Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Bernard Fournier’

Estienne rend hommage à Cabu et à Charlie

mercredi 25 mars 2015

IMG_3861Dans le cadre de son Trophée Presse Citron et de la Semaine de la presse, l’école d’arts graphiques Estienne (Paris) à rendu un hommage à son ancien élève Cabu (Jean Cabut). Après la projection du film “Cabu, politiquement incorrect !” écrit par Bernard Fournier et réalisé par Jérôme Lambert et Philippe Picard, un arbre “remarquable pour sa résistance et sa longévité”, un Ginkgo biloba, a été planté dans l’enceinte de l’établissement. Une plaque a ensuite été dévoilée qui donne le nom de Charlie à un amphithéâtre de l’école récemment rénové. Sur cette plaque de marbre sont gravés, un dessin de Charb, et les noms des victimes de l’attentat du 7 janvier 2015.

Les deux cérémonies ce sont déroulées en présence des proches de Cabu et de membres de l’équipe de Charlie Hebdo.

Un hors-série de “dBD” sur le dessin de presse

lundi 23 mars 2015

Cov dBDblogLe magazine dBD consacre un numéro hors-série au dessin de presse satirique, et à un hommage à Charlie Hebdo.

Dans les 96 pages très illustrées de ce dossier, on peut lire de nombreux entretiens, avec des dessinateurs : Siné, Lefred Thouron, Solé, Pancho, des éditeurs : Hervé Desinge, Lionel Hoëbeke, Jean-Louis Chiflet, ou des proches des dessinateurs disparus Marika, Patrick Pelloux pour Charb, Bernard Fournier pour Cabu.

Frédéric Bosser, maître d’œuvre de ce hors-série, publie également un entretien avec Eric Emptaz, rédacteur en chef du Canard enchaîné, et un autre avec Jean-Louis Porquet, dont Cabu illustrait la chronique « Plouf ! » dans le Canard.

Plusieurs autres témoignages, Charlie Bouhana (Cuba Si), José Fort (L’Humanité) Daniel Fuchs (Hara-Kiri), Numa Sadoul (“Dessinateurs de presse”, Glénat), Jean-Michel Ribes (théâtre du Rond-Point), et Ronald Virag (« Bitologue » de Wolinski), complètent ce numéro très riche en anecdotes et souvenirs.

En illustration, la couverture avec un dessin signé Beb-deum.

(Petites précisions : je signe plusieurs articles dans ce numéro (journaux satiriques, la relève du métier) et je répond aux questions de Frédéric Bosser  sur la création de l’hebdomadaire La Grosse Bertha, mais, contrairement à ce qui est indiqué dans l’édito, je ne suis pas « historien » du dessin de presse. Je rajouterai ni spécialiste, tout au plus un passionné et ardent défenseur de ce moyen d’expression. f.f.)

Le dessin de presse à Estienne et à la BNF

jeudi 12 mars 2015

Presse-Citron-2015L’école d’Arts graphiques Estienne, à Paris, organise pendant ce mois de mars plusieurs événements autour du dessin de presse :

– Du 16 au 27 mars, exposition « Charlie for ever » réunissant les dessins du fanzine et du Tumblr, réalisés le 9 janvier par les élèves en hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo assassinés. Galerie de l’école (Bât. C).

– Du 23 au 27 mars, exposition « Cabu & l’école », les meil­leurs souvenirs d’école de Cabu, ancien élève d’Estienne, sélection­nés par Bernard Fournier.

– Le 24 mars, à 15h 30, projection du film documentaire « Cabu, politiquement incorrect ! » écrit par Bernard Fournier et réalisé par Jérôme Lambert & Philippe Picard en 2006, et plantation d’un arbre en hommage à Cabu, en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris.

Ce même jour le nom de « Charlie » sera donné à un amphi de l’école qui vient d’être entièrement rénové.

– Le 26 mars, à 18h 30, à l’école Estienne, et à 20h à la Mairie du 13ème arrondissement, « Soirée de remise des Trophées Presse Citron 2015 ». Invitation exigée à l’entrée.

A noter que dans le cadre de la Semaine de la Presse et des Médias, l’école Estienne a invité les dessinateurs Camille Besse, Soulcié, Boll, Mutio, Yan Lindingre, Vial, Pakman, Mric, Baudry, et Gorce, pour animer des ateliers de travail avec les élèves.

Du côté de la BNF (partenaire du Trophée Presse Citron avec une dotation de 800 euros au Trophée étudiant ) :

– Le 25 mars 2015,  sera inaugurée une exposition hommage aux cinq dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, disparus tragiquement lors de l’attaque de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. On pourra découvrir dans l’allée Julien Cain du site François-Mitterrand, du 26 mars au 12 avril, un choix de leurs dessins ainsi que ceux de dessinateurs français et étrangers, professionnels et amateurs, qui se sont exprimés sur ce massacre.

– Le 26 mars, de 10h00 à 17h30, journée d’étude intitulée « Quand la peur se dessine avec humour » avec la participation de chercheurs émérites et des dessinateurs Cardon, Dobritz, Soulas, Camille Besse et Giemsi. Organisée en partenariat avec l’Eiris (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique). Petit auditorium, entrée libre sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr. En raison des conditions de sécurité, il est prudent de se munir d’une pièce d’identité pour accéder au lieu.

Le dessin de presse s’anime à Nîmes

jeudi 8 octobre 2009

nimes-2009« Le dessin de presse s’invite à Nîmes d’octobre à mars 2010 », c’est le titre de l’importance manifestation organisée du 9 octobre au 3 janvier 2010.

Au programme plusieurs expositions : « Permis de croquer », « Traits d’impertinence », « Le dessin d’humour dans la presse de 1914 à nos jours », « L’actualité de l’an 2000 et 2001 vue par Honoré, Di Rosa, Duterte, Cabu, Gébé, Mosner, Kerleroux, Wozniak, Haas, Willem, Cavanna, Le Gac, Velickovic, Maja, Floc’h, Götting, Gardon, Hémery, Boisrond, Loustal, Picard, Picard LB, Wolinski, Pignon-Ernest », « Femmes à la une » et « Dessins de la presse internationale ».

De nombreux débats et rencontres sont également organisés durant cette période avec la participation, entre autres de Plantu, Wiaz, Baha Boukhari (Palestine), Caro (Suisse), Dilem (Algérie), Ramize Erer (Turquie), Stavro Jabra (Liban), Michel Kichka (Israël), Brito, Aurel, Lécroart, et de spécialistes du dessin de presse comme Odile Conseil (Courrier International), Guillaume Doizy (Caricatures & Caricature.com), Bernard Fournier, éditeur et scénographe d’expositions, Luce Mondor (École Estienne) et James Tanay (Iconovox.com).

Seuls regrets, il est dommage que la ville de Nîmes et la MGEN, co-organisatrice de l’événement, n’aient pas pensé à intégrer à cette célébration du dessin de presse deux « enfants du pays », les dessinateurs Bosc et Desclozeaux, en leur consacrant des expositions spécifiques.

Programme très complet, dates et lieux d’expositions, au format Pdf.

Quel avenir pour le dessin de presse ?

mardi 16 septembre 2008

La BPI du Centre Pompidou organise le vendredi 26 septembre 2008, dans le cadre de l’exposition Jean Gourmelin, une journée publique consacrée à l’avenir du dessin de presse.

Jean Gourmelin à la BPILa manifestation se déroulera dans la Petite Salle, Niveau -1 du Centre Pompidou, entrée rue Saint-Martin, 75004 Paris (piazza). Entrée libre dans la limite des places disponibles (150 environ).

Au programme :

14 h – 14 h 15Introduction 
par Thierry Grognet et François Forcadell (oui…)

14 h 15 – 15 hConférence 
L’histoire du dessin de presse par Guillaume Doizy, professeur associé au Centre de recherches en arts de l’université de Picardie Jules Verne.

15 h – 16 hEntretien sur son parcours professionnel avec Charb, dessinateur et journaliste, rédacteur en chef adjoint de Charlie Hebdo.

16 h 15 – 18 h 30Table ronde avec interventions du public : Quel avenir pour le dessin de presse ? 
avec Alain Blaise, directeur artistique de Libération Charb, Odile Conseil, rédactrice en chef adjointe de Courrier international, Bernard Fournier, commissaire de l’exposition « Cabu et Paris », ancien directeur artistique de l’Équipe magazine, Luce Mondor, professeur à l’école Estienne et organisatrice du prix Presse Citron.

La discussion sera ponctuée par des dessins en direct du dessinateur Loïc Faujour

Modérateur : François Forcadell (oui…).

18 h 30 – 19 h – Pause

19 h – 20 hProjection du film « Sacrées caricatures » de Karsten Kjaer 

Coproduction : ZDF, ARTE, Steps International, 60’, 2007.

Comment douze caricatures danoises ont provoqué la colère de musulmans et une crise internationale ? Retour avec les principaux protagonistes sur une affaire qui mit en cause la liberté d’expression, un des principes clés de la démocratie.

Le site de la BPI consacré à l’exposition

Mon beauf à moi

mercredi 22 août 2007

être ou ne pas être beauf ? de CabuSous une étonnante couverture rose, les éditions du Layeur et Bernard Fournier, maître d’œuvre de l’ouvrage, ont réuni les meilleurs dessins que Cabu a consacré à son personnage du Beauf, dans l’album Être ou ne pas être Beauf ?

Après Le pape Jean-Paul II, et Carnets de Jazz, c’est le troisième ouvrage que Le Layeur consacre à Cabu. La première édition de Carnets de Jazz qui était épuisée vient d’être réédité.