Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Chereau’

Gabs et Chereau publient (chacun) un album

vendredi 25 novembre 2016

Gabs et Chereau sont des dessinateurs de presse comme les autres mais qui ont la particularité d’être « spécialisés » dans le dessin d’entreprise, des dessins qu’ils réunissent régulièrement dans des albums. Viennent de paraître :

gabs-bonheur-boulotGabs, Le bonheur au boulot, je me marre (Eyrolles), avec 320 dessins inédits, une prouesse lorsqu’on sait que Gabs a déjà publié sur ce thème une douzaine de livres qui se sont vendus à plus de 250 000 exemplaires. Dans le texte de présentation on peut lire ceci « Il faut se « réaliser », « s’épanouir », « retrouver du sens à son travail »… mais en restant efficace, productif, rentable, tout sourire et en forme », autant de préceptes qui peuvent aussi s’appliquer au travail de dessinateur.

l-galit-est-57fca55bc61e8Chereau, L’égalité est un long fleuve tranquille (Pixel Fever éditions). Après « Santé », « Encore un petit effort », c’est le troisième album de Chereau publié par Pixel Fever. Celui-ci est consacré aux discriminations de toutes sortes. Dans la préface François Béharel de Randstad France partenaire du livre explique : « Chereau nous confronte à tous les types de discriminations que nous sommes amenés à rencontrer tout au long de nos vies. Il nous alerte aussi sur nos propres comportements, même les plus involontaires, qui constituent de petites mais bien réelles discriminations. »

Noël approche / 4

lundi 22 décembre 2014

florange-tome-1-florange-lutte-d-aujourd-hui chereauECH-2014-reprise-273

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cadeaux de dernière minute :

Florange une lutte d’aujourd’hui
de Tristan Thil et Zoé Thouron pour les dessins.
La BD n’hésite plus à s’inspirer de faits réels. L’album raconte la tragédie industrielle et surtout humaine vécue de l’intérieur. Dargaud.
 
Encore un petit effort !
de Chereau
Des dessins drôles sur le monde du travail et de l’entreprise dans un très bel album publié par Pixel Fever éditions.
 
La reprise tranquille
Les meilleurs dessins de l’année 2014 parus dans Charlie Hebdo. Dessin de couverture de Luz. Les échappés.
 
Le strict minimum
de Charlie Poppins.
L’humour de Glen Baxter, Voutch, et Gary Larson, réunis, plus le talent de Charlie Poppins. Dargaud.
 
Les Parisiennes
de Kiraz.
Un bel album de 256 pages publié par les éditions Larousse qui proposent également un agenda 2015 avec des dessins de Kiraz.
 
Les rennes aussi sont des ordures
de Ballouhey.
Nouvel album à thème pour cette collection des éditions Lajouanie inaugurée par les dessinateurs Deligne, Ranson, Lécroart et Soulcié.

charlie-poppins-tome-1-strict-maximum9782035902719-Xballouhey-livre-rennes2

En vœux-tu en voilà (2014) – 2

mardi 7 janvier 2014

Suite des cartes de vœux de dessinateurs : Boll, Jean Hin, Chereau, Sajtinac, Catherine Beaunez..

Chereau va très bien

mardi 12 novembre 2013

Chereau dessine ou a dessiné pour la presse nationale (60 millions de consommateurs, Télérama, Science & vie, Les Echos, Liaisons sociales, Enfant d’abord, etc.), mais c’est aussi dans la presse d’entreprise ou professionnelle qu’il excelle.

Chereau a réuni ses meilleurs dessins, publiés ou refusés, sur le thème de la santé et de l’univers hospitalier sous le titre « Santé ! », un album de 88 pages grand format édité par Pixel Fever éditions, dans la collection « Le monde selon Ch’ro », et disponible sur son propre site Internet.

On peut voir également nombre de dessins de Chereau dans le livre collectif « Le bonheur au travail ? » sous-titré « regard croisés de dessinateur de presse et d’experts du travail » qui réunit près de 180 dessins de ;  Albert, Aurel, Babouse, Boutant, Brouck, Cambon, Chalvin, Chappatte, Charb, Chimulus, Deligne, Echevin, Faujour, Gabs, Gros, Ixène, Jiho, Lacombe, Lasserpe, Lécroart, Loup, Mric, Mutio, Mykaïa, Nenny, Pancho, Pessin, Plantu (qui signe la couverture), Ranson, Revenu, Samson, Tignous, Ucciani, Voutch, publié au Cherche midi sous la direction de Sophie Prunier-Poulmaire à l’occasion des 50 ans de la SELF, société d’ergonomie de langue française.