Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Dominique Lemarié’

8 mars et au-delà

dimanche 8 mars 2015

17-f_missticcdrClaire Bretécher, Florence Cestac, Catherine Beaunez, Françoise Ménager, Marlène Phole, Catherine Meurisse, Camille Besse, Coco, Willis from Tunis, Soledad Bravi, Maïtena, Pénélope Bagieu, Margaux Motin, Gally, Valère, Zoe Thouron, Christine Lesueur, Nardi, Dominique Lemarié, Noëlle Herrenschmidt, Nicole Claveloux, Marjane Satrapi, Anna Sommer, Posy Simmonds, Peggy Adam, Aurélia Aurita, Anne Simon, Nadja, Julie Maroh, Chantal Montellier, Chloé Cruchaudet, Ulli Lust, Lisa Mandel, Laurel, Marion Montaigne, Aude Picault, Catel, Nine Antico, Tanxxx, Liza Donnelly, Doaa El Adl, Cristina Sampaio, Elena Terrin, Toshiko Nishida, et Barbara Yelin, lauréate du prix Artemisia 2015… cette liste, non exhaustive, de dessinatrices, ne demande qu’à s’allonger.

Bien d’autres :

http://www.senscritique.com/liste/Ecrivaines_et_dessinatrices_de_BD/76784#page-1/

http://www.ombres-blanches.fr/dossiers-bibliographiques/themes/bandes-dessinees/adultes/les-femmes-dans-la-bd/les-creatrices.html

Illustration : Miss Tic

Salons (de la caricature) et indépendance

vendredi 15 novembre 2013

Un festival de la caricature ou du dessin de presse doit-il être de gauche, de droite, ou indépendant ? La question mérite d’être posée après la déclaration d’un des candidats d’opposition (UMP) à la mairie de Castelnaudary qui a annoncé qu’il voulait donner un vrai rayonnement au festival de la caricature « pas assez exploité aujourd’hui » et ce, à quelques jours de l’ouverture de la 16ème édition organisée par l’association Les Croquignous.

De nombreux festivals, salons, expositions, sont organisés par des associations qui trouvent quelquefois auprès de leur municipalité un appui, souvent matériel, et obtiennent parfois des subventions leur permettant d’exister. L’exemple le plus récent est la création en 2011de Satiradax sur une idée du dessinateur Marc Large. Un festival organisé par la ville de Dax et qui semble jouir d’une liberté créatrice totale.

Des municipalités de tous bords politiques (mais en majorité, allez savoir pourquoi, plutôt à gauche) accueillent et soutiennent ce type d’événements qui, effectivement servent la promotion de la ville, mais sont avant tout dédiées au dessin, à la caricature, à l’humour, et surtout à la liberté d’expression.

Chaque participant est conscient du cadre dans lequel il intervient et le fait en toute connaissance de cause, une censure préalable du contenu ou toute orientation politique donnée par les organisateurs, signerait l’arrêt et la disparition de la manifestation.

Cette année, seront présents à Castelnaudary (du 22 novembre au 1er décembre, à la Galerie Paul Sibra) : Aurel, Batti, Camille Besse, Biz, Cambon (Président et auteur de l’affiche de cette édition), Deligne, Gibo, Giemsi, Hours, Jiho, Lacombe, Lasserpe, Dominique Lemarié, Lerouge, Moine, Mric, Pichon, Rousso, Sié, Soulcié. Le thème de l’exposition est la « bouffe », la bonne ou la malbouffe.

Le dessin de presse, moins on en publie plus on en parle

lundi 22 octobre 2012

Le vendredi 9 novembre 2012 se dérouleront les « Rencontres autour du dessin de presse », journée d’étude organisée par l’EIRIS (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique – logo en illustration, dessin de Bernard Bouton) à l’occasion de ses 20 ans. L’EIRIS est invitée par la BnF pour « permettre au monde de la recherche scientifique de rencontrer celui des dessinateurs de presse. Expérience inédite et originale porteuse de perspectives enrichissantes pour tous. »

Selon la BnF « L’objectif de la journée d’étude est de balayer quelques aspects du vaste champ iconographique engendré par l’idée de crise. La matinée permettra à cinq spécialistes de l’image satirique d’approcher le thème par des biais différents : analyses générales et synthétiques ou comment faire rire de la triste crise, gros plan sur des images symboles d’espoir et de rêve comme le « Père Noël » ou la « Colombe de la paix », approche d’œuvres de dessinateurs particuliers comme les Espagnols El Roto et Aleix Salo ou Georges Wolinski. L’après-midi donnera la parole à des dessinateurs venus d’horizons divers : Coco, Dominique Lemarié, Ramezani Kianoush, Nicolas Vadot, Nono, Pakman. »

Programme de la journée :

Précision : contrairement à ce qui a été publié sur ce blog, la dessinatrice Coco ne pourra pas participer aux « Rencontres autour du dessin de presse » organisées par l’EIRIS.

9h30 : Présentation de la journée par Sylvie Aubenas, Martine Mauvieux (BnF), Le temps des crises – Caricatures et crises actuelles : regards croisés,

9 h45 : Ursula E. Koch (Munich), Jean-Claude Gardes (Brest) Caricature, caricaturistes et recherche universitaire : Les vingt ans de l’EIRIS,

10h15 : Introduction à la thématique, Alain Deligne (Münster)  Crise(s), critique et Europe,

11h : Réflexions sur la caricature et les crises  Bernard Bouton (Lyon)  Comment les dessins d’actualité rendent-ils compte de la crise ?,

11h15 : Margarethe Potocki (Clermont-Ferrand) Le Père Noël est une ordure : à propos de quelques dessins d’Angel Boligan,

11h30 : Angelika Schober (Limoges) La colombe de la paix, un signe de crise,

11h45 : Discussion,

12h : Isabelle Mornat (Paris XII) : Regards croisés de Salo et El Roto sur la crise espagnole,

12h15 : Martine Mauvieux (BnF) La crise vue par Wolinski,

12h30 : Discussion,

14h30-16h30 : Témoignages de dessinateurs sur leurs œuvres (modérateur Alban Poirier) : Coco, Dominique Lemarié « Arrêt sur image dans le prétoire »  (modératrice : M. Mauvieux) – Ramezani Kianoush (modérateur : B. Bouton) « La corde et les ailes », Nicolas Vadot « Regard d’un dessinateur globe-trotteur sur la crise » (modératrice : E. Leverrier), Nono (modérateur : Jean-Claude Gardes) « Crises, presse, dessin et région ».

16h45 – 18h : Table ronde Animée par Martine Mauvieux et des membres de l’EIRIS, avec notamment Coco, D. Lemarié, R. Kinaoush, Nicolas Vadot, Nono, Pinatel, Pakman.

BNF-François-Mitterrand, Petit auditorium, Quai François-Mauriac – Paris 13e. Entrée libre.

Traits de justice sur Internet

jeudi 24 juin 2010

Le site Internet qui accompagne l’exposition « Traits de justice » (blog du 14.6.2010) est déjà en ligne. Pour ceux qui ne peuvent se rendre à Rennes où l’exposition est présentée jusqu’au 4 septembre (Parlement de Bretagne), le site permet de découvrir le monde des tribunaux et surtout, le métier de  dessinateur d’audience et les représentants actuels de cette profession, Sylvie Guillot, Noëlle Herrenschmidt, Benoît Peyrucq, Dominique Lemarié, entre autres, mais aussi Cabu, Riss, Gally Mathias, Tignous.

Le site a été conçu par la BPI du Centre Pompidou et l’IHEJ (Institut des Hautes Études sur la Justice) et été réalisé par la société Opixido.

À noter que c’est le deuxième site, après celui consacré à Jean Gourmelin, que la BPI du Centre Pompidou met au service du dessin.

Le site Traits de justice

Le dessin au tribunal

lundi 14 juin 2010

L’exposition « Traits de justice ; le dessin d’audience aujourd’hui », conçue par la Bibliothèque d’information publique du Centre Pompidou et l’Institut des hautes études sur la Justice, sera présentée en avant-première au Parlement de Bretagne à Rennes du 21 juin au 4 septembre 2010.

Avec la participation des dessinateurs et dessinatrices, Gally, Astrid De la Forest, Noëlle Herrenschmidt, Sylvie Guillot (dessin de l’affiche), Dominique Lemarié, Palix, Benoît Peyrucq, Jean Salou, Tignous, Riss, derniers brillants représentants d’un genre que les médias ont tendance à ignorer de plus en plus. Il faut espérer que cette exposition itinérante qui devrait aussi être présentée à Paris, et le site Internet que la BPI va mettre en ligne, redonneront à ce métier tout l’intérêt qu’il mérite.

Présentation de l’évènement par les organisateurs :

« En France, seuls les dessinateurs sont autorisés à pénétrer dans les salles d’audiences. Leurs dessins, saisis sur le vif, nous racontent les procès et nous donnent à voir les lieux, les acteurs, les procédures, les histoires et les émotions de la justice. Cette exposition explore le genre particulier du dessin d’audience à travers le témoignage et le travail artistique d’une dizaine de dessinateurs. C’est également l’occasion de découvrir le fonctionnement de la justice française, à travers des dessins et aquarelles, des extraits audiovisuels et des interviews… »

Rennes, Parlement de Bretagne, salle des Pas Perdus. Du lundi au vendredi – 9h à 12h et 14h à 17h. Entrée libre. Pour Pakman : vernissage le 18 juin à 18h sur invitation.

Le dessin de presse international à Carquefou

mardi 5 janvier 2010

11éme RIDEP - AfficheDu 19 au 24 janvier 2010 se dérouleront à Carquefou les 11émes Rencontres Internationales du Dessin de Presse (Ridep) qui auront pour thème cette année « Les dessinateurs de presse dans tous leurs états ».

Après plusieurs éditions consacrées à un pays, les 11èmes Ridep proposent à travers le dessin de presse un regard critique et humoristique sur l’actualité internationale et sur les grands thèmes de société.

Les femmes seront particulièrement présentes cette année, à travers les dessinatrices de presse invitées mais aussi dans les thématiques des conférences-débats et les expositions. Les trois grands axes abordés tout au long de cette édition seront les femmes, l’environnement, la liberté d’expression et les Droits de l’Homme.

Liste des participants : Alessandro Gatto (Italie), Amin Roshanpour (Iran), Angel Boligan (Mexique), Liza Donnelly (USA), António Antunes (Portugal), Biz ,(France), Boligan (Mexique), Caro (Suisse), Cathy Wilcox (Australie), Coco (France), Delucq (France), Dominique Lemarié (France), Fanch (France), Firoozeh Mozaffari (Iran), Goubelle (France), Hana Hajjar (Arabie saoudite), John Xagoraris (Grèce), Marlène Pohle (Allemagne), Million (France), Mohammad Amin Aghaei (Iran), Nalair (France), Pahé (Gabon), Plantu (France), Riber Hansson (Suède), Tom Janssen (Pays-Bas), Topan (Roumanie), Toshiko Nishida (Japon).

Plus d’infos sur le site du RIDEP