Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Fluide glacial’

La mort de Gotlib

lundi 5 décembre 2016

gotlib-marcel-numero-special-pilote-fluidegotlib-afficheMarcel Gotlib, 1934-2016 : Gai Luron, Les Dingodossiers avec René Goscinny, La Rubrique à brac, L’Echo des savanes avec Mandryka et Claire Bretécher, Fluide glacial avec Jacques Diament, SuperDupont avec Alexis, Jacques Lob, Solé.

J’existe, je me suis rencontré. Flammarion 1993.

Pour plus de détails sur son œuvre : http://www.marcelgotlib.com/High/biblio.html

En illustrations, le dessin de l’affiche pour l’exposition du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme qui a célébré en 2014 les 80 ans de Gotlib, la couverture du Hors-série Pilote et Fluide Glacial publié à cette occasion, et deux de ses personnages, le commissaire Bougret (Gébé) et son adjoint, l’inspecteur Charolles (Gotlib).

lesindicessontmaigres-1024x8071

Fluide glacial change de propriétaire

jeudi 3 novembre 2016

486Lu dans Livres Hebdo :

« Bamboo a pris une part majoritaire dans le capital d’Audie dans lequel Madrigall conserve des parts, via Flammarion et J’ai lu.

Bamboo a acquis le 2 novembre auprès du groupe Madrigall une part majoritaire dans le capital des éditions Audie, éditrice du magazine Fluide Glacial, fondé en 1975 par Gotlib et Jacques Diament, a-t-on appris dans un communiqué commun daté du 3 novembre. Madrigall conserve des parts, via Flammarion et J’ai lu.

Olivier Sulpice, le P-DG de Bamboo prend la direction de la maison, en s’appuyant sur Yan Lindingre, rédacteur en chef et directeur éditorial depuis 2012, et sur l’ensemble des équipes en place, afin de confirmer et prolonger la dynamique de renouvellement éditorial du magazine et des albums, fidèle à l’esprit des fondateurs. »

En illustration la dernière couverture de Fluide Glacial.

Paroles de dessinateurs

mardi 25 octobre 2016

Comment dessine-t-on et pourquoi dessine-t-on ? On trouve quelques éléments de réponses dans l’entretien accordé par Charles Berbérian à la librairie Mollat (vidéo) pour la sortie de son livre « Le bonheur occidental » (Fluide glacial), et par Catherine Meurisse à SFR News à l’occasion de la parution de « Scènes de la vie hormonale » (Dargaud).

Extraits :

1581629-mediumCharles Berbérian : […] « Pour la première fois j’ai fait de la caricature politique. Je bricolais comme ça un matin, j’aime bien le matin commencer à dessiner sans trop savoir si ça va être utile, juste histoire d’assouplir la main. C’était une époque où j’avais besoin de réagir aux nouvelles qui nous tombaient dessus toutes les 5 minutes et qui étaient désagréables, éprouvantes cauchemardesques, ou ridicules. Et puis j’ai eu envie pour me défouler de me foutre de la gueule de certains hommes politiques, j’aime pas donner leur nom car ça leur fait de la pub. Ça m’a fait rire et je me suis dis est-ce que je continue ou pas, on verra demain. Le lendemain j’ai continué et je me suis dit ce n’est probablement pas une bonne idée mais ça me fait rigoler quand même. Finalement j’en ai fait 30 pages. » […]

meurisseCatherine Meurisse : […] « Dans les strips avant l’attentat, il n’y avait pas de cases. Ce n’est qu’après que je me suis remise à en tracer. Pour le bouquin, j’en ai même redessiné. J’avais besoin de retrouver une structure. Je ne pouvais plus voir mon dessin m’échapper. J’ai cherché par tous les moyens à me retrouver. Le rythme du strip est aussi différent. Il correspond à l’état d’esprit dans lequel j’étais après l’attentat. Comme j’étais complètement en morceaux, les gags ne venaient plus. Il a fallu que je développe ma pensée, ma narration. Le strip pour cela est idéal : c’est l’illustration d’une pensée fragmentée. Je ne pouvais faire qu’un assemblage de cases avec une chute à la fin pour m’exprimer. C’est pour cette raison que le dessin de presse m’a semblé loin de moi. Il est parti avec mes copains assassinés. » […]

Lasserpe au boulot !

vendredi 29 janvier 2016

Publicité (exceptionnelle) : Au boulot ! de Lasserpe (Marianne, Sud Ouest, L’Equipe, Fluide glacial, Urtikan.net), en livre numérique. Editions Iconovox (qui hébergent ce blog en toute indépendance). Disponible sur Amazon.fr et sur iBooks Store. (2,99 Euros).

au-boulot-400x40000bbLasserpe IBooks

 

 

Lectures d’été

vendredi 3 juillet 2015

Publications qui n’appartiennent pas à Vincent Bolloré nouveau patron de Canal+ et qui voudrait supprimer Les Guignols de l’info (#TouchePasAuxGuignols).

Rions-un peu et de tout tant que cela est possible ! Photos empruntées sur Facebook.

11208637_10206968684677891_3980297654159217906_n11230739_10205938295469944_3716335047747700411_o

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout va bien à Charlie Hebdo, dont acte

jeudi 25 juin 2015

Ce blog qui publie depuis des mois des réactions en tous genres sur Charlie Hebdo se voit aujourd’hui vilipendé pour avoir republié un texte de Lindingre paru sur le site de Fluide glacial.

Dans mes choix, je me suis toujours basé sur le principe que les lecteurs étaient assez intelligents pour juger par eux-mêmes de l’intérêt des informations diffusées ici. Ils peuvent approuver, détester, ignorer, contester, ce que j’écris sur l’image dessinée et plus particulièrement sur le dessin de presse que je défends avec mes petits moyens et sous diverses formes depuis plus de 30 ans.

Le texte du rédacteur en chef de Fluide sur Charlie était public et a donc été repris tel quel. Quand Coco et Foolz ont vivement réagi sur les réseaux sociaux, leurs messages ont eux aussi été publiés tels quels. Voir paragraphe précédent.

quescequejefousla_24092002A dire vrai, toutes ces polémiques, où, en plus, on est censé choisir un camp, m’emmerdent profondément. Depuis le 7 janvier 2015, et hélas bien avant, les signes de décomposition du métier de dessinateur de presse étaient patents : désintérêt du public, mépris des rédactions, conditions de travail déplorables… Rien n’a changé. Et je me demande même si la situation n’est pas pire.

Je veux malgré tout continuer à espérer que tout cela va s’améliorer et qu’il y aura à nouveau un jour des Cabu, des Charb, des Honoré, des Wolinski, des Tignous, qui nous enthousiasmeront par leurs dessins, leur humour, leur talent, comme eux (et ils ne sont pas les seuls) ont su le faire. J’aimerais tant. Suffit d’y croire.

Je me réjouis donc que tout aille mieux à Charlie Hebdo. ff

 

Illustration : dessin de Gébé, parce que c’était Gébé. Intellingenti pauca.

Texte garanti 100% sans ragots.