Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Exposition Gourmelin aux Ateliers du Tayrac

2 mai 2016 à 8 h 54

imageCommuniqué :

Les Ateliers du Tayrac vous invitent à célébrer

les Gravures de Jean GOURMELIN
dont le vernissage aura lieu en ses locaux du
66 rue Julien Lacroix Paris 20° (M° Belleville)

Le mardi 3 mai 2016 (18 h – 22 h) en présence de Luce Gourmelin.

Le site de la BPI Georges Pompidou consacré à Jean Gourmelin.

Google célèbre les Shadoks

29 avril 2016 à 7 h 20

Schadocks07.07.11Google célèbre les 48 ans de la première diffusion des Shadoks une série télévisée d’animation créée en 1968 par Jacques Rouxel, réalisée par René Borg, et « commentée » par Claude Piéplu. Cet hommage a été réalisé par Hélène Leroux, une illustratrice de 28 ans qui est la première française à avoir intégré l’équipe des Doodles chez Google.

L’émotion de Catherine Meurisse

27 avril 2016 à 10 h 15

CMEurisseCouvertureNous avons été quelques-uns à entrevoir le livre « La Légèreté » de Catherine Meurisse bien avant sa sortie en librairie. C’était le soir de la présentation en avant-première du livre d’Honoré « Petite anthologie du dessin politique » (La Martinière). « Lisez la préface de Philippe Lançon elle est formidable », nous conseillait alors Catherine Meurisse, comme si les mots pouvaient être plus forts que les dessins, ses dessins. Le texte de Lançon est puissant, qui s’en étonnerait, mais comment rester insensible au récit que la dessinatrice fait sur plus de 130 pages du funeste jour où fut massacrée une partie de la rédaction de Charlie Hebdo et surtout, des longs mois de désespoir qui suivirent.

Ce 7 janvier, beaucoup d’entre nous intègreront le mot sidération dans leur vocabulaire face à l’incompréhension de cette tragédie. Ceux qui l’ont vécue au plus près tentent depuis de se reconstruire, physiquement, psychologiquement, professionnellement. Certains ont choisi les mots ou le silence, d’autres comme Luz avec Catharsis (Futuropolis) ont opté pour le dessin. On savait à la lecture de Charlie Hebdo que le dessin pouvait être cruel, goguenard, cynique, iconoclaste, virulent, on découvre avec le talent de Catherine Meurisse qu’il peut aussi émouvoir. ff

La légèreté de Catherine Meurisse paraît le 29 avril 2016 (éditions Dargaud).

A lire aussi, à propos de cet album l’interview de Catherine Meurisse sur le site de l’éditeur. A noter également que le magazine Kaboom publie dans son numéro daté mai-juillet sous le titre « L’après Charlie » une contribution de Blutch sur Catherine Meurisse, et une de Jean-Christophe Menu sur Luz.

Baboubi, un hebdomadaire satirique au Maroc

24 avril 2016 à 8 h 06

13046144_978536828901981_356211877_nLu dans Le Huffington Post Magreb :

« Dans un contexte tendu, marqué par les baisses de vente des supports papier et la dégradation de la liberté de la presse au Maroc, le caricaturiste Khalid Gueddar ose un double pari en lançant Baboubi, un hebdomadaire satirique, où le dessin tacle les politiciens et dénonce les maux de la société.

Quand on lui demande s’il ne craint pas l’échec de son support, Khalid Gueddar, qui a déjà collaboré avec plusieurs médias au Maroc à l’étranger, d’Akhbar Al Yaoum à Charlie Hebdo, reste conscient du risque mais ne manque pas pour autant d’optimisme. « Le papier existe toujours. Si quelqu’un veut sauver la presse, il devrait commencer par le papier », répond-t-il sereinement.

Baboubi a quand même ses chances de percer dans un paysage médiatique où les quotidiens arabophones généralistes se taillent la part du lion des ventes (et du lectorat). Ce dernier né souhaite proposer une alternative aussi différente sur le fond que sur la forme. Son argument de vente? Son prix d’abord, mais aussi la diversification des éditions. « Nous n’avons toujours pas fixé le prix, mais nous savons qu’il ne devrait pas dépasser 10 dirhams. Nous miserons également sur des hors-séries, des numéros spéciaux et on n’exclut pas un retour sur le web également », explique Khalid Gueddar. » […]

Delfeil de Ton fait revivre Hara-Kiri hebdo

21 avril 2016 à 11 h 43

Affiche_Delfeil_BlondeauxLongtemps, Moi, Odile, la femme à Choron (Mengès) et Bête et méchant de Cavanna (Livre de Poche), lus et relus, ont été mes livres de chevet. Ce sont ces récits qui m’ont donné envie de créer un journal, un journal satirique (et qui sait, de recommencer…). Aujourd’hui, je peux rajouter à ces deux titres Ma véritable histoire d’Hara-Kiri hebdo de Delfeil de Ton, publié par Les Cahiers dessinés.

Tous les noms qui ont fait la réussite de cette aventure éditoriale hors-normes, Cavanna, Choron, Reiser, Cabu, Wolinski, Gébé, Fred, Pellaert, Fournier, Topor, Siné, Willem, y sont. Et on se demande, une fois de plus, comment il a été possible de réunir tant de talents et les faire travailler ensemble sans la présence d’un directeur des ressources humaines ;-). Delfeil de Ton y parle aussi un peu de lui, normal, il y était, et franchement il l’écrit drôlement bien cette histoire. ff.

13041256_10153989410865569_1488094167180817280_o

Le 28 avril 2016, le Café Bête & Méchant à Paris organise une soirée exceptionnelle autour de trois livres édités par Les Cahiers dessinés, en présence de Delfeil de Ton, de Pascal Blondeaux pour Berck de Gébé, et de Alexandre Devaux pour Topor Voyageur du livre et Topor Dessinateur de Presse, qui nous parlera sans doute de l’exposition que la BnF consacrera en 2017 à ce dessinateur.

Café Bête et Méchant, 18, rue Montreuil 75011, Paris. A partir de 19 h.

Boucq et Voutch bloguent pour Le Monde

20 avril 2016 à 8 h 57

Il-faut-securiser-les-lieux-de-culture-25-03-16Lu dans le blog Les petits miquets (Le Monde) :

« Ce sont deux géants de l’humour en dessin, deux maîtres dans l’art du décalage et du contrepied. Voutch et Boucq lancent simultanément un blog dessiné sur le Monde.fr, ce mardi 19 avril. Le premier publiera au moins une fois par semaine un strip vertical sur T’es sûr qu’on est mardi ?, un blog placé sous le signe de l’anthropomorphisme (attribution de caractères humains à d’autres entités, comme les animaux ou les objets). Le second s’essaiera quotidiennement ou presque au dessin de presse, un genre qu’il pratiqua au début de sa carrière avant d’opter pour la bande dessinée : son blog a pour nom Jungleries et mettra notamment en scène son personnage fétiche, l’agent d’assurance Jérôme Moucherot.

Voutch et Boucq viennent étoffer une galaxie de blogs dessinés bien garnie où figurent déjà Zep, Plantu, Martin Vidberg, Pénélope Bagieu, Guillaume Long, Lisa Mandel, Fabrice Erre, Micael, Fiamma Luzzati, Aurel, Xavier Gorce, Lulu d’Ardis, les Plimpopossum et Morgan Navarro – autant d’auteur(e)s proposant leur vision du monde (politique, sociologique, personnelle mais toujours acérée), loin de la production calibrée de l’édition traditionnelle. Leurs pages sont accessibles depuis le bloc « Les blogs dessinés du Monde », situé en bas de la home page du Monde.fr. »[…]

En illustration dessin de Boucq.