Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Siné mensuel célèbre Mai 68

mardi 1 mai 2018

Le dessin de la Une de Siné mensuel du mois de mai 2018 est signée Lacombe et fait référence à une célèbre affiche de Mai 68 éditée à l’époque par l’atelier de sérigraphie de École des Beaux-arts. Celle-ci répondait à une phrase attribuée au général de Gaulle alors au pouvoir : «  La réforme oui, la chienlit non ! » Il en a existé plusieurs versions successives que l’on retrouve sur le site de la BnF et a fait l’objet de diverses parodies dont celle de Siné pour la couverture de son livre paru en 1978 (Balland).

Siné fondateur de L’Enragé en mai 1968, dessinateur satirique, graphiste, créateur de journaux, écrivain, disparu le 5 mai 2016.

Dessiner pour Le Canard enchaîné

mardi 20 février 2018

Les dernières signatures de dessinateurs apparues récemment dans Le Canard enchaîné sont celles de Romain Dutreix, Urbs, et Adelinaa. L’hebdomadaire satirique continue à chercher de nouveaux talents pour compenser la disparition dans ses pages des dessins de Cabu, Pétillon, Cardon.

Mais pour illustrer l’hebdomadaire il reste encore les « anciens » Escaro, Kerleroux, Wozniak, Delambre, Potus, Mougey, Kiro, Pancho, et Lefred-Thouron. Ces dernières années ils ont été rejoints par Diego Aranega, Bouzard, Aurel, Vera Makina, mais aussi Lindingre, Lara, Lefèvre, Large, Soulcié, dont les parutions sont cependant plus aléatoires.

En dehors de la cooptation et du parrainage, Kerleroux pour Cabu, Cabu pour Mougey, Pétillon pour Bouzard (en 2012 ce dernier avait intitulé le blog qu’il partageait avec James Ottoprod « On veux travailler pour le Canard »), Wozniak pour Adelinaa, il n’est pas évident de rejoindre la confrérie des dessinateurs du Canard. D’autant que les critères de sélection des dessins par la rédaction sont pour beaucoup d’auteurs très mystérieux. Reste l’obstination des dessinateurs qui chaque lundi et mardi matin, jours de bouclage du journal, envoient des dessins dans l’espoir qu’ils seront publiés. Quelques-uns ont cette chance.

A noter que Le vénérable journal, 100 ans en 2016, a également un site Internet. Cependant on n’y trouve que la Une de l’hebdomadaire, des informations sur Les Dossiers du Canard, l’autre publication des éditions Maréchal-Le Canard enchaîné, et les conditions d’abonnement.

Illustration : Romain Dutreix par ailleurs dessinateur à Fluide glacial et auteur avec Toma Bletner de « Revue de presse – Petite histoire des journaux satiriques et non-conformistes » (Fluide glacial).

La mine à crayons

vendredi 16 février 2018

La fabrication de crayons racontée par le photographe Christopher Payne dans un beau reportage publié par Slate.fr

Suivez aussi Fait d’Images sur Facebook

 

Jochen Gerner et Le 1

vendredi 9 février 2018

L’hebdomadaire Le 1 propose sur Facebook une série de vidéos consacrée aux illustrateurs du journal. La première est consacrée à Jochen Gerner :

Suivez aussi Fait d’Images sur Facebook

Les Cooloriages de Soulcié

vendredi 2 juin 2017

Soulcié, j’ai déjà écrit sur ce blog tout le bien que je pensais de ce (encore) jeune dessinateur. Je dois cependant en rajouter une couche, avec la publication par son excellent éditeur Rouquemoute de trois Cahiers de Cooloriages. Filez donc vite sur Ulule.com pour en avoir la primeur et toutes les explications qui vont avec.

A noter que le même Soulcié participera les 1er et 2 juillet 2017 au 9ème Festival de dessin de presse et d’humour de Labouheyre dont il signe l’affiche et où une exposition de ses dessins lui est consacrée.

Cooloriages17757105_415749708785207_3433944931465737800_n

Prostate yop la boum

jeudi 18 mai 2017

image1Lorsque j’ai commencé ce blog il y a plus 11 ans je ne pensais pas un jour annoncer la parution d’un album sur ce sujet. Mais vu l’âge moyen de la plupart des dessinateurs aujourd’hui je considère cette information comme une initiative de salubrité publique.

Adénocarcinomeprostatique, cintigraphie, cœlioscopie, etc., “Délicate prostate” (c’est le titre) est un ouvrage très documenté, on y apprend beaucoup de choses et en plus c’est drôle (et Jean Hin est un vieux pote).

Plus d’infos directement en contactant l’auteur : hin@jeanhin.com