Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Claire Bretécher’

La mort de Gotlib

lundi 5 décembre 2016

gotlib-marcel-numero-special-pilote-fluidegotlib-afficheMarcel Gotlib, 1934-2016 : Gai Luron, Les Dingodossiers avec René Goscinny, La Rubrique à brac, L’Echo des savanes avec Mandryka et Claire Bretécher, Fluide glacial avec Jacques Diament, SuperDupont avec Alexis, Jacques Lob, Solé.

J’existe, je me suis rencontré. Flammarion 1993.

Pour plus de détails sur son œuvre : http://www.marcelgotlib.com/High/biblio.html

En illustrations, le dessin de l’affiche pour l’exposition du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme qui a célébré en 2014 les 80 ans de Gotlib, la couverture du Hors-série Pilote et Fluide Glacial publié à cette occasion, et deux de ses personnages, le commissaire Bougret (Gébé) et son adjoint, l’inspecteur Charolles (Gotlib).

lesindicessontmaigres-1024x8071

Catherine Meurisse parle de Claire Bretécher

samedi 28 novembre 2015

Visite guidée de l’exposition Claire Bretécher, à la BPI du Centre Pompidou Paris, par la dessinatrice Catherine Meurisse. Document Télérama :

CMeurisse

 

L’exposition Claire Bretécher à Paris

mercredi 18 novembre 2015

Rappel : l’exposition Claire Bretécher, à partir du 18 novembre à la BPI du Centre Georges Pompidou à Paris. Photos: éditions Dargaud (via Facebook).

Bretecher 3Bretecher 4

 

Bretecher 5

Exposition Claire Bretécher

mercredi 4 novembre 2015

Affiche Claire BretecherExposition Claire Bretécher à la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou à Paris du 18 novembre 2015 au 7 février 2016 (Espace presse). Un événement exceptionnel qui consacre le parcours d’une très, très grande dessinatrice.

Présentation des organisateurs :

« Le parcours de l’exposition s’articule en trois parties :

La première partie, intitulée “Elle”, permet de donner un aperçu de la diversité de la technique et du talent de Claire Bretécher à travers les différentes esquisses, dessins, portraits, peintures, calques et planches qui composent ce travail, tout en montrant au visiteur la personnalité d’une artiste sans concession.

La deuxième partie ” Claire Brétécher et la presse” présente, en un déroulé chronologique, son parcours dans la presse, de ses débuts dans les années 1960 à sa collaboration avec Le Nouvel Observateur durant plusieurs décennies. De la naissance de chaque personnage à l’analyse du contexte de la bande dessinée dans la presse des différentes époques, le visiteur pourra appréhender le travail de Claire Bretécher dans un environnement plus large et découvrir une trentaine d’albums et traductions qui témoignent de l’ampleur de son travail.

9782812304996-TLa dernière partie ” Claire Bretécher interprète son époque” est le cœur même de l’exposition : l’axe thématique principal en est la peinture du monde social, dans ses multiples composantes : famille, éducation, travail, normes et canons esthétiques, rapports sociaux de sexe, de classe, racisme… et bien sûr le personnage d’Agrippine, devenu une allégorie de l’adolescence. »

Visites guidées tous les jours, et le 21 janvier projection du film « Claire Bretécher, B. Dessineuse » de Joëlle Oosterlinck et Jacques Pessis, diffusé en 2008 sur France 5 dans la collection Empreintes.

Des  rencontres-débats sur le thème « La BD passée en revue » ou « Bretécher et son héritage » seront également organisés pendant la durée de l’exposition.

Programme complet sur le site de la Bpi.

Le site officiel de Claire Bretécher.

A noter que la Galerie Huberty-Breyne à Paris présentera elle aussi, au mois de décembre, une exposition-vente dédiée au travail de Claire Bretécher.

8 mars et au-delà

dimanche 8 mars 2015

17-f_missticcdrClaire Bretécher, Florence Cestac, Catherine Beaunez, Françoise Ménager, Marlène Phole, Catherine Meurisse, Camille Besse, Coco, Willis from Tunis, Soledad Bravi, Maïtena, Pénélope Bagieu, Margaux Motin, Gally, Valère, Zoe Thouron, Christine Lesueur, Nardi, Dominique Lemarié, Noëlle Herrenschmidt, Nicole Claveloux, Marjane Satrapi, Anna Sommer, Posy Simmonds, Peggy Adam, Aurélia Aurita, Anne Simon, Nadja, Julie Maroh, Chantal Montellier, Chloé Cruchaudet, Ulli Lust, Lisa Mandel, Laurel, Marion Montaigne, Aude Picault, Catel, Nine Antico, Tanxxx, Liza Donnelly, Doaa El Adl, Cristina Sampaio, Elena Terrin, Toshiko Nishida, et Barbara Yelin, lauréate du prix Artemisia 2015… cette liste, non exhaustive, de dessinatrices, ne demande qu’à s’allonger.

Bien d’autres :

http://www.senscritique.com/liste/Ecrivaines_et_dessinatrices_de_BD/76784#page-1/

http://www.ombres-blanches.fr/dossiers-bibliographiques/themes/bandes-dessinees/adultes/les-femmes-dans-la-bd/les-creatrices.html

Illustration : Miss Tic

Du dessin en voici, en voilà ( 500 à la Halle St Pierre à Paris )

vendredi 14 novembre 2014

Halle-St-Pierre

On connaît désormais la liste des artistes qui participeront à la grande exposition présentée par Martine Lusardy, directrice de la Halle St Pierre et Frédéric Pajak, commissaire invité, créateur et directeur des éditions Les Cahiers dessinés, à la Halle St Pierre (Paris) du 21 janvier au 14 août 2015 :

Pierre Alechinsky, François Aubrun, Marcel Bascoulard, Bosc, Alejandro Cananles Saenz, James Castle, Chaval, Copi, Comte de Tromelin, Mélanie Delattre-Vogt, Fred Deux, Christian Dotremont, El Roto, Sylvie Fajfrowska, Anne Gorouben, Pierre Fournier, Gébé, Pascale Hemery, Victor Hugo, Jean-Michel Jacquet, George Grösz, Kamagurka, Marcel Katuchevski, Guillaume Lebelle, Leiter, Raphaël Lonne, Michel Macreau, Stéphane Mandelbaum, Micaël, Mix & Remix, Noyau, Olivier O. Olivier, Joël Person, Chantal Petit, Laure Pigeon, Louis Pons, Edmond Quinche, Jean Raine, Hans-Georg Rauch, Reiser, Olivier Saudan, Jean Scheurer, Bruno Schultz, Sempé, Francine Simonin, Siné, Kiki Smith, Anna Sommer, Louis Soutter, Saül Steinberg, Daniel Stotzky, Pierre Tal Coat, Tetsu, Gaston Teuscher, Josefa Tolra, Roland Topor, Tomi Ungerer, Félix Vallotton, Patrick Van Ginneken dit Rommen, Corinne Veret-Collin, Vuillemin, Lin Wei-Hsuan, Willem, Otto Wols, Albert-Edgar Yersin, Unica Zürn.

On pourra juste regretter que André François, Cardon, Lionel Koechlin, Gourmelin, Desclozeaux, Ronald Searle, Maja, Claire Bretécher, Cabu, Wolinski, entre autres, ne figurent pas dans le panthéon graphique de Frédéric Pajak qui présente ainsi l’évènement :

OEILbd « L’exposition est présentée en trois parties : dessins d’artistes, dessins d’humour, dessins d’art brut. Pour la première fois à Paris, ce « mélange des genres » est rendu possible. D’étranges liens se nouent entre des œuvres que tout semble opposer. Ils disent à quel point le dessin, longtemps considéré comme le parent pauvre de la peinture, est un langage essentiel, capable de révéler nos sentiments les plus communs, comme les plus inavoués. Nous passons du portrait le plus expressif à la figure presque abstraite, de l’allégorie foisonnante à l’esquisse d’une attitude, du trait d’esprit le plus drôle ou le plus provoquant au rêve le plus doux, avec chaque fois le peu d’outils que réclame cet art :un crayon, une plume, un pinceau, de l’encre, de la couleur, du papier. »

 Le directeur des Cahiers dessinés signale par ailleurs que « Un important catalogue, reproduisant près de 500 œuvres, accompagne cette exposition. Il s’intitule tout simplement Le Cahier dessiné n°10. »

A noter que Frédéric Pajak vient de se voir attribuer le prix Médicis Essai pour « Manifeste incertain » (éditions Noir & Blanc) qualifié de « troisième tome d’une série éminemment bizarroïde » par L’Obs. Les dessins de ce livre sont exposés jusqu’au 27 novembre à la Galerie Martine Gossieaux, 56, rue de l’université 75007 Paris.

Illustrations : le bandeau de la page d’accueil du site de la Halle St Pierre et un dessin de Pajak qui illustre l’annonce de l’exposition.