Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Le Monde’

Coups doubles de Jean-Denys Phillipe

lundi 17 octobre 2016

eh015-coupsdoubles-couv-829x1024Quand un dessinateur et un éditeur se font plaisir cela se voit. C’est le cas avec « Coups doubles » de Jean-Denys Phillipe sous-titré « Assemblages drôlatiques, dessins politiques » publié par les éditions Helvétius et dont la mise en page est signée Juliette Dimet.

Le livre présente sculptures et dessins de l’illustrateur-plasticien, dont on peut voir le travail dans L’Humanité, La Nouvelle Vie Ouvrière, ou Force Ouvrière Hebdo.

Dans l’avant-propos il écrit : « Dans les pages qui suivent, les dessins ne comportent ni bulles, ni dates, ni légendes, à de rares exceptions près. Ils ne sont pas nécessairement caricaturaux, et rarement humoristiques. Seul un titre les distingue qui vient rappeler que le dessin de presse se lit en fonction d’un contexte (celui de l’actualité) et d’un co-texte (celui du journal). Or ici, tout en suivant de près le fil de l’éphémère événementiel, s’affiche la volonté permanente de renouer avec un temps plus long. »

A noter que Jean-Denys Phillipe sera présent le 20 octobre 2016 à la Galerie Bonnet – Cité artisanale, 63 rue Daguerre, 75014 Paris, pour la présentation des derniers ouvrages publiés par les éditions Helvétius (à partir de 17h).

A signaler également l’exposition autour du livre, du 8 au 19 décembre 2016, à la galerie « Art et Société », 19 rue du Pont Louis Philippe, Paris 75004.

Son site Internet

jdp jdp-2 jdp3

« Souris et tais-toi ! » de Plantu

mardi 22 décembre 2015

9782021288155De la création de Cartooning for Peace à l’attentat de Charlie Hebdo en passant par sa rencontre historique avec Arafat ou l’explication de la présence d ‘une souris dans ses dessins, le lexique qui ouvre le dernier album de dessins de Plantu semble préfigurer un bilan de sa carrière de dessinateur.

Truffé d’anecdotes autour de son travail au quotidien Le Monde et à L’Express, Plantu évoque de nombreux cas de censure de ses dessins et pour illustrer les débats sur la liberté d’expression qu’il va mener, notamment dans les écoles avec l’appui de Riss de Charlie Hebdo, le lexique se termine par une pleine-page au sens énigmatique : « Que les choses soient bien claires : aucun dessinateur n’a le droit de dire à un autre dessinateur ce qu’il doit ou ne doit pas dessiner. A partir de là, tous les débats sont possibles. » (Sic).

Plantu « Souris et tais-toi ! » Petit lexique de l’autocensure. Seuil.

Cartes d’été : la rentrée de Zep

jeudi 27 août 2015

Importante actualité de rentrée pour le dessinateur Zep, avec la parution de « Bienvenue en adolescence » (Glénat), 14ème album des aventures de Titeuf, et de « What a wonderful world ! » (Delcourt), album qui reprend les séries sur l’actualité publiées sur son blog du quotidien Le Monde. A lire, l’article d’Olivier Mimran dans 20 minutes. A noter qu’aujourd’hui, 27 août, Zep répond en direct aux questions de ses lecteurs sur le site de 20 minutes.

Zep-der

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.

Cartes d’été : Mix & Remix à Morges

samedi 15 août 2015

En quelques années, publié par Courrier international, Lire, Siné mensuel, Le Monde, et avec des albums édités par Glénat, Cahiers dessinés, Mix & Remix est devenu le dessinateur suisse le plus connu en France. La Maison du dessin du presse à Morges (Suisse) lui consacre une exposition « Evolution », réunissant ses « dessins des débuts, dessins d’hier, dessins d’aujourd’hui » du 4 septembre au 29 novembre 2015.

affiche.home

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.

Une expo des Indégivrables de Xavier Gorce

lundi 25 mai 2015

Les dessins originaux des Indégivrables, série de Xavier Gorce publiée depuis 2006 dans Le Monde (d’abord sur le site Internet, puis dans le journal), seront exposés dans le vaste espace d’exposition de la  société OFI Asset Management, 22 rue Vernier, 75017 Paris, du 26 mai (jour du vernissage à partir de 18h) et jusqu’au 26 juin 2015.
L’exposition accueillera également les sculptures de Margaret Toldano.

XGorce-Expo

Luz à la Une de Libération

lundi 18 mai 2015

Luz-Une-de-LibeAprès la mise au point de Riss dans Le Monde, c’est au tour de Libération de donner la parole à Luz qui explique sur quatre pleines pages les raisons de son départ du journal en septembre.

Extraits :

« Il y a eu une volonté collective de continuer très vite. Moi, j’avais besoin de temps, mais j’ai suivi par solidarité, pour laisser tomber personne. Sauf qu’à un moment donné, ça a été trop lourd à porter. Il n’y avait plus grand-monde pour dessiner : je me suis retrouvé à faire trois unes sur quatre. Chaque bouclage est une torture parce que les autres ne sont plus là. Passer des nuits d’insomnie à convoquer les disparus, à se demander qu’est-ce que Charb, Cabu Honoré, Tignous auraient fait, c’est épuisant. »

« Beaucoup de gens me poussent à continuer, mais ils oublient que le souci c’est l’inspiration. Si l’actu ne t’inspire plus, tu peux toujours dessiner, c’est presque pavlovien, mais tu vas refaire une idée que tu as déjà faite. Cette décision du départ elle est aussi dans cette angoisse : la peur d’être mauvais. J’entendais encore l’autre jour une porte-parole des verts qui se demandait s’ils entraient au gouvernement… mais qu’est-ce que j’en ai à branler ? Ces petits événements anodins, ça me passe au-dessus de la tête désormais parce qu’on a vécu quelqu’un chose qui n’est pas anodin. »

En illustration la Une de Libération du 18 mai 2015 consacrée à Luz.

A lire également le très long entretien que Luz a accordé à Frédéric Potet pour le blog du Monde « Les petits Miquets« .

Dans un communiqué diffusé à l’AFP, sans doute par Anne Hommel  présentée dans Libération comme la « Dircom » du journal, Charlie Hebdo joue la transparence financière et explique que les « environ 4,3 millions d’euros » de dons recueillis après le 7 janvier seront intégralement reversés aux familles de victimes.