Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Geluck’

Hommages à Siné

jeudi 30 juin 2016

dBD Sine copieEtonnant dBD, le magazine de Frédéric Bosser, qui dans son dernier numéro sous une couverture consacrée à Barbara Canepa, rend un hommage de 10 pages à Siné, avec les témoignages de Catherine Sinet, Geluck, Guy Bedos, Benoît Delépine, Francis Kuntz, Pancho, etc..

Dans le même numéro (n°105 / Juillet-août 2016) un article sur Don Rosa le dessinateur de Oncle Picsou, un dossier sur Charlie mensuel (1969-1981), et un article sur la dessinatrice Lisa Mandel à propos de ses reportages réalisés avec la sociologue Yasmine Bouagga dans la « Jungle » de Calais.

A noter que le numéro précédent de dBD avait déjà publié une Une (en illustration) et douze pages dédiées à Siné disparu le 5 mai 2015.

Toujours sur Siné, à lire l’émouvant témoignage de la dessinatrice Nadia Khiari dans le dernier numéro (n°19) en ligne du magazine Fecocorico.

Les chats de Hin en balade

lundi 16 mai 2016

On connaissait les chats de l’imagerie d’Epinal, de Dubout, de Ronald Searle, de Tomi Ungerer, de Siné, celui de Geluck, ceux de B.Kliban, de Nadia Khiari, (entre autres), il faudra désormais rajouter à la liste ceux de Jean Hin, publiés en 1987 sous le titre de « ti mimite » et réédités dans une nouvelle édition intitulée « La balade du chat heureux » au Cherche midi.

13178787_10209460186446619_3772398892923512137_n

Siné (1928-2016) in memoriam

jeudi 12 mai 2016

Le Monde a annoncé la mort de Siné dans sa rubrique Culture.

En revanche aucun communiqué du ministère de la Culture et de la Communication qui doit mal connaître l’œuvre de Siné. Il leur faudra attendre la parution en septembre de « Siné graphiste » (La Martinière) pour en mesurer l’ampleur. D’après nos infos la ministre avait piscine le jour de la mort de Siné.

Hommages dessinés (entre autres) de Willem dans Libération, Camille Besse (Causette – sur Facebook), Vuillemin (Charlie Hebdo – mais vu sur Facebook) :

874140-une-libe-06052016 - copiebesse-sine13147691_1174981332521986_3870454806642802507_o

 

 

 

 

 

 

 

Man (Midi Libre), dessin proposé et dessin publié :

13178682_769377633205034_2383729785884631152_nman-sine

Autre « hommage » sur Facebook, celui de Ranson (Le Parisien) qui apparemment ne portait pas Siné dans son cœur.

ranson-sine

Dessin de Plantu (Le Monde, l’Express) :

plantu-dine

« Patron comme rédacteur en chef, il était formidable, il a jusqu’au bout gardé son verbe, ses idées, sa force d’inventivité. Il avait un jugement d’une grande sûreté. Il ne faut pas oublier que c’était un grand dessinateur, mais aussi un grand graphiste. » Geluck, collaborateur de Siné mensuel dans Libération.

« Siné, c’était mon maître, il m’a beaucoup appris. Il a toujours été plus direct qu’un caricaturiste politique normal. Il était dans le rentre-dedans, jamais dans la complaisance. Il dessinait des cons comme des cons, et ça m’attirait beaucoup. Je ne sais pas comment dire, mais on ne pouvait pas se tromper avec ses dessins. » Willem, dessinateur à Charlie Hebdo et à Siné mensuel dans Libération.

Coïncidence, Fluide glacial publie dans son dernier numéro la page de la série Revue de presse, consacrée à Jean-Jacques Pauvert éditeur historique de Siné. Dessin de Romain Dutreix.

Pauvert 6

Belle nécro d’Eric Favereau dans Libération : […] « Siné est ainsi, toujours les mots sont les plus forts. « Mourir ? Jamais ! Plutôt crever », disait-il. Ce n’était pas l’outrance qui le maintenait, c’était la vie, la belle et grosse vie, celle qui déborde de tous côtés. »

[…] « On a, ici, sur ce site, une petite histoire avec Siné. D’abord, l’affaire fut, tout l’été 2008, notre première « affaire », une de celles qu’on doit suivre heure par heure, minute par minute, avec pétitions, attaques, soutiens. A la rentrée, Siné était sur le plateau, émission qui me valut par la suite de m’entendre hurler au téléphone par Val  : « désormais, vous avez en moi un ennemi personnel » […] Daniel Schneidermann sur ArretsurImages.net et L’Obs avec Rue89.

[…] « Tous les dessinateurs de presse d’aujourd’hui te doivent quelque chose. Tu as été un des pionniers qui leur ont montré le chemin de la liberté. Tu étais un maître. Exigeant envers toi-même. Tes affiches, tes illustrations, ton autobiographie dont tu étais en train de peaufiner le dernier tome («Ma vie, mon œuvre, mon cul»), tu n’as rien fait qui ne fût du genre parfait. » […] Delfeil de Ton sur Bibliobs

Tout comme pour le cercueil de Tignous en janvier 2015, le cercueil de Siné a été « décoré » par les dessinateurs, notamment ceux de Siné mensuel.

Cercueil Sine

De nombreux dessinateurs étaient présents au cimetière Montmartre : Tardi, Jiho, Berth, Lacombe, Eric Martin, Desclozeaux, Puig Rosado, Willem, Jul, Krokus, Camille Besse, Marine, Nadia Khiari, Faujour, Gros, Mric, Lasserpe, Plantu, Lindingre, Rémi Malingrëy, Bridenne, Geluck, Pakman, Avoine, Jy, Gondot, Poussin, Carali, Solé, Aranega, Hugot, Kianoush Ramezani (entre autres sans doute).

Charlie Hebdo a envoyé une couronne au cimetière Montmarte, publié un petit encadré sur Siné signé de son directeur Riss, et des dessins de Foolz, Willem, Vuillemin. Coco sur Twitter à écrit : « Que cette pute de mort aille se faire foutre et que @sinemensuel continue ! BANZAï ».

13219825_10207651782187259_282642208_n

Guy Bedos a regretté publiquement l’absence de Philippe Val à l’enterrement. C’était de l’humour.

Le Huffington Post, Le Parisien, on publié sur leur site Internet des images de la journée du 11 mai et des obsèques de Siné.

Un numéro spécial de Siné mensuel retraçant sur 40 pages les grands moments de la vie de Siné paraîtra le 18 mai 2016. C’est lui-même qui en avait préparé la couverture quelques jours avant sa mort le 5 mai 2016.

Vendredi 13 mai 2016, le film « Mourir Plutôt crever ! » de Stéphane Mercurio, sera projeté à 21h 30, Place de la République dans le cadre de Nuit debout.

Geluck se moque de l’Art

vendredi 19 février 2016

Vu sur Facebook (Thomas Lévy-Lasne) un échange de courriers entre Daniel Buren, l’inventeur de la rayure verticale, et Geluck à propos de l’exposition L’Art et le chat actuellement présentée au Musée en herbe, 23 rue de l’Arbre-Sec, 75001 Paris jusqu’au 5 janvier 2017. L’Art et le chat existe aussi en album (Casterman). Pour compléter le sujet, un dessin de Loup publié dans L’Art comptant pour rien L’Art comptant pour rien (Cherche midi).

12622053_10154522434767137_2882600105228388160_o9782203103955Loup page 81 CM

Geluck et Kroll montent sur scène

mercredi 21 octobre 2015

geluck1-2En Belgique cela semble être la tendance, les dessinateurs se donnent en spectacle. Après Geluck qui offre une série de représentations promotionnelles (voir affiche en illustration, et dates sur ActuaBD.com), c’est au tour de Kroll de monter sur scène.

Le Soir (article payant) qui rend compte de la première représentation de Kroll, écrit : « C’est la réelle prouesse du caricaturiste durant plus d’une heure et demi : projeter des dessins censés faire rire mais qui l’un après l’autre, font réfléchir. Car s’il part de sa propre histoire – son père athée, sa mère catho –, c’est pour mieux raconter le poids de la religion, sa vraie place, ses excès, ses absurdités. Il y en a pour les cathos, les juifs, les musulmans. Avec en filigrane, un cours – hilarant, impertinent, provoquant et… intéressant – sur le rôle de la caricature depuis la nuit des temps. Kroll c’est « Ni Dieu ni Maître », et cela vaut pour la religion comme pour la politique, ou la monarchie. Tant pis si vous êtes choqué.»

KrollToujours à l’occasion de cette prestation, le dessinateur a accordé un long entretien à son journal Le Soir (article payant). Il y parle de son spectacle, mais aussi de son métier. Très court extrait :

[…] Neuf mois ont passé, depuis la tuerie à « Charlie Hebdo ». Qu’est-ce qui a changé, pour vous, depuis ?

Ce qu’on a perdu, c’est très simple : c’est l’insouciance. Et c’est la connivence. Or, ce qui fait l’humour, c’est la connivence. On ne rit et on ne s’amuse bien que si ce n’est pas avec tout le monde. L’humour général, mondial, c’est un produit blanc absolument incolore, inodore, insipide. Donc, pas de solution. Il faut continuer à faire comme si on ne s’adressait pas à tout le monde. Et puis, n’oublions pas que Charlie est un journal spécial. Tous les journaux n’ont pas vocation à être des journaux satiriques « no limit ». […]

Merci à Claude Haber.

Numéro d’été pour Siné mensuel

mercredi 1 juillet 2015

Sinemensuel44Numéro double – juillet-août – pour Siné mensuel n°44, avec les chroniques habituelles, des nouvelles à lire cet été, des pages de, Siné, Mix & Remix, Jiho, Berth, Faujour, Carali, Lindingre, Willem, Krokus, Geluck, et des dessins de Lie, Sergio Aquindo, Rémi Malingrëy, Thierry Alba, Olivier Charpentier, Puig Rosado, Mric, Desclozeaux, Rust, Vivant, Lasserpe.

A noter une double page signée Sardon, le « Tampographe génial », et un article consacré à l’artiste Alain Bachelet qui « bricole des Christ qui volent, surfent, toréent, jouent au foot et font de la muscu ».

Article garanti 100% sans ragot (Norme n°24-6-2015 – Caricatures & caricature).