Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Schvartz’

Charlie Hebdo n°1178

mardi 27 janvier 2015

Tignous1178Une raison supplémentaire d’acheter le numéro de Charlie Hebdo diffusé à plus de 7 millions d’exemplaires, ce beau dessin (entre autres) de Tignous (Bernard Verlhac).

Il en reste encore des exemplaires chez les marchands de journaux, les gens ne font plus la queue dès potron-minet et ne se battent plus entre eux pour se procurer ce numéro exceptionnel à 3 euros (vendu de 10 à 27 euros sur ebay).

Autre dessinateurs dans le numéro « Tout est pardonné » : Luz, Catherine, Riad Sattouf, Coco, Schvartz, David Ziggy Greene, Foolz, Willem, Babouze, Riss, Camille Besse, et Charb, Cabu, Honoré, Tignous, et Wolinski.

Une expo avec du poil autour

lundi 7 avril 2014

Les inconditionnels du dessinateur Berth connaissent la délicatesse de son humour et apprécient  la finesse de son trait, tout en retenue. C’est dans cet esprit qu’il a réuni 17 dessinateurs pour l’exposition « L’origine avec du poil autour » présentée tous les week-ends d’avril à mai 2014 au théâtre des Sources à Nans-sous-Sainte-Anne (25330) dans le Doubs.

Liste des exposants : Willis From Tunis, Martin Vidberg, Troud, Soulcié, Schvartz, Rodho, Mric, Lasserpe, Jiho, Giemsi, Flock, Flavien, Faujour, Coco, Chimulus, Caritte, Berth et Babouse.

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire franc-comtois La terre de chez nous, Berth explique « L’exposition traite de la liberté. C’est important que des femmes participent, ça évite que ce ne soit que le regard lubrique du dessinateur de presse. » A propos de l’affiche (en illustration) Berth précise « Cette œuvre, Courbet l’a peinte il y a 150 ans et elle peut encore déranger, alors qu’on a vu mille fois pire ! On n’a pas voulu choquer pour choquer et lorsque j’ai fait le dessin pour l’affiche de l’exposition, j’ai tenu compte de l’impact que pouvait avoir une affiche dans la rue ».

Merci à M.C. de G.

Cartooning for Le Monde

samedi 17 novembre 2012

Nouvelle, nouvelle formule pour le quotidien Le Monde dès le 20 novembre 2012. Particularité : « Chaque vendredi (dans le journal daté du samedi), une page proposera de revenir sur un événement de l’actualité vu à travers le regard des dessinateurs de presse du monde entier. Cette page hebdomadaire sera animée par Plantu avec la collaboration de l’association internationale Cartooning for Peace, que le dessinateur a créée en 2006 avec Kofi Annan, alors secrétaire général de l’ONU. »

Les dessinateurs français de Cartooning for Peace : Lefred Thouron, Million, Aurel, Batti, Catherine Beaunez, Brito, Chaunu, Jiho, Jul, Louison, Loup, Plantu, Rousso, Wiaz, Schvartz, Willem.

Illustration : Le Monde daté du 1er octobre consacrait à Plantu un numéro spécial entièrement illustré par lui pour célébrer ses 40 ans de collaboration au quotidien.

Le dessin de presse en expo-vente et à l’étude

jeudi 17 novembre 2011

Le site Caricatures & caricature annonce deux événements autour du dessin de presse à Paris :

Une exposition-vente de dessins «France, terre d’Asile ?», en faveur de l’association éponyme, à la Galerie des Bibliothèques, 22 rue Malher, 75004 Paris, les 3 et 4 et 8,9,10 décembre 2011, de 13h à 20h. Dessinateurs participants : Plantu, Cagnat, Le Monde, Charb, Schvartz, Tignous, Foolz, Jul, Besse, Coco, Honoré, Charlie Hebdo. Willem, Libération, Wozniak, Lefred Thouron, Delambre, Ghertman, Kerleroux, Le Canard Enchaîné, Kroll, Le Soir, Bruxelles, Chappatte, Le Temps, Lausanne. Chimulus, Berth, Siné mensuel, Urtikan.net, et Glez, qui publie au Burkina Faso, en Italie, aux USA… 150 dessins, originaux ou tirages numériques seront exposés, avec un large éventail de prix, fixés par un expert.

Et une Journée d’étude organisée par la BNF (Bibilothèque Nationale de France) sur le thème « Presse satirique, éditeurs et dessinateurs », le vendredi 25 novembre 2011, de 9H30 à 17H. Avec la participation d’éminents spécialistes, dont certains venant du Canada, d’Italie, du Portugal et d’Allemagne, mais sans aucun dessinateur. La journée d’étude est co-organisée par l’Eiris qui publie pour l’occasion un numéro de sa revue Ridiculosa sur la presse satirique française. Site François-Mitterrand, Petit Auditorium, Hall est. Entré libre et gratuite.

Tous les détails sur le site Internet Caricatures & caricature.

En illustration, qui n’a rien à voir avec l’article (quoique) la prochaine Une de l’hebdo suisse Vigousse, dessinée par Large.

Dessins gratuits pas chers

mardi 1 mars 2011

Berth, Chimulus, Large, Schvartz, Coco, Jiho, Baudry, Na!, Troud, Barros, Goubelle, Deligne, sont quelques-uns des auteurs dont les dessins sont publiés depuis quelques jours sur le nouveau site Internet
« Revue de presse de dessins.info », sous-titré
« le meilleur du dessin de presse en temps réel ».

Seul problème, la plupart des dessinateurs concernés n’ont pas  donné leur accord pour figurer sur ce site qui semble-t-il fait son marché sur les blogs de chacun.

À noter que que le Code de la propriété intellectuelle – loi n°92-597 du 1er juillet 1992 – précise dans quelles conditions une œuvre graphique peut être utilisée et les droits de reproduction et ceux de présentation qui sont attachés à chaque utilisation (articles L.111-1, L. 122-1, L. 122-4, L.122-7, L. 335-2, L. 335-3).

Art. L. 111-1. L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.
Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres I et III du présent code.
L’existence ou la conclusion d’un contrat de louage d’ouvrage ou de service par l’auteur d’une oeuvre de l’esprit n’emporte aucune dérogation à la jouissance du droit reconnu par l’alinéa 1er.

Art. L. 122-1. Le droit d’exploitation appartenant à l’auteur comprend le droit de représentation et le droit de reproduction.

Art. L. 122-4. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

Art. L. 122-7.
Le droit de représentation et le droit de reproduction sont cessibles à titre gratuit ou à titre onéreux.
La cession du droit de représentation n’emporte pas celle du droit de reproduction.
La cession du droit de reproduction n’emporte pas celle du droit de représentation.
Lorsqu’un contrat comporte cession totale de l’un des deux droits visés au présent article, la portée en est limitée aux modes d’exploitation prévus au contrat.

Art. L. 335-2.
Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.
La contrefaçon en France d’ouvrages publiés en France ou à l’étranger est punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende. (*).
Seront punis des mêmes peines le débit, l’exportation et l’importation des ouvrages contrefaisants.
Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 500 000 euros d’amende.

Art. L. 335-3. Est également un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d’une oeuvre de l’esprit en violation des droits de l’auteur, tels qu’ils sont définis et réglementés par la loi.

Charlie Hebdo 3, enfin !

jeudi 17 février 2011

On s’en doutait avec les plaisanteries allusives de Luz, Charb le confirme en video dans un vibrant appel aux lecteurs, et dans un encadré paru dans le numéro 974 (16.2.2011) de Charlie Hebdo : Philippe Val n’est plus co-actionnaire principal de la société éditrice de Charlie Hebdo (quid de la société immobilière ?). Comme l’indique le directeur de publication, les actionnaires sont tous désormais des salariés du journal (Riss, Cabu, Bernard Maris, Éric Portheault, et Charb).

Dans le texte intitulé « Comment va « Charlie » ?, Charb remercie les lecteurs qui se sont mobilisés en envoyant des chèques d’abonnement et incite les autres à s’approvisionner dans la boutique en ligne.

Charb annonce aussi l’arrivée de nouveaux collaborateurs, Iegor Gran, Philippe Labarde, pour les textes et précise que « malgré le cruel manque de moyens, nous essayons le plus souvent de faire de la place aux dessinateurs et dessinatrices : Foolz, Schvartz, Coco, Besse, Babouse, Rousso, et d’autres, on espère… ». Une intention mise en pratique cette semaine puisque Charlie publie des dessins des Égyptiens Shennaway et Makhlouf et de l’Algérien Slim, une façon originale de traiter les récents événements du monde arabe.

Commentaire personnel : le passé est le passé, mais j’imagine ce qu’aurait pu devenir Charlie Hebdo, si Philippe Val en avait été débarqué en temps utile par une rédaction qui visiblement peut se passer de sa haute autorité. Certes son principal soutien et ami Cabu eut été un peu triste, mais le journal aurait évité tout un tas d’épisodes malheureux qui lui ont fait plus de mal que de bien. ff


L’appel démocratique de Charlie Hebdo 15-02-11