Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Honoré’

L’humour viticole de Frémion chez Glénat

Vendredi 5 septembre 2014

Nectar-GlenatYves Frémion annonce sa « première expo chez Glénat » qui a pour titre « Le vin » et rassemble des dessins de Catherine Beaunez, Bernar, Blachon, Bosc, Bridenne, Cagnat, Cambon, Caza, Florence Cestac, Chalvin, Dubois, Gabs, Gus, Honoré, Killoffer, Lécroart, Maja, Micaël, Pétillon, Puig-Rosado, Rü, Sajtinac, Soulas, Trez, Vuillemin.
Dans le dessin qui figure sur le carton d’invitation (en illustration) Philippe Honoré cite l’illustrateur Dransy (Jules Isnard) dont il s’est inspiré créateur en 1922 du personnage de Nectar, livreur aux 32 bouteilles, qui deviendra la mascotte de la société Nicolas.
Dransy (1883-1945) dessina aussi pour d’autres marques comme Dubonnet, Lustucru, Air France, ou les cigarettes Gitanes, Naja, Anic, le saucisson Le Paris, etc.

A noter que les éditions Glénat ont édité en 2004 « Le vin », un recueil de dessins qui réunissait les deux albums collectifs publiés en 1990 et 1997 par les H.A. (Humoristes Associés).

Du 16 au 23 septembre 2014, à la Galerie Glénat, 22, rue de Picardie, 75003 Paris. Vernissage le 16 septembre à partir de 18h, et « où y aura à boire » précise Yves Frémion.

Deux expositions en plein air

Mardi 3 juin 2014

Exposition de dessins de presse à la Fête de Lutte Ouvrière à Presles (95590) dans le nord du Val d’Oise les 7, 8 et 9 juin 2014, présentée par Guillaume Doizy, militant actif de cette organisation, mais aussi créateur et animateur du très intéressant site Caricatures & caricature.

Liste des dessinateurs participants : Aurel, Babouse, Bado, Ballouhey, Bauer, Camille Besse, Box, Brito, Cambon, Charb, Chimulus, Coco, Côté, Dubouillon, Faujour, Honoré, Lasserpe, Lupo, Malingrëy, Man, Ramine, Rousso, Sondron, Soulcié, Tignous, Valère, Vial, Willem.

Exposition de dessins de presse dans le cadre de Satiradax 4, festival de la satire organisé du 6 au 8 juin par la ville de Dax et son créateur Marc Large, également dessinateur à Sud Ouest, Siné mensuel, Zélium.

Liste des dessinateurs participants : Ballouhey, Beaunez, Delucq, Jiho, Kianoush, Lardon, Large, Lasserpe, Man, Moine (auteur des caricatures de l’affiche), Rafage, Renault, Rousso, Urbs, Wingz.

Le dessin de chaque affiche est signé Man dessinateur du Midi libre.

Cavanna (François) 1923-2014

Vendredi 7 février 2014

Voilà, Cavanna est parti. Ou presque, il laisse ses nombreux livres et le mauvais esprit qu’il a sainement inoculé à plusieurs générations de lecteurs.

Incinéré le 6 février 2014 en présence de plusieurs centaines de personnes venues lui rendre un dernier hommage au Père Lachaise à Paris.
Devant une belle gerbe de roses rouges, en forme de  journal, du mensuel Hara-Kiri (une idée de Siné mensuel ) et un diaporama, la famille a évoqué sa vie de père, de grand-père, de beau-père, puis ont pris la parole, Siné, Delfeil de Ton, Charb le directeur de Charlie Hebdo 3, Denis Robert qui préparait un film sur lui et qui a lu une biographie écrite par Cavanna, Jean-Marie Laclavetine l’éditeur chez Gallimard de  « Lune de miel », Virginie Vernay qui l’accompagna ces dernières années, le dessinateur Gondot, Michèle Bernier, la fille du Pr Choron, et des anonymes, le tout ponctué de chansons italiennes, de chansons de Georges Brassens, d’Yves Montand ou Georges Moustaki. Marcel Amont a même lu la seule chanson écrite par Cavanna.

Ce fut un peu longuet mais en même temps, on retraçait l’immense carrière de Cavanna, dessinateur, homme de presse passionné, agitateur d’idées, anticonformiste invétéré, découvreur de talents, humoriste, écrivain, 90 ans, presque 91, ce n’est pas rien.

Lui qui avait tenté de faire une carrière de dessinateur aurait été heureux de voir tous ceux qui étaient là, les « survivants » de Hara-Kiri, Cabu, qui l’a longtemps vouvoyé, Wolinski, ceux de Charlie, Luz, Riss, Tignous, Honoré, Catherine Meurisse, Foolz, ceux de Siné mensuel, Lindingre, Faujour, Carali, Mric, Desclozeaux, Flavien, et aussi Poussin, Lefred Thouron, Bridenne, Jy, Camille Besse, Jean Solé.
Dans la foule on a vu également Jean-Christophe Menu, Berroyer, Langaney, Yves Frémion, Bruno Gaccio, Gonzague Saint-Bris, Régine Deforges, Sylvie Caster, Isabelle Alonso, Bernard Maris, Patrick Pelloux, Gérard Biard, Albert Algoud, Jean-Yves Festjens, Pacôme Thiellement, le photographe Arnaud Baumann, qui a débuté à 23 ans à Hara-Kiri, et bien d’autres… (photos à voir sur le site Pure people).

Et puis les applaudissements ont retenti, fervents, lorsque le cercueil a été porté vers les flammes de l’enfer (sans doute) et de l’éternité.
Cavanna aurait aimé ce moment là.

En illustration Cavanna par Sépia-Cavanna

Cavanna en Une de Charlie Hebdo

Mardi 4 février 2014

Dessin de couverture signé Cabu pour le numéro « spécial Père-Lachaise » que Charlie Hebdo consacre à la disparition de Cavanna, fondateur, chroniqueur, et propriétaire du titre du journal (couverture en illustration).

Un cahier central de 16 pages lui est consacré complété par des articles de François Morel, Wolinski, Antonio Fischetti, et un texte « Cavanna, l’antivieux » signé Charb.

Sur son site Charlie Hebdo écrit : La famille de Cavanna fait savoir aux lecteurs, aux collègues, aux amis de François Cavanna, que le fondateur de Hara-Kiri et de Charlie Hebdo sera incinéré ce jeudi 6 février à 14h30 au crématorium du Père-Lachaise. L’accès de la salle de la coupole où se déroulera la cérémonie sera réservé à la famille et aux proches.

Le journal publie également sur son site « Les Cavanna auxquels vous avez échappé », une série de portraits signé Charb, Honoré, Catherine Meurisse, Tignous, Wolinski, Luz, Riss, Cabu, Willem (en illustration), tirés du livre « Cavanna raconte Cavanna » ( éditions Les Echappés).

Hollande et ses femmes

Vendredi 24 janvier 2014

L’ »affaire » Gayet/Hollande/Trierweiler vue par deux dessinateurs anglais, Peter Brookes et Delacroix (The Times), et Steve Bell et Manet (The Guardian), et par Honoré à la Une de Charlie Hebdo. A noter en passant, que les dessinateurs anglo-saxons utilisent des stéréotypes moins ringards que le rouleau à pâtisserie en vigueur dans le dessin d’humour plutôt misogyne des années 1940 à 1960, et hélas encore utilisé par des dessinateurs aujourd’hui. Ci-dessous dessin de Placide.

Des dessins de presse à la fête de Lutte Ouvrière

Dimanche 19 mai 2013

Pour la deuxième année successive l’organisation politique Lutte Ouvrière propose une exposition de 24 dessinateurs de presse dans le cadre de sa fête annuelle qui se déroule à Presles (Val-d’Oise) du 18 au 20 mai.

En 2013, ce sont Aurel, Bado, Ballouhey, Bauer, Berth, Besse, Brouck, Cambon, Charb, Chimulus, Coco (qui signe l’affiche – en illustration), Dubouillon, Faujour, Félix, Giemsi, Honoré, Lasserpe, Lupo, Malingrëy, Ramine, Rodho, Rousso, Sondron, Soulcié, Willem, Wingz, Ysope, qui commente l’actualité.

Après l’opération de collecte de dessins pour soutenir les salariés de PSA en lutte, le parti trotskyste confirme son intérêt pour ce moyen d’expression, qu’il ne va quand même pas jusqu’à utiliser dans ses publications.

A noter une « nouvelle attraction », une « Cité des Arts », avec des ateliers pour s’initier au dessin, à l’aquarelle, et des mini-conférences sur des peintres, Manet, Courbet, Rembrandt (en personne), et leurs tableaux.