens d’Asnières, dans les Hauts-de-Seine. Il y avait cette envie de raconter l’ambiance d’un cimetière qui n’est pas un cimetière humain et dans lequel, moi, je me reconnaissais, et où, étonnement, on ne s’identifie pas à ceux qui sont sous la terre. Et puis il y a eu le bordel qu’on connaît. Je me suis retrouvé avec une trentaine de pages qui était déjà faite. Et à un moment, je me suis dit : “Merde, il ne faut pas que je l’oublie”. Il fallait que je mène cette histoire jusqu’au bout. […]

[…] Pour résumer, quand vient l‘approche de l’anniversaire, en ce qui me concerne, je ferme les fenêtres, mes fenêtres mentales. Une semaine avant et une semaine après. Ensuite je rouvre, j’aère et puis je regarde devant. […]

[…] Quels sont vos projets pour la suite ?
En avril, je vais sortir une anthologie de tout mon travail sur la musique : des croquis de concerts, des planches entières qui étaient dans Magic, dans Trax, dans Charlie Hebdo. C’est important car c’est aussi une période révolue : je ne peux plus aller dessiner dans les concerts car c’est compliqué. Je regarde ce bouquin comme un témoignage sur mon travail, mais aussi comme un témoignage sur la musique. Ça va s’appeler Alive, comme le concert, comme “être vivant”, comme un album de Daft Punk aussi ! C’est un projet important qui est déjà terminé.”[…]

Laplace à sa place

mardi 17 janvier 2017

LaplaceEn publiant son premier livre Frédéric Pajak rend hommage à un de nos derniers grands dessinateurs d’humour vivants.

Présentation du livre “Sauf erreur” de Jean Laplace sur le site des Cahiers dessinés :

“Laplace est un dessinateur à la fois inconnu et extraordinairement célèbre. Voici plus de soixante ans qu’il publie chaque jour dans les journaux du monde entier le « Jeu des huit erreurs », conçu à partir d’un gag. Son dessin, muet, sans bulle ni légende, ne doit rien à l’actualité ; il s’inspire des situations absurdes et cocasses du quotidien sans autre ambition que de « déclencher un rire intérieur ».Laplace est un homme discret ; il travaille en artisan solitaire dans son grand appartement d’Annecy, évitant de parler de lui pour mieux s’adonner à la pêche, à la randonnée ou à la cueillette des champignons. Rien non plus de spectaculaire dans son œuvre, mais une petite musique pince-sans-rire et tonique qui fait chaque jour le délice de millions de lecteurs.

Dans ce tout premier recueil, ici délivrés des huit erreurs, ses dessins se donnent pour ce qu’ils sont : de purs dessins d’humour.”

Sélection de dessins proposée par Alex Mayenfisch. Préface d’Antoine Duplan.

Parution le 19 janvier 2017.

Laplace 2

 

Gabs et Chereau publient (chacun) un album

vendredi 25 novembre 2016

Gabs et Chereau sont des dessinateurs de presse comme les autres mais qui ont la particularité d’être « spécialisés » dans le dessin d’entreprise, des dessins qu’ils réunissent régulièrement dans des albums. Viennent de paraître :

gabs-bonheur-boulotGabs, Le bonheur au boulot, je me marre (Eyrolles), avec 320 dessins inédits, une prouesse lorsqu’on sait que Gabs a déjà publié sur ce thème une douzaine de livres qui se sont vendus à plus de 250 000 exemplaires. Dans le texte de présentation on peut lire ceci « Il faut se « réaliser », « s’épanouir », « retrouver du sens à son travail »… mais en restant efficace, productif, rentable, tout sourire et en forme », autant de préceptes qui peuvent aussi s’appliquer au travail de dessinateur.

l-galit-est-57fca55bc61e8Chereau, L’égalité est un long fleuve tranquille (Pixel Fever éditions). Après « Santé », « Encore un petit effort », c’est le troisième album de Chereau publié par Pixel Fever. Celui-ci est consacré aux discriminations de toutes sortes. Dans la préface François Béharel de Randstad France partenaire du livre explique : « Chereau nous confronte à tous les types de discriminations que nous sommes amenés à rencontrer tout au long de nos vies. Il nous alerte aussi sur nos propres comportements, même les plus involontaires, qui constituent de petites mais bien réelles discriminations. »

Le métier de dessinateur illustré

mercredi 23 novembre 2016

Sous le titre “Dans la peau d’un auteur jeunesse”, campagne originale de La Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse pour sensibiliser sur les conditions de rémunération de leur travail. www.la-charte.fr Photos : Laura Stevens Photography

15110440-10154725204454680-8114326888894120718-o15123085-10154728077494680-8794147508607786199-o15156933-10154725235654680-3437609794250678765-o

 

 15194526-10154728078489680-598505559062100292-o

Exposition Honoré à Paris

mardi 15 novembre 2016

invitationle-bestaire-dhonorA partir du 16 novembre 2016 et jusqu’au 20 janvier 2017, la mairie du 17ème arrondissement de Paris présente l’exposition « Le bestiaire d’Honoré », avec ses illustrations animalières et ses rébus littéraires.

la-symphonie-animale-antonio-fischettiA noter le 11 janvier à 15 h, et le 12 janvier à 18h, la projection de dessins animés d’Honoré sur le thème « La symphonie animale » adaptés du live d’Antonio Fischetti et Stéphane Quinson, illustré par Honoré (éditions Vuibert).

Mairie du 17ème, 16/20 rue des Batignolles, 75017 Paris.

Les deux livres d’Honoré disponibles : « Petite anthologie du dessin politique » (La Martinière) et « Cent rébus littéraires » (Arléa).