Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Charlie Hebdo’

Dessins et dessinateurs

mercredi 21 mars 2018

Des informations glanées de ci-de-là :

Exposition de dessins de Wolinski au Palais de Tokyo à Paris, du 13 avril au 13 mai 2018.

Charlie Hebdo préparerait une nouvelle maquette pour relancer ses ventes qui sont au plus bas. Celle-ci serait confiée à Jean Bayle déjà auteur d’une nouvelle mise en pages en 1993.

Le prochain numéro de Zélium (n°10) revient dans les kiosques à journaux le 3 avril après un an d’absence. Le dessin de couverture est signé LB qui a également signé ces derniers mois des couvertures de Siné mensuel.

Eric Salch (Fluide Glacial) dessine désormais pour Charlie Hebdo. Il se dit aussi que la signature Zorro cacherait celle de François Boucq, en tout cas ça y ressemble. Celui-ci avait déjà dessiné dans l’hebdo en 2015 pour soutenir sa reparution. Autre (nouvelle) signature celle de Biche (Adrien Bernardet).

Le prochain album de Catherine Meurisse sera publié en septembre 2018 aux éditions Dargaud.

Selon un membre éminent de l’Eiris, Bernard Bouton ne sera peut-être pas présent à la BnF le 22 mars pour la Journée d’étude sur le dessin de presse et c’est bien dommage.

La librairie Un Regard Moderne va présenter prochainement une réédition du mythique Album Primo-Avrilesque d’Alphonse Allais paru en 1897. Illustration ci-dessous Gallica.

Vive les comédiens et Cabu !

vendredi 16 mars 2018

Sur la page Facebook de Fait d’Images quelques photos de l’exposition “Vive les comédiens !” qui présente dans le cadre de la Comédie française plus de 200 dessins réalisés par Cabu. L’inauguration a eu lieu le 15 mars en présence de Véronique Cabu-Brachet, Eric Ruf, l’administrateur général, Jean-François Pitet, concepteur de l’exposition, et d’une centaine de personnes parmi lesquelles figuraient des membres de la rédaction du Canard enchaîné, de Charlie hebdo et Philippe Val, ainsi que des dessinateurs, Pétillon, Wozniak, Riss, Mougey, Salch. Si le grand public peut voir une partie des dessins de Cabu dans la rotonde d’accueil au rez-de chaussée, il doit assister à une représentation (ou plusieurs) pour découvrir l’ensemble des dessins répartis dans tout l’édifice (y compris dans les toilettes).

L’événement donne l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’immense production de Cabu sur le théâtre, notamment les affiches, et le grand nombre de reportages publiés dans Hara-Kiri, Le Canard enchaîné et Charlie hebdo.

Une affiche, un livret et des cartes postales ont été éditées à cette occasion. Comédie française, 1 Place Colette, 75001 Paris.

Une Duduchothèque pour les dessins de Cabu

vendredi 16 février 2018

Le quotidien L’Ardennais titre dans son édition du 15 février 2018 : “Bientôt un Duduchothèque à Châlons pour exposer les œuvres de Cabu” et rajoute en sous-titre “Le futur espace Cabu s’est précisé jeudi soir lors du conseil municipal. Il sera baptisé La Duduchothèque et abritera des milliers d‘œuvres du dessinateur.” L’article précise : “Ce dépôt prend la forme d’un prêt gracieux – conformément à la volonté du dessinateur qui n‘a jamais voulu monétiser la transmission de ses œuvres – consenti d‘abord pour une durée de dix ans et renouvelable tous les cinq ans. Croquis et esquisses prendront place au sein de la… Duduchothèque. Situé au rez-de-chaussée du 68, rue Léon-Bourgeois, l‘endroit est aujourd’hui occupé par le Maison de l’architecture en Champagne-Ardenne et l’Ordre des architectes, qui doivent déménager au printemps.” L’article détaille les conditions d’utilisation et de consultation des dessins souhaitées par Véronique Brachet-Cabut, femme du dessinateur.

Dans un communiqué diffusé le 16 février la ville de Châlons donne plus de précisions sur le projet : “

Monsieur Benoist Apparu, Maire de Châlons-en-Champagne et le Conseil municipal sont heureux d’annoncer que la famille du dessinateur CABU (Véronique, son épouse, Marie-Thérèse, sa sœur et Michel, son frère) a décidé de confier à la Ville de Châlons ses œuvres de jeunesse.

Ce fonds est constitué de dessins d’enfance (remontant à ses 10 ans), de dessins publiés dans L’Union ou restés inédits, de croquis. Y sont caricaturés la société châlonnaise de l’époque, comme les personnalités qui y passaient en tournée. De nombreux dessins d’humour sur la vie quotidienne comme sur le quotidien des adolescents montrent que son talent a très vite été singulier.

Seront également joints plusieurs recueils de cartes postales anciennes de Châlons et des documents de travail de Cabu liés à sa ville de naissance ainsi que le meuble à peinture de son père, Marcel Cabut.

L’ensemble sera accueilli à l’espace Cabu situé 68 rue Léon Bourgeois et qui, d’un commun accord entre la ville et la famille s’appellera « La Duduchothèque ».

D’ici la fin de l’année 2018, après des travaux de réaménagement, une exposition thématique sera présentée dans ces lieux afin de montrer à chacun le regard unique de Cabu. Ce sera le premier des événements rendus possibles grâce à ce fonds qui vient enrichir le patrimoine et amplifier l’attractivité culturelle de la Châlons-en-Champagne.

Une conférence de presse sera organisée début mars.

Info dénichée par Christophe Postel.

A noter qu’une exposition de dessins de Cabu sur le théâtre devrait être présentée en 2018 dans le cadre de la Comédie française.

Photo L’Ardennais.

Suivez aussi Fait d’Images sur Facebook

Vuillemin expose à Paris

jeudi 15 juin 2017

VuilleminA lire l’entretien accordé par le dessinateur Vuillemin dans le cadre de l’exposition “Le meilleur de lui-même” à la galerie Huberty & Breyne 91, Rue Saint-Honoré – 75001 Paris. Du 16 juin au 2 septembre 2017. Vernissage le 15 juin à partir de 18h 30.

Le dessinateur explique comment il est entré à Charlie Hebdo et parle de son travail dans cet hebdomadaire, extrait :

“Il y a quelques années j’avais déjà évoqué avec Charb l’idée de collaborer pour Charlie mais comme je suis fainéant ça ne s’était pas fait. En 2015, lorsque Coco (Corine Rey) m’a appelé pour me demander si j’aimerais les rejoindre, j’ai accepté. Je me suis aperçu que, jusqu’ici, je ne m’étais plus ou moins cantonné qu’aux Sales Blagues. Ce qui me manquait c’était le stress d’une parution régulière. Ça me pousse au cul. J’ai commencé par déposer mon dessin toutes les semaines au journal et progressivement je me suis installé. Aujourd’hui ça me fait plaisir de les retrouver toute les semaines pour la conférence de rédaction.” […]
L’exposition présente les dessins publiés dans Charlie depuis deux ans et une série de rébus inspirée de “A la recherche du temps perdu” de Marcel Proust.

Luz entre en campagne

mercredi 26 avril 2017

L’éditeur Futuropolis annonce sur son compte Twitter que Luz y commentera en dessins jusqu’au 7 mai 2017 la campagne des Présidentielles.

Luz 2017

Autre actualité pour Luz, la parution, toujours chez Futuropolis, du très bel album “Alive”, qui rassemble ses chroniques dessinées sur la musique parues dans Les Inrocks, Charlie Hebdo, ou son fanzine Cambouis.

C8t2r3zW0AEzKaRMEP_ALIVE-4_WEB1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi l’entretien accordé par Luz à VSD (extrait en ligne). Merci à M.C.

Les textes de Charb censurés par la peur

jeudi 6 avril 2017

Charlie Hebdo (dont le numéro actuel restera en kiosque 3 semaines) consacre deux pleines pages à la peur et à la censure qui accompagnent le spectacle de la compagnie du Théâtre K « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », adapté des textes du dernier livre de Charb “Lettre aux escrocs de l’islamophobie” (Les Echappés).

Sur Facebook, Charlie enchaîné signale de son côté l’article de La Voix du Nord consacré à cette affaire (et dont est tiré l’illustration).

Sur le même sujet, à lire l’article de Caroline Constant dans L’Humanité et l’interview du metteur en scène Gérald Dumont sur le site Caricatures & Caricature.

B9711633935Z.1_20170405153730_000+GAJ8R5DE8.1-0