Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Télérama’

Catherine Meurisse parle de Claire Bretécher

samedi 28 novembre 2015

Visite guidée de l’exposition Claire Bretécher, à la BPI du Centre Pompidou Paris, par la dessinatrice Catherine Meurisse. Document Télérama :

CMeurisse

 

Quand le dessin s’anime (beaucoup) (et bien)

jeudi 18 juin 2015

Grosse actualité autour du dessin animé à l’occasion du Festival International du film d’animation d’Annecy qui se déroule du 15 au 20 juin 2015 (à suivre en direct sur le site du festival).

Télérama consacre sa Une et un dossier aux studios Pixar, créateurs de films qui ont révolutionné le monde de l’animation avec des « classiques » comme la série des « Toy Story », « Montres & Compagnie », « Les Indestructibles » et avec le dernier long-métrage « Vice-versa » déjà considéré par les spécialistes de la spécialité comme leur meilleure production.

vice-versa-l-aventure-interieure-de-pixar-aux-plus-pres-de-nos-emotions,M231171

Le Monde s’intéresse aussi à la start-up créée par Steve Jobs avec un article « Pixar, une compagnie monstre » signé Corine Lesnes.

Enfin, Le Petit journal de Canal+ diffusé le jeudi 18 juin sera entièrement réalisé en dessins animés, un travail réalisé par 26 étudiants de la formation « graphiste Motion Designer » de l’école des Gobelins à Paris, et de Supinfocom Rubika à Valenciennes (source France3 Nord-Pas-de-Calais).

PetitJournalDA

Besse, Coco, Soulcié, dans Envoyé spécial (France 2)

lundi 15 juin 2015

BesseLes « jeunes » (moins de 35 ans) sont peu nombreux dans le métier de dessinateur de presse. Non pas que les vocations soient rares, mais l’exercice de cette profession nécessite un long apprentissage fait de beaucoup de travail, de portes de rédactions qui se Coco Rferment, de portes qui s’entrouvrent, d’expérience, et quelquefois d’un peu de chance (indissociable cependant d’un certain talent, à commencer par celui d’avoir quelque chose à dire et de savoir l’exprimer graphiquement).

Après le massacre de Charlie Hebdo, une équipe d’Envoyé spécial a voulu savoir s’il existait une relève à Cabu, Honoré, Charb, Wolinski, Tignous, et a suivi trois dessinateurs qui tentent de se faire une place dans ce milieu : Camille Besse (Causette, L’Humanité), Coco (Charlie SoulcieThHebdo, Les Inrocks), et Soulcié ( Télérama.fr, L’Equipe, La Revue dessinée). Tous trois témoignent des difficultés de ce métier après le 7 janvier 2015 et des perspectives qu’il offre.

Reportage « Les enfants de Charlie Hebdo » d’Anouk Burel et Frédéric Bazille, diffusion le jeudi 18 juin 2015 sur France 2 (rediffusion le 19 juin à 1h 15, ou à voir en replay sur Pluzz.fr).

Autocaricatures de Besse, Coco et Soulcié.

Charlie Hebdo c’est Luz qui en parle le mieux

lundi 12 janvier 2015

LuzLu sur le site de Télérama et entendu sur  France Inter :

« Le dessinateur de Charlie Hebdo Luz était l’invité de Léa Salamé ce matin sur France Inter. Il est revenu, non sans humour, sur l’émotion ressentie pendant le grand rassemblement républicain du dimanche 11 janvier à Paris.

« Je voyais les politiques français et je me disais putain ! Il y a Balladur, mais qu’est-ce qu’il faisait Balladur ? Et Ségolène Royal ! Je me disais, il y a tous mes personnages qui sont là, tous les personnages de Charlie qui sont là. Derrière il y avait tous les politiques étrangers, tous nos personnages politiques qui étaient là… Et on s’est dit que tout ce qui était dans Charlie était là”.

« On a passé notre temps à lutter contre les symboles, à faire tomber du tabouret les gens qui criaient trop, à faire tomber les fantasmes, et tout d’un coup on est le symbole et le fantasme de plein de gens. »

Luz revient également sur le fou rire qui a parcouru les rangs quand ils se sont rendus compte qu’un pigeon s’était indélicatement oublié sur l’épaule de François Hollande.

« Je me suis dit putain ouais ! On a rigolé comme des cons. Hollande je veux le garder, parce qu’il nous a fait rire dans un moment pareil. Il peut venir à la rédaction quand il veut, le pigeon aussi. C’était la plus belle des blagues qui nous a sortis de cette chape d’émotions, de cette chape de symbolisme, dont on va avoir du mal à sortir, mais on tient bon. »

La « profession » de dessinateur de BD sinistrée

mardi 16 décembre 2014

Maintenant c’est sûr, l’information est arrivée jusqu’à la rédaction de Télérama, les dessinateurs de BD gagnent très mal leur vie (contrairement à leurs éditeurs). Extrait :

[…] « Quelles perspectives pour ces professionnels ? Se reconvertir ? Se diversifier en devenant aussi illustrateur, ­graphiste ou animateur ? Certains pourraient, tout bonnement, simplifier leur trait pour dessiner plus rapidement. Ou adopter de grosses ficelles bien éprouvées pour se ­garantir un certain nombre de ventes. Dans tous les cas, la créativité et la diversité des bulles made in France en pâtiraient.

Et que faire des futurs auteurs qui sortent chaque ­année d’écoles de BD de plus en plus nombreuses ? « Il faudrait se rendre en délégation devant le ministère de la Culture habillés en Schtroumpfs, puis se balancer des seaux de faux sang ! » L’idée choc lancée par Lewis Trondheim n’a pas (encore ?) fait recette, mais ses collègues prévoient une « marche des auteurs et de soutien à la création » lors du ­prochain festival d’Angoulême, du 29 janvier au 1er février. Histoire de casser le mythe rose bonbon entourant leur ­métier. Et, peut-être, le sauver. »

Lire l’intégralité de l’article de Stéphane Jarno et Laurence Le Saux.

Illustration : dessin d’Erwann Surcouf pour Télérama.

greve-des-dedicaces-la-bd-traverse-une-grave-crise,M184237

Le dessin c’est simple comme une video (ou presque)

jeudi 23 octobre 2014

La naissance d’un dessin est toujours une étape fascinante. Le dessinateur Soulcié (Télérama, L’Equipe, Fluide glacial, Fakir,…) nous invite à y participer avec une vidéo trépidante réalisée lors de la création du « Dessin de la rédaction » publié par la Revue dessinée (21 octobre 2014).