Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Berth’

Berth dessinateur de presse

jeudi 16 avril 2015

BerthFCPELa revue des parents, magazine de la FCPE, consacre la rubrique métier de son numéro d’avril (n°399) à celui de dessinateur de presse « un métier qui participe de l’activité démocratique ». Louison n’étant sans doute pas disponible, c’est Berth (Siné mensuel, Zélium, Spirou, et Mon Quotidien qui est cité en exemple.

Le journal explique que « Outre d’évidentes compétences en dessin, le métier requiert de savoir jongler avec les codes, d’avoir de l’esprit, un minimum de culture politiques et une grande réactivité. Et surtout un esprit de synthèse à toute épreuve pour combiner plusieurs idées en un seul dessin. »

En conclusion l’article rappelle que selon l’Observatoire des métiers de la presse, 107 dessinateurs étaient titulaires d’une carte de presse en 2000, en 2013, ils n’étaient plus que 77. Et encore moins depuis le 7 janvier 2015.

A lire aussi un article sur Berth dans Le Progrès: « Car Berth, c’est pas Plantu. Ses références, ce sont Reiser, Willem, Lefred-Thouron, Vuillemin… »

Siné mensuel n°40 dans les kiosques

mardi 3 mars 2015

SM40_COUVSiné mensuel publie le mercredi 4 mars 2015 son numéro 40. Le dessin de couverture est signé Siné, et Lindingre raconte les « aventures édifiantes de Richard Malka avocat de Charlie Hebdo mais aussi de Clearstream. lui qui se prétend le grand défenseur de la liberté d’expression voulait alors mettre Denis Robert à genoux. A quel prix ? » (Communiqué de presse).

Une affaire que Lindingre connaît parfaitement car il est le co-scénariste avec Denis Robert de « L’Affaire des affaires », album de 200 pages dessiné par Laurent Astier,  paru en 2009 chez Dargaud.

Autres dessinateurs dans ce numéro : Jiho, Berth, Mix & Remix, Faujour, Carali, Willem, Willis from Tunis, et Geluck.

Après son appel aux dons fin 2014, et les bonnes ventes de son n°39 et de son numéro spécial « Achetez Charlie », Siné mensuel a désormais les moyens de continuer à paraître un peu plus sereinement.

Zélium n°2 est dans les kiosques

lundi 23 février 2015

zelium-n2-tous-addictsOn trouve déjà le n°2 de Zélium sur Ebay à 10 euros (en illustration). Faites des affaires en l’achetant chez votre marchand de journaux pour 4,5 euros.

Avec des dessins de Aurel, Babouse, Bar, Berth, Besse, Caritte, Rémy Cattelain, Caza, Charmag, Chimulus, Clé, Crumb, Decressac, Faro, Félix, Flavien, Flock, Gab, Giemsi, Glez, ÏoO, Ivars, Lacase, Lardon, Large, Lasserpe, Mutio, Mykaïa, Pakman, Pixel Vengeur, Rodho, Rousso, Sergio, Sondron, Soulcié, André Stas, Tine, Toma CHKP, Troud, Valère et Wingz.

Zélium est également disponible à 4,5 euros sur la boutique en ligne du journal.

Le n°39 de Siné mensuel dans les kiosques

mercredi 4 février 2015

SM39_CVAu sommaire de ce numéro pour les dessins :
« Après une semaine d’interviews, d’explications pédagogiques sur ce qu’est un dessin satirique, Lindingre craque : « Laissez-moi demeurer le crétin que j’ai toujours été. » », une zone des plus athée par Siné, et l’actu vue par Mix & Remix, Jiho, Berth, Lindingre, Faujour, Carali, Willem, Geluck, Siné qui a dessiné la couverture.
Et aussi : Desclozeaux, Rémi, Gros, Kap, Krokus, Mric, Lasserpe, Malagon, Willis from Tunis, Khalid, Rousso, Malingrëy, Jean-Christophe Lie, Pakman.

A noter que Siné mensuel a vendu la totalité du tirage de son n°38 paru début janvier et près de 50 000 exemplaires de son numéro spécial de 8 pages titré en Une « Achetez Charlie  » avec un dessin de Rémi Malingrëy.

SINE-Charlie

Suivez aussi Fait d’images sur Facebook

Berth, Prix Charlie Schlingo 2015

samedi 31 janvier 2015

Berth_CaSentMauvais_Livre_FermeLe Prix Charlie Schlingo 2015 a été décerné à Berth, dessinateur, entre autres, à Siné mensuel, Urtikan.net, et Zélium.

Les livres de Berth : « ça sent mauvais » (Zélium), « Les expulsables » (Hoëbeke), « C’est facile de se moquer » (Le chien rouge), « Flic-Flop » (Wygo), « La vie de la rédaction » (Mon Quotidien).

Le prix Schlingo est attribué depuis 2009 dans le cadre du  festival international de la bande dessinée d’Angoulême en marge du palmarès officiel. Il a été créé à l’initiative de Florence Cestac et Yves Poinot et récompense un album et/ou un auteur ayant une communauté d’esprit avec l’œuvre de Charlie Schlingo. Le prix est doté d’un diplôme dessiné par Florence Cestac et 2 caisses de Saint-Émilion, produite par Château Barrail des Graves  (Source Wikipedia).

Charlie Schlingo (1955-2005), de son vrai nom Jean-Charles Ninduab était dessinateur et scénariste de bande dessinée. Avec le Professeur Choron il a créé le magazine pour enfants Grodada. Une impasse portant le nom de Charlie Schlingo a été inaugurée à Angoulême en 2014. Sa vie a été racontée en 2009 par Florence Cestac et Jean Teulé dans l’album « Je voudrais me suicider mais j’ai pas le temps » (Dargaud).

Berth-Hollande

Illustrations : le dernier livre paru de Berth publié par Zélium et une photo avec son nouveau copain François, croisé lors de sa récente visite au journal Mon quotidien où Berth a succédé à Charb (capture écran du Petit Journal).

BONUS

Extrait de l’entretien avec Berth publié sur le site de Zélium :

Zélium : Pourquoi ça te gonfle qu’on te demande toujours si on peut rire de tout ? Berth : Parce que ça fait 20 ans qu’on nous bassine avec cette question, parce qu’y répondre devient une perte de temps durant laquelle il faut se justifier, expliquer, rabâcher les mêmes arguments, etc., alors qu’il est quand même plus agréable de mettre ce temps au profit de la déconne. Il faut se faire une raison, le monde est divisé, comme dans la vieille BD de Pif Gadget, entre les Tristus et les Rigolus ; que les Tristus continuent à se poser cette question et laissons les Rigolus s’amuser…

 

Les charognards sont aussi Charlie

mardi 27 janvier 2015

ZooCommuniqué d’Eric Martin, ex-rédacteur en chef du journal Zoo (qui a cessé de paraître en 2000) adressé  à l’Agence France Presse :

« Un hors-série hommage à « Charlie Hebdo » signé du journal satirique « Zoo » est actuellement en kiosque, reprenant sans autorisation des auteurs, des dessins et des visuels parus dans ce magazine entre 1997 et 2000.
Les anciens collaborateurs de « Zoo » (Berth, Faujour, Martin, Vuillemin) tiennent à informer les familles des victimes qu’ils déclinent toute responsabilité dans l’édition de ce journal reprenant notamment des interviews de Wolinski et de Charb qui n’ont jamais été commandées ni publiées par la rédaction de « Zoo ».
Ils demandent aussi aux éventuels acheteurs de ne pas s’abonner à cette publication qui se révèle être une escroquerie et se réservent le droit de poursuites judiciaires envers le charognard qui a édité cet étron. »

L’ancien éditeur de Zoo décline aussi toute responsabilité dans cette publication.

Le numéro vendu 3 euros est déjà proposé sur ebay à 7,50 et 15 euros.

Dessin de couverture Tignous.

A noter que cette publication n’a rien à voir non plus avec Zoo le mag, journal culturel gratuit spécialisé BD.