Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Exposition’

Du dessin en voici, en voilà ( 500 à la Halle St Pierre à Paris )

Vendredi 14 novembre 2014

Halle-St-Pierre

On connaît désormais la liste des artistes qui participeront à la grande exposition présentée par Martine Lusardy, directrice de la Halle St Pierre et Frédéric Pajak, commissaire invité, créateur et directeur des éditions Les Cahiers dessinés, à la Halle St Pierre (Paris) du 21 janvier au 14 août 2015 :

Pierre Alechinsky, François Aubrun, Marcel Bascoulard, Bosc, Alejandro Cananles Saenz, James Castle, Chaval, Copi, Comte de Tromelin, Mélanie Delattre-Vogt, Fred Deux, Christian Dotremont, El Roto, Sylvie Fajfrowska, Anne Gorouben, Pierre Fournier, Gébé, Pascale Hemery, Victor Hugo, Jean-Michel Jacquet, George Grösz, Kamagurka, Marcel Katuchevski, Guillaume Lebelle, Leiter, Raphaël Lonne, Michel Macreau, Stéphane Mandelbaum, Micaël, Mix & Remix, Noyau, Olivier O. Olivier, Joël Person, Chantal Petit, Laure Pigeon, Louis Pons, Edmond Quinche, Jean Raine, Hans-Georg Rauch, Reiser, Olivier Saudan, Jean Scheurer, Bruno Schultz, Sempé, Francine Simonin, Siné, Kiki Smith, Anna Sommer, Louis Soutter, Saül Steinberg, Daniel Stotzky, Pierre Tal Coat, Tetsu, Gaston Teuscher, Josefa Tolra, Roland Topor, Tomi Ungerer, Félix Vallotton, Patrick Van Ginneken dit Rommen, Corinne Veret-Collin, Vuillemin, Lin Wei-Hsuan, Willem, Otto Wols, Albert-Edgar Yersin, Unica Zürn.

On pourra juste regretter que André François, Cardon, Lionel Koechlin, Gourmelin, Desclozeaux, Ronald Searle, Maja, Claire Bretécher, Cabu, Wolinski, entre autres, ne figurent pas dans le panthéon graphique de Frédéric Pajak qui présente ainsi l’évènement :

OEILbd « L’exposition est présentée en trois parties : dessins d’artistes, dessins d’humour, dessins d’art brut. Pour la première fois à Paris, ce « mélange des genres » est rendu possible. D’étranges liens se nouent entre des œuvres que tout semble opposer. Ils disent à quel point le dessin, longtemps considéré comme le parent pauvre de la peinture, est un langage essentiel, capable de révéler nos sentiments les plus communs, comme les plus inavoués. Nous passons du portrait le plus expressif à la figure presque abstraite, de l’allégorie foisonnante à l’esquisse d’une attitude, du trait d’esprit le plus drôle ou le plus provoquant au rêve le plus doux, avec chaque fois le peu d’outils que réclame cet art :un crayon, une plume, un pinceau, de l’encre, de la couleur, du papier. »

 Le directeur des Cahiers dessinés signale par ailleurs que « Un important catalogue, reproduisant près de 500 œuvres, accompagne cette exposition. Il s’intitule tout simplement Le Cahier dessiné n°10. »

A noter que Frédéric Pajak vient de se voir attribuer le prix Médicis Essai pour « Manifeste incertain » (éditions Noir & Blanc) qualifié de « troisième tome d’une série éminemment bizarroïde » par L’Obs. Les dessins de ce livre sont exposés jusqu’au 27 novembre à la Galerie Martine Gossieaux, 56, rue de l’université 75007 Paris.

Illustrations : le bandeau de la page d’accueil du site de la Halle St Pierre et un dessin de Pajak qui illustre l’annonce de l’exposition.

Brito et quelques autres artistes font le mur

Mardi 28 octobre 2014

L’École d’arts graphiques Estienne, le CIDAL (Centre d’information sur l’Allemagne), et la mairie du 13ème arrondissement de Paris, célèbrent le 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin :

Mur-Brito Du 3 au 14 novembre :
Exposition « Ma tête contre les murs », onze œuvres grand format et inédites du dessinateur de presse Brito. Hall d’entrée de la Mairie du 13ème arrondissement, 1, place d’Italie, Paris. Entrée libre du lundi au samedi de 9h à 17h et jusqu’à 19h30 le jeudi. Vernissage le lundi 3 novembre à 18h 30.

Du 12 au 21 novembre :
Exposition « Mur(s) », des projets d’identité graphique réalisés par la classe de TS2DGi. Hall de l’École Estienne 18, bd Auguste-Blanqui – Paris 13ème. Entrée libre de 9h à 19h

Du 12 au 23 novembre
Exposition « Faire tomber les murs » avec des travaux graphiques réalisés par les étudiants de Jean-Pol Rouard à l’ERG de Bruxelles, de Bernd Mölck-Tassel à la HAW de Hambourg, et de Sarah Fouquet à l’ésam de Caen / Cherbourg. Maison Heinrich Heine Fondation de l’Allemagne – 27C, bd Jourdan – Paris 14ème. Cité internationale universitaire.

Du 12 au 28 novembre :
Exposition « MURmurs de Berlin… et d’ailleurs », dessins de la presse francophone, de 1961 à nos jours. Commissaires d’exposition : Walther Fekl & Camille Scalabre. Pelouse de l’école Estienne 18, bd Auguste-Blanqui – Paris 13ème.

Berlin chuteLe 14 novembre à 18h30 :
« Tous au pied du Mur ! », célébration du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Exposition de dessins de la presse francophone. Performance de street art franco-allemande avec les artistes Nilko, Dater & Kasper. École Estienne 18, bd Auguste-Blanqui – Paris 13ème.

Du 24 novembre au 4 décembre :
Exposition « Les murs ont des nuages » organisée dans le cadre des Estiennales. École Estienne 18, bd Auguste-Blanqui – Paris 13ème. Entrée libre de 9h à 19h.

Coordination des évènements : Luce Mondor et Walther Fekl.

Une expo, un album, une fresque pour Geluck

Mercredi 22 octobre 2014

GeluckUn nouvel album « Le Chat passe à table » (Casterman), une exposition à Paris « Tout l’art du chat », sans oublier une fresque de 120 mètres dans sa ville natale à Etterbeek, Philippe Geluck est omniprésent dans l’actualité. Paris Match lui consacre même un grand article, extrait :

[...] quel est votre rapport à l’art ?

Je suis un passionné d’art. J’ai vu il y a quelques mois les Pollock à New York, ça ma fait monter les larmes aux yeux. Je peux fondre en larmes devant la beauté d’un tableau.

Et après faire un dessin iconoclaste sur ce même Pollock !
Oui, je me moque de mon émotion et de l’idée préconçue de ceux qui se disent : “Ce n’est pas un tableau, c’est des taches !” Mais, comprend et ressent qui peut. Et puis on voit pas beaucoup les gens rire dans les musées, c’est un peu compassé parce que justement c’est de l’“Art” avec un grand “A”. Pour moi l’art doit soit prendre les gens au col, soit les faire éclater de rire, car le rire n’empêche pas la réflexion, ni la beauté. En mars dernier à “Art Paris”, au Grand Palais, toute une salle m’était consacrée. Et on entendait dans les allées : “Il faut aller voir les trucs de ­Geluck, c’est trop drôle ! Il y avait une parodie du ‘Cri’ de Munch, le Chat avec son slip ‘Merci Vasarely’…” [...]

Exposition « Tout l’art du chat », galerie Huberty & Breyne (Ex Petits papiers) 91, rue St Honoré, 75001 Paris, jusqu’au 29 novembre 2014.

Video de l’exposition d’où est extraite l’illustration.

Faujour condamné à exposer

Jeudi 9 octobre 2014

Exposition de dessins de presse de Faujour (Siné mensuel) « Trois mois ferme » du 7 octobre 2014 au 2 janvier 2015, 4, place Denfert Rochereau, 75014 Paris. Vernissage le 9 octobre à partir de 19h 30.

L’exposition se visite les samedi et dimanche sur rendez-vous, contact : loic.faujour@wanadoo.fr

invit-1-040

Frédéric Pajak expose ses dessins

Jeudi 9 octobre 2014

F.PajakOn connaît l’excellent travail éditorial de Frédéric Pajak avec sa collection Les Cahiers dessinés, ses journaux improbables, entre autres : « CHut », « Barbarie », « Good Boy », « Culte », « L’Imbécile de Paris », « 9, 8, 7, 6, etc., Semaines avant l’élection », on peut désormais voir exposés les dessins qui illustrent ses propres livres.

Du 2 octobre au 27 novembre 2014 Galerie Martine Gossieaux 56, rue de l’université 75007 Paris présente les dessins originaux tirés du « Manifeste Incertain » une œuvre littéraire qui compte déjà 3 9782882503534-fdb43tomes et qui d’après son auteur devrait en compter 9 ou 11(éditions Noir sur blanc).
Galerie ouverte du mardi au samedi de 14h30 à 19h00 : galerie-martine-gossieaux.com

Sur Frédéric Pajak, à lire un entretien accordé au journal Suisse Le Temps en 2012.

A noter également que l’exposition collective de dessinateurs organisée par Martine Lusardy et Frédéric Pajak à la Halle St Pierre à Paris sera en principe présentée dès le 20 janvier 2015.

Rétrospective Bosc au Musée Tomi Ungerer à Strasbourg

Mercredi 8 octobre 2014

Boll, Mose, Chaval, Trez, Morez, Loup, Tetsu, Wolinski, Puig Rosado, Bretécher, André François, Sempé, Maurice Henry, participent à travers leurs dessins à l’exposition « Bosc, de l’humour à l’encre noire » (voir blog du 23.9.2013) présentée par le Musée Tomi Ungerer à Strasbourg du 17 octobre 2014 et jusqu’au 1er mars 2015. A noter la participation exceptionnelle d’Alain Blaise, directeur artistique de Libération, grand connaisseur de l’œuvre de Bosc, avec un portrait hommage (illustration).

Blaise_Bosc