Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Site internet’

Le dessin de presse en campagne

mercredi 16 novembre 2016

Passée la longue sidération après l’attentat du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo, il semblerait que nombre de dessinateurs venus d’horizons divers souhaitent prendre la parole en créant leurs propres moyens d’expression. C’est le cas avec Battre la campagne qui commentera la présidentielle de 2017. Sur le site dédié ils expliquent leur motivation :

battre-la-campagne

Exposition Pakman à Paris

mardi 13 septembre 2016

pakman-expo-2Deux informations dans cette affiche (en illustration) : l’annonce de l’exposition Pakman, du 19 au 24 septembre 2016 à la Gallery 21, 21, rue Dauphine 75006 Paris, et la création de l’association Les Humoristes qui organise l’évènement.

Sur le site Internet de l’association on apprend que : “L’Association française Les Humoristes s’inscrit dans la tradition de l’humour gaulois et grivois et aborde la déclinaison de l’humour dans son acceptation la plus large. L’Association Les Humoristes a vocation à développer et à promouvoir l’art humoristique sous toutes ses formes. Pour remplir sa mission, l’Association fait appel à des artistes et des bénévoles, membres ou non, tous désignés «  amis des Humoristes ».”

Sont membres de cette association, Dobritz, Isabelle De Luca, Dubouillon, Redon, Véronique Tallec, Morchoisne, Jacques Demiguel, Olivier Glon, Pakman, entre autres.

Les Humoristes publient également une charte éthique et un journal virtuel “Viens dans mon comic strip“.

Le vernissage de l’expo Pakman aura lieu le jeudi 22 septembre, à partir de 18h.

Censure du compte Facebook d’Eric Mie

vendredi 9 septembre 2016

Malgré la campagne de solidarité autour d’Eric Mie, Facebook a finalement bloqué son compte pour 24 heures et le censurera définitivement s’il continue à publier des dessins que le réseau social juge contraire à sa morale étriquée. A qui le tour ?

capture-decran-2016-09-09-a-12-37-44

 

Des nouvelles de la solidarité autour de Jim Maëster

lundi 4 juillet 2016

10644422_658390944288982_7217161188413555413_nVictime d’un accident vasculaire cérébral en septembre 2015, le dessinateur Maëster a bénéficié d’un grand élan de solidarité de la part de ses collègues et lecteurs. Le blog BD Box de Francis Forget en retrace le déroulement et donne des nouvelles récentes de ce formidable créateur actuellement en rééducation.

Extrait :

” L’accident de Maëster a rapidement fait le tour de réseaux sociaux. Et une chaîne de solidarité s’est mise en place. Amis, auteurs et lecteurs ont fait passer le message. Comme Nicolas Mitric, le scénariste de Tessa, agent intergalactique qui témoigne sur sa page Facebook : « Jim n’est pas du genre à s’apitoyer et lutte au quotidien avec sa compagne pour retrouver un maximum de motricité, mais, voilà, ça coûte un bras ces traitements (je te dédie ce calembour Jim). Et puisque l’union fait aussi la farce, je vous invite si vous le voulez/pouvez à rejoindre le mouvement de solidarité… même pour 1€ symbolique parce-qu’au final ça en fera beaucoup».

Début juin, un appel aux dons baptisé Go Maëster a été lancé sur la plateforme de crowfunding gofundme.com. Plus de 40 000 euros ont déjà été collectés. Mais l’élan ne s’arrête pas là. Le site communautaire 2DGalleries a mis en place une vente de soutien. Plus d’une vingtaine d’œuvres originales a été proposée. L’intégralité du produit de la vente sera reversé à Go Maëster. Cette vente qui s’est terminée lundi sur 2DGalleries se poursuit sur la page Facebook de Maëster où des auteurs proposent maintenant spontanément leurs œuvres.”

Le blog de Maëster.

En illustration : dessin du carton d’invitation pour l’exposition à la Galerie Glénat, avril-mai 2015. © Maëster. En complément : un autoportrait, une photo avec Jean Mulatier, et un document qu’il n’aurait jamais du laisser traîner sur Facebook. Bon rétablissement Maëster !

430064_131511073643641_18356373_n10623715_773642096041032_918980520741531457_o11036346_645035228957887_203324295552379983_n

Noirs dessins et insultes

jeudi 9 juin 2016

Je suis bien conscient qu’en traitant de ce sujet je vais faire de la publicité au compte Facebook intitulé (de façon originale) Noirs Dessins. Un compte qui revendique « 38 000 fans, dont 22 000 en un an » et qui doit son succès à la reprise de dessins parus ça et là sur Facebook.

On notera également que cette page totalement anonyme a pour « amis » les dessinateurs Deligne, Jiho, Chimulus, Berth, Lasserpe, Lacombe. Des dessinateurs qui publient régulièrement et intentionnellement sur le site Urtikan.net. Nombre de ces dessins, au lieu d’être « partagés » sont republiés par Noirs Dessins avec un lien vers la source Facebook. Ce qui leur permet de se dédouaner et de capter une audience pour leur propre page au lieu de faire la promotion de la source en partageant la publication, comme il est normalement d’usage sur les réseaux sociaux.

Donc, James Tanay qui s’occupe d’Urtikan.net depuis 2011 a envoyé un message à Noirs Dessins leur demandant de partager les dessins plutôt que de les republier afin d’aider Urtikan.net à se développer. Ce qui fut fait quelque temps…

Constatant que les mauvaises habitudes reprenaient le dessus, un nouveau message leur a été adressé, concis et direct, mais explicite : « Partager, c’est mieux que piller ».

La réponse de Noirs dessins ne s’est pas fait attendre avec un florilège d’insultes et de propos incohérents, et au final la publication d’un communiqué (sic) ordurier et toujours anonyme.

De nombreux dessinateurs professionnels et journaux connaissent le travail entrepris depuis des années par James Tanay avec Iconovox.com (mon voisin de blog) pour et avec les dessinateurs, et je ne peux pas le laisser insulter publiquement par de courageux anonymes velléitaires dont tout le talent consiste à repiquer le travail des autres, sans d’ailleurs être très regardants puisqu’on y trouve aussi bien le “cégétiste” Babouse que le dessinateur d’extrême droite Miège, ou même les dessinateurs qui participent aux escroqueries éditoriales de Satire Hebdo et Hara Kiri.

Depuis le 7 janvier 2015 sont apparus sur Internet et les réseaux sociaux des cohortes de dessinateurs de presse autoproclamés et des blogs qui n’existent qu’en pillant le travail des autres. Faut-il rappeler que « dessinateur de presse » reste l’appellation d’un métier et tout comme la restauration rapide ne peut être apparentée à de la nourriture, ces pseudos dessins bâclés ne font que dévaloriser une profession qui n’a vraiment pas besoin de telles vitrines en ce moment. ff

Noirsdessins

Rions un peu : la réponse à cet article – toujours aussi anonyme – du Conducator (sic) de Noirs Dessins sur Facebook.

Le lien ci-dessus n’est plus lisible sur Facebook mais a été remplacé par celui-ci : https://www.facebook.com/Noirs-Dessins-214332265321223/?fref=ts Les limites au débat ayant été atteintes par le niveau d’insultes, j’ai déposé plainte pour injures publiques contre le valeureux anonyme qui les a proférées. ff

Nouveau tombereau d’injures publié sur Facebook par celui qui se fait appeler “Conducator” (sic) ou “Maximus Conducator” (resic) mais toujours courageusement anonyme. Pas de chance pour lui ou elle, j’ai toujours pensé que les injures ne déconsidèrent que ceux qui les profèrent, aussi je vous invite à les lire avant qu’elles ne soient retirées : https://www.facebook.com/Noirs-Dessins-214332265321223/?fref=ts

Petit exemple de la prose de M. ou Mme “Maximus Conducator”, en réponse aux lignes ci-dessus :

Notons quatre grotesqueries ; la première est que cette publication ne nommant personne, le “tombereau d’injures” est blowing in the wind ! La seconde est que des gens qui dénoncent anonymement pour censurer et bloquer des pages sont mal placés pour parler du nôtre, qui n’est inconnu qu’en dehors du milieu… La troisième est qu’il ne faut pas manquer de souffle pour écrire ces lignes sous un article diffamatoire et insultant. Et la quatrième, la plus belle, est l’aveu noir sur blanc que ces individus sont derrière les délations, censures et blocages dont nous sommes l’objet… CQFD…”

Rémi expose Carnaval à Paris

mercredi 4 mai 2016

12967464_10154119356323979_1438718358260841965_oRémi a un sacré caractère et une très forte personnalité, mais peut-on reprocher ça à un dessinateur, un créateur à nul autre pareil. Depuis des années on regrette de voir trop peu de ses dessins dans la presse, mais il faut aussi constater qu’il y a de moins en moins de journaux qui pourraient le publier tout en respectant son travail.

On peut quand même les voir, entre autres, régulièrement dans CQFD, quelquefois dans Siné mensuel, et pour les parisiens à la galerie La Vache bleue, 25, quai de l’Oise, 75019 Paris du 5 au 15 mai 2016. Les détails sont sur l’affiche en illustration.

Dernier album paru : Carnaval (co-édition Le Dernier cri / L’impubliable, 2015), disponible sur les lieux d’exposition et sur le blog de Rémi.

ob_9b7345_carnaval