Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Charlie Hebdo’

Siné, 1928 – 5 mai 2016

vendredi 6 mai 2016

Siné, sa vie son œuvre, c’est encore lui qui les racontait le mieux. Le 10ème tome était en cours de rédaction. Qui aura la bonne idée de tout rééditer ?

Ma Vie 9

L’émotion de Catherine Meurisse

mercredi 27 avril 2016

CMEurisseCouvertureNous avons été quelques-uns à entrevoir le livre « La Légèreté » de Catherine Meurisse bien avant sa sortie en librairie. C’était le soir de la présentation en avant-première du livre d’Honoré « Petite anthologie du dessin politique » (La Martinière). « Lisez la préface de Philippe Lançon elle est formidable », nous conseillait alors Catherine Meurisse, comme si les mots pouvaient être plus forts que les dessins, ses dessins. Le texte de Lançon est puissant, qui s’en étonnerait, mais comment rester insensible au récit que la dessinatrice fait sur plus de 130 pages du funeste jour où fut massacrée une partie de la rédaction de Charlie Hebdo et surtout, des longs mois de désespoir qui suivirent.

Ce 7 janvier, beaucoup d’entre nous intègreront le mot sidération dans leur vocabulaire face à l’incompréhension de cette tragédie. Ceux qui l’ont vécue au plus près tentent depuis de se reconstruire, physiquement, psychologiquement, professionnellement. Certains ont choisi les mots ou le silence, d’autres comme Luz avec Catharsis (Futuropolis) ont opté pour le dessin. On savait à la lecture de Charlie Hebdo que le dessin pouvait être cruel, goguenard, cynique, iconoclaste, virulent, on découvre avec le talent de Catherine Meurisse qu’il peut aussi émouvoir. ff

La légèreté de Catherine Meurisse paraît le 29 avril 2016 (éditions Dargaud).

A lire aussi, à propos de cet album l’interview de Catherine Meurisse sur le site de l’éditeur. A noter également que le magazine Kaboom publie dans son numéro daté mai-juillet sous le titre « L’après Charlie » une contribution de Blutch sur Catherine Meurisse, et une de Jean-Christophe Menu sur Luz.

Coco et Samson inaugurent la collection Les Iconovores

mercredi 13 avril 2016

La couverture concept de ces livres (en illustration) ne montre pas beaucoup de dessins, aussi il faudra se plonger dans les pages intérieures pour les découvrir. En même temps c’est le principe d’un album et ces deux là en sont remplis.

Coco (Charlie Hebdo, Les Inrocks), Samson (Satiricon, Fluide, Psikopat, Urtikan), sont les premiers d’une collection « Les Iconovores » consacrée à des dessinateurs et publiés par la maison d’édition grenobloise Critères.

En librairies le 15 avril 2016.

f9f32ffa9c8cdb18214af859b25cb002e4216868_Couverture web coco12973163_1049049165168631_8591573160504658152_o

Dessine-moi les attentats (en Belgique)

mardi 29 mars 2016

Un dessin de Théophile Peuplier diffusé sur Facebook et la Une de 12885859_751321555002086_4913290782531335532_o Charlie Hebdo n°1236 signée Riss (cliquer sur l’image pour l’agrandir).

12891526_1118405321515938_3080060943260393869_o

L’énigmatique LB, Trophée Presse Citron 2016

vendredi 25 mars 2016

Soirée festive à la BnF le 24 mars, avec la remise des Trophées Presse Citron. Le jury des élèves a récompensé Wingz (Metro news, Zélium) et Foolz (Charlie Hebdo) dans la catégorie « Professionnels », et le jury des dessinateurs présents a voté pour LB (dont on peut voir les dessins dans le fanzine Zebra), et Rodrigo Goulão de Sousa dans la catégorie »Etudiants ».

A noter que cette édition a rendu hommage à Luce Mondor, professeur à Estienne, et créatrice des Trophées Presse Citron, qui quittera l’école à la fin de l’année scolaire.

Petit florilège de dessins du prometteur LB :

LB 265757607LB 89246812938514038

 

LB 3785009150

Pour ne pas oublier Honoré

mardi 8 mars 2016

couv HonoreUn livre d’Honoré à paraître le 7 avril 2016.

Extrait du texte de présentation d’Hélène Honoré, sa fille, à qui on doit la réalisation de ce livre :

[…] « Même si mon père s’exprimait paisiblement, ses positions restaient très fermes. Toujours courtois, il ne cédait jamais un pouce sur ses valeurs. L’humour au service de son indignation. Le dessin pour révéler l’injustice. Révéler la violence de la réalité elle-même par l’ironie, le gag et le décalage. À travers son travail graphique et le texte qu’il composait, il dénonçait une situation ou une citation réelles. C’était ainsi qu’il construisait son dessin. » […]

Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, le livre ne publiera que des dessins – 201 – d’Honoré, la plupart parus dans Charlie Hebdo de 1995 à 2015. Préface de François Morel. Editions de la Martinière.