Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Hommage’

Les vœux d’Honoré 2015 dérangent encore

mardi 19 janvier 2021

A la demande de qui et pourquoi Facebook menace t-il ou bloque-t-il tous les comptes qui republient le dessin d’Honoré ? Ce dessin était la carte de vœux de Charlie Hebdo diffusée quelques minutes – 11h 28 – avant le massacre du 7 janvier 2015 dans les locaux du journal. Son auteur figure parmi les victimes.

Exposition Cabu à Paris /3

vendredi 16 octobre 2020

“Il nous reste ses dessins, il me reste à contruire sa mémoire” écrit Véronique Cabut en présentant l’exposition Le rire de Cabu organisée avec la Mairie de Paris. Et cet événement y contribue pour beaucoup, retraçant, cinq ans après sa tragique disparition, la carrière d’un des plus talentueux dessinateurs du 20ème siècle. Si on peut y voir nombre de ses dessins toutes époques confondues on regrettera quand même l’absence de quelques-uns de ses dessins mythiques mais le choix n’a pas du être facile parmi ses milliers de dessins. Pour ma part j’ai trouvé l’éclairage façon crypte sinistre, mais c’est un détail. Le catalogue édité par Michel Lafon est parfait. Entrée gratuite mais sur inscription obligatoire : https://quefaire.paris.fr/leriredecabu

 

Exposition Cabu à Paris /2

mercredi 7 octobre 2020

Dans L’Union de Châlons-en-Champagne à propos de la grande expo Cabu :

https://www.lunion.fr/id191258/article/2020-09-18/le-rire-de-cabu-la-grande-exposition-que-lhotel-de-ville-de-paris-consacre-cabu

Entrée gratuite mais sur inscription obligatoire : https://quefaire.paris.fr/leriredecabu

Claire Bretécher, 1940-2020

mardi 11 février 2020

Article publié en novembre 2015 à l’occasion de l’exposition Claire Bretécher à la BPI du Centre Pompidou à Paris. Vidéo ci-dessous Télérama.

 

La 1ère édition de Nîmes s’illustre dédiée à Carlo Rim

mardi 25 juin 2019

Carlo Rim (1902-1989) a été journaliste, directeur artistique, écrivain, scénariste, cinéaste, et caricaturiste, notamment avec la création de son personnage fétiche Monsieur Virgule.

La manifestation Nîmes s’illustre lui rend hommage les 28 et 29 juin 2019 à l’Hôtel de Bernis, avec une exposition de ses textes illustrés par Cépé, Laurent Duvoux, George(s), Seb Jarnot, Virginie Kypriotis, Simon Landrein, Lokz Phoenix, Eddie Pons, Ana Tortos, Franck Vriens.

Les organisateurs écrivent : « La première édition de Nîmes s’illustre pousse une porte résolument engagée et positive pour mettre en lumière la pluralité du monde de l’illustration et la modernité de ses représentations. Sortie du carnet de commandes, des disciplines, techniques ou supports statiques, l’illustration est une pratique contemporaine plurielle. L’illustration nous touche tous et partout, dans nos quotidiens de vie physiques et numériques. Enfin et surtout, l’illustration porte de nombreux talents, des générations qui s’inscrivent dans une histoire, des univers, des écritures, des identités fortes que nous admirons et qu’il nous tient à cœur de faire découvrir. »

En illustration dessin de Jean-Pierre Desclozeaux inspirateur de cet hommage à Carlo Rim.

Sempé monument vivant international

vendredi 31 mai 2019

Sempé n’est pas mort, ni embaumé de son vivant comme aurait pu le laisser croire la Une de M Magazine avec cette étonnante photo datée de 2017 signée Brigitte Lacombe. Sempé a 86 ans, il est toujours parmi nous, et c’est tant mieux car il peut profiter pleinement des nombreux hommages qui lui sont rendus, lui que Le Monde a qualifié de « monument national » :

Les hommages de la Fondation Louis Vuitton qui fin mars à célébré les 60 ans du Petit Nicolas et celui de Paris Match avec son numéro hors-série également consacré à l’anniversaire du personnage créé avec René Goscinny.

L’hommage de la mairie de Paris avec un mur peint située à l’angle du boulevard des Filles du Calvaire et la rue Sébastien Froissart (75011) inauguré le 16 février en présence de Sempé. Le dessin a été exécuté par Jean-Marie Havan. Sans oublier plusieurs dessins de Sempé affichés dans plusieurs colonnes Morris de la capitale.

L’hommage du cinéma à travers l’adaptation de son album Raoul Taburin. Si le film n’a pas rempli les salles il aura au moins permis à quelques journalistes de découvrir l’existence d’un des plus grands dessinateurs d’humour actuels. L’album Raoul Taburin paru en 1995 vient d’être réédité par Denoël.

L’hommage à son parcours professionnel avec la parution de l’album “Itinéraire d’un dessinateur d’humour”. Celui-ci est édité par celle qui a pris en main la destinée artistique et éditoriale de Sempé, Martine Gossieaux. Même si l’ouvrage eut mérité un meilleur papier il retrace, avec de très nombreux dessins et la complicité de Marc Lecarpentier pour la préface et les textes, les 70 ans de métier d’un auteur exigeant et immensément talentueux. 39 euros.

Enfin l’hommage, et il faut espérer que ce ne sera pas le dernier en 2019, que lui rendent Bordeaux, sa ville natale, et le Musée Mer Marine, avec une grande exposition “Sempé en liberté” présentant plus de 300 dessins originaux et dont l’ouvrage précédemment cité fait office de catalogue officiel. Jusqu’au 6 octobre 2019 au Musée Mer Marine, 89 Rue des Étrangers, 33300 Bordeaux.