Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Rémi Malingrëy’

Siné (1928-2016) in memoriam

jeudi 12 mai 2016

Le Monde a annoncé la mort de Siné dans sa rubrique Culture.

En revanche aucun communiqué du ministère de la Culture et de la Communication qui doit mal connaître l’œuvre de Siné. Il leur faudra attendre la parution en septembre de « Siné graphiste » (La Martinière) pour en mesurer l’ampleur. D’après nos infos la ministre avait piscine le jour de la mort de Siné.

Hommages dessinés (entre autres) de Willem dans Libération, Camille Besse (Causette – sur Facebook), Vuillemin (Charlie Hebdo – mais vu sur Facebook) :

874140-une-libe-06052016 - copiebesse-sine13147691_1174981332521986_3870454806642802507_o

 

 

 

 

 

 

 

Man (Midi Libre), dessin proposé et dessin publié :

13178682_769377633205034_2383729785884631152_nman-sine

Autre « hommage » sur Facebook, celui de Ranson (Le Parisien) qui apparemment ne portait pas Siné dans son cœur.

ranson-sine

Dessin de Plantu (Le Monde, l’Express) :

plantu-dine

« Patron comme rédacteur en chef, il était formidable, il a jusqu’au bout gardé son verbe, ses idées, sa force d’inventivité. Il avait un jugement d’une grande sûreté. Il ne faut pas oublier que c’était un grand dessinateur, mais aussi un grand graphiste. » Geluck, collaborateur de Siné mensuel dans Libération.

« Siné, c’était mon maître, il m’a beaucoup appris. Il a toujours été plus direct qu’un caricaturiste politique normal. Il était dans le rentre-dedans, jamais dans la complaisance. Il dessinait des cons comme des cons, et ça m’attirait beaucoup. Je ne sais pas comment dire, mais on ne pouvait pas se tromper avec ses dessins. » Willem, dessinateur à Charlie Hebdo et à Siné mensuel dans Libération.

Coïncidence, Fluide glacial publie dans son dernier numéro la page de la série Revue de presse, consacrée à Jean-Jacques Pauvert éditeur historique de Siné. Dessin de Romain Dutreix.

Pauvert 6

Belle nécro d’Eric Favereau dans Libération : […] « Siné est ainsi, toujours les mots sont les plus forts. « Mourir ? Jamais ! Plutôt crever », disait-il. Ce n’était pas l’outrance qui le maintenait, c’était la vie, la belle et grosse vie, celle qui déborde de tous côtés. »

[…] « On a, ici, sur ce site, une petite histoire avec Siné. D’abord, l’affaire fut, tout l’été 2008, notre première « affaire », une de celles qu’on doit suivre heure par heure, minute par minute, avec pétitions, attaques, soutiens. A la rentrée, Siné était sur le plateau, émission qui me valut par la suite de m’entendre hurler au téléphone par Val  : « désormais, vous avez en moi un ennemi personnel » […] Daniel Schneidermann sur ArretsurImages.net et L’Obs avec Rue89.

[…] « Tous les dessinateurs de presse d’aujourd’hui te doivent quelque chose. Tu as été un des pionniers qui leur ont montré le chemin de la liberté. Tu étais un maître. Exigeant envers toi-même. Tes affiches, tes illustrations, ton autobiographie dont tu étais en train de peaufiner le dernier tome («Ma vie, mon œuvre, mon cul»), tu n’as rien fait qui ne fût du genre parfait. » […] Delfeil de Ton sur Bibliobs

Tout comme pour le cercueil de Tignous en janvier 2015, le cercueil de Siné a été « décoré » par les dessinateurs, notamment ceux de Siné mensuel.

Cercueil Sine

De nombreux dessinateurs étaient présents au cimetière Montmartre : Tardi, Jiho, Berth, Lacombe, Eric Martin, Desclozeaux, Puig Rosado, Willem, Jul, Krokus, Camille Besse, Marine, Nadia Khiari, Faujour, Gros, Mric, Lasserpe, Plantu, Lindingre, Rémi Malingrëy, Bridenne, Geluck, Pakman, Avoine, Jy, Gondot, Poussin, Carali, Solé, Aranega, Hugot, Kianoush Ramezani (entre autres sans doute).

Charlie Hebdo a envoyé une couronne au cimetière Montmarte, publié un petit encadré sur Siné signé de son directeur Riss, et des dessins de Foolz, Willem, Vuillemin. Coco sur Twitter à écrit : « Que cette pute de mort aille se faire foutre et que @sinemensuel continue ! BANZAï ».

13219825_10207651782187259_282642208_n

Guy Bedos a regretté publiquement l’absence de Philippe Val à l’enterrement. C’était de l’humour.

Le Huffington Post, Le Parisien, on publié sur leur site Internet des images de la journée du 11 mai et des obsèques de Siné.

Un numéro spécial de Siné mensuel retraçant sur 40 pages les grands moments de la vie de Siné paraîtra le 18 mai 2016. C’est lui-même qui en avait préparé la couverture quelques jours avant sa mort le 5 mai 2016.

Vendredi 13 mai 2016, le film « Mourir Plutôt crever ! » de Stéphane Mercurio, sera projeté à 21h 30, Place de la République dans le cadre de Nuit debout.

Vente de dessins pour Le rire médecin

lundi 25 janvier 2016

Huit tirages numérotés de chacun de ces dessins originaux signés Frédérique Bertrand, René Pétillon, Rémi Malingrëy, Serge Bloch, David Merveille, Charles Berberian, Florence Cestac, Beb Deum, seront vendus à la criée les 29 et 30 janvier 2016 au Théâtre de la source, 1, rue Lamartine à Tomblaine 54510, au profit de l’association Le rire médecin. Contact et réservations : 06 75 57 09 12 ou nancy@leriremedecin.org

image-2 image-3image-6

image-5image

image-7 image-8image-1

image-4

L’Express licencie

vendredi 2 octobre 2015

Vue sur FaceBook une affiche de Rémi Malingrëy qui proteste contre le plan de licenciement à L’Express de 125 salariés. A noter que les bâtiments de L’Express devrait bientôt accueillir la rédaction de Libération, deux journaux rachetés par Altice, la holding boulimique de Patrick Drahi qui finance ses acquisitions par l’endettement , et maison-mère de Numericable-SFR.

Depuis quelques jours la presse indique que Altice aurait perdu 21% de sa valeur en Bourse après la chute de ses actions.

LExpressMerci à T.S.

Numéro d’été pour Siné mensuel

mercredi 1 juillet 2015

Sinemensuel44Numéro double – juillet-août – pour Siné mensuel n°44, avec les chroniques habituelles, des nouvelles à lire cet été, des pages de, Siné, Mix & Remix, Jiho, Berth, Faujour, Carali, Lindingre, Willem, Krokus, Geluck, et des dessins de Lie, Sergio Aquindo, Rémi Malingrëy, Thierry Alba, Olivier Charpentier, Puig Rosado, Mric, Desclozeaux, Rust, Vivant, Lasserpe.

A noter une double page signée Sardon, le « Tampographe génial », et un article consacré à l’artiste Alain Bachelet qui « bricole des Christ qui volent, surfent, toréent, jouent au foot et font de la muscu ».

Article garanti 100% sans ragot (Norme n°24-6-2015 – Caricatures & caricature).

L’Echo des caricatures

samedi 18 avril 2015

L’Echo des Savanes n°332, consacre un dossier au dessin de pCCKwyYmXIAACi3S.jpg_largeresse avec pour titre « Peut-on encore tout caricaturer ? »

En conclusion de son texte de présentation Claude Maggiori écrit : « Depuis les attentats à Charlie Hebdo, leur façon de travailler a-t-elle changé ? Sont-ils plus prudents ? Qui a peur ? Qui veut « contextualiser » ? Ou trouver un autre ton, un autre style ? Moins provocateur ? Les réponses sont multiples, passionnantes. Tous sont hantés par cette question de la liberté de dessiner en liberté. Mais quelque chose a changé. Il est loin le temps de l’insouciance.»

Jiho, Chauzy, Maëster, Decressac, Lasserpe, Antonelli, Dilem, Aurel, Nicolas Vial, Gros, Riss, Babouse, Selçuk Demirel, Rémi Malingrëy, Hayao Miyazaki, s’expriment sur leur métier après le massacre du 7 janvier à Charlie Hebdo. Chaque texte est illustré d’un dessin. A noter la réponse la Babouse-Plantu-Geluckplus laconique, celle de Willem, qui répond « Je ne change rien. Je continue comme avant. Sinon on devient malade dans sa tête. »

Ces contributions sont complétées par 8 pages sur l’histoire de la caricature signées par le spécialiste pointilleux de la spécialité, Guillaume Doizy.

Le magazine publie également deux dessins de Coco. Le dessin de couverture est signé Decressac.

En illustration le dessin de Babouse.

La liberté de rire contre l’intolérance

mercredi 8 avril 2015

FortedeiMarmiLe Musée de la Satire et de la Caricature de Forte dei Marmi (Italie), présente du 11 avril au 7 juin 2015 l’exposition « Encre libre (Inchiostro coraggioso) – Quand la liberté de rire se dresse contre l’intolérance », organisée par le webmagazine satirique italien Buduàr et la FECO France, association française de dessinateurs.

LoupFortedeiMarmiExposants : Dino Aloi, Carlos Amorim, Arthos Careghi, Gianni Audisio, Aurel, Avoine, Carlo Baffi, Ballouhey, Battì, Bauer, Catherine Beaunez, Biz, Bridenne, Brito, Gianni Burato, Assunta Toti Buratti, Cambon, Davide Ceccon, Chimulus, Coco, Lido Contemori, Lele Corvi, Marco De Angelis, Franco Donarelli, Dubouillon, Mattia Franceschini, Giox (Giovanni Sorcinelli), Antonio Guarene, Gianlorenzo Ingrami, Emilio Isca, Jiho, Firuz Kutal , Andrzej Krauze, Man, Large, Lécroart, Jac Lelièvre, Loup, Fabio Magnasciutti, Rémi Malingrey, Ro Marcenaro, Valerio Marini, Melanton (Antonio Mele), Claudio Mellana, Françoise Menager, Milko Dalla Battista, Million, Mofrey, Ramses Morales, Flavien Moreau, Mutio, Richard Nagy, Marilena Nardi, Pakman, Palex (Alessandro Prevosto), Pancho, Danilo Paparelli, Passepartout (Gianfranco Tartaglia), Andrea Pecchia, Pesso , Pétillon, Pichon, Pinter, Placide, Plantu, Franck Raynal, Rousso, Sabatier, Oscar Sacchi, Eugenio Saint Pierre, Ugo Sajini, François San Millan, Silver (Guido Silvestri), Doriano Solinas, Carlo Squillante, Sergio Staino, Mauro Talarico, Trax, Lucio Trojano, Gianfranco Uber, Pietro Vanessi, Veesse.

En raison de travaux au Musée, les dessins sont exposés Villa Bertelli, via Mazzini 200 – Vittoria Apuana, Forte dei Marmi (Province de Lucca). Vendredi et samedi de 16h30 à 19h30, dimanche de 10h30 à 13h et de 16h30 à19h30

En illustration : logo dessiné par Altan et dessin de Loup (Octobre 2012).