Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Arrêt sur Images’

Cartes d’été : Plantu sur Facebook

lundi 20 juillet 2015

Commentaires divers et variés après la publication par Plantu de ce dessin sur Facebook (voir @rrêt sur Images – Accès payant). A noter que le dessinateur et Régis Debray, organisent le 21 septembre 2015, une journée consacrée au “dessin de presse dans tous ses états” afin de répondre aux questions : “Peut-on tout tolérer au nom de la liberté d’expression ? Peut-on rire de tout et avec tout le monde ? Comment concilier liberté, responsabilité et respect des différences ?” Ce blog en reparlera.

Plantu Jeux video

Fait d’Images est aussi sur FaceBook .

SuperDupont récupéré par l’extrême droite

jeudi 9 janvier 2014

Alain Soral est un « essayiste d’extrême droite », soutien de Dieudonné, qui, parmi ses innombrables activités commerciales, édite un DVD sur la boxe française illustré par un dessin inspiré du personnage de SuperDupont créé par Lob et Gotlib pour Pilote, et repris ensuite dans Fluide Glacial. Cette utilisation étant faite sans l’accord des créateurs et du journal, Yan Lindingre, son rédacteur en chef, en dénonce la récupération et la violation des droits d’auteur, comme le raconte dans les détails le site de L’Express. Extrait :

[…] quand on lui demande quels sont ses désaccords avec Alain Soral, le rédacteur en chef de Fluide Glacial est direct. “Je suis contre tout ce qu’il représente. Ce type navigue aux confins de l’extrême droite, de l’antisémitisme car il faut appeler un chat un chat. Il est dans un délirium, comme Édouard Drumont (écrivain antisémite) dont il se revendique. Quand il fait une quenelle au mémorial de la Shoah à Berlin, c’est abject”, lance Yan Lindingre. « Je n’ai pas hésité à taper sur Philippe Val (actuel directeur de France Inter, ex-directeur de la publication de Charlie Hebdo) où Bernard-Henri Lévy quand ils accusaient à tout va d’antisémitisme, car je trouvais qu’ils nourrissaient justement l’antisémitisme. Mais aujourd’hui, ce que font Soral ou Dieudonné, c’est grave, d’autant qu’ils sont suivis par beaucoup de personnes. Ce sont des gens qui ont compris comment piéger le système médiatique, ils jouent sur les double-sens, comme les punks qui portent la croix gammée. Sauf que derrière, il y a une véritable idéologie ». […]

Lindingre rappelle aussi que Gotlib et Solé « dégoutés » par la récupération du personnage par Jean-Marie Le Pen en 1990 avaient abandonné la série. Elle avait été reprise ces dernières années toujours dessinée par Solé mais sur des scénarios de Lefred Thouron.

Une affaire qui tombe mal à quelques jours de la parution le 22 janvier du tome 7 de SuperDupont, In Vitro Veritas et d’un numéro spécial Superdupont de Fluide.

A lire sur SuperDupont la chronique d’Alain Korkos sur le site Arrêt sur images.

En illustration, le DVD du boxeur Alain Soral et le numéro de Pilote où est apparu pour la première fois le personnage de Gotlib et Lob.

Haro sur le dessin de presse (3856 ème épisode)

jeudi 3 octobre 2013

Décidément le périmètre éditorial du dessin de presse se réduit de jour en jour. Faut-il rappeler que si la caricature ne peut pas exprimer en toute liberté créative, une idée, un point de vue, avec ou sans humour parfois, elle devient incolore et sans saveur.

Actuellement ce sont deux dessins, un de Plantu sur la CGT et un de Wolinski sur la retraite à 60 ans qui créent la polémique.

Les démêlés de Plantu avec la CGT ne sont pas nouveaux mais le dessin publié à la Une du Monde (ci-contre) n’a pas vraiment plu au syndicat dont le secrétaire général Thierry Lepaon a déclaré « Que la posture de la CGT soit remise en cause, moquée, voire ridiculisée ne nous a jamais choqué, c’est la règle du jeu de la presse dans une société démocratique. Le miroir que celle-ci nous renvoie parfois peut même s’avérer salutaire. Nous le prenons comme un élément du débat, de la confrontation des idées, des points de vue et des convictions », « Mais le parallèle que fait le dessin de Plantu entre la CGT et la face la plus violente d’un extrémisme politique liberticide ne relève pas de ce registre- là », « Il est non seulement indécent mais également antirépublicain. Il nous déshonore tous. » (source L’Express).

Les commentaires de la presse : Le Nouvel Observateur, L’Humanité (qui reproduit le dessin), Médiapart.

Pour Wolinski c’est un dessin choisi par le Parti Communiste Français et le Front de Gauche en illustration d’une campagne pour la retraite à 60 ans qui est qualifié de « sexiste » par les internautes (dixit Le Figaro qui relate l’affaire).

A lire aussi sur le sujet l’article du site Arrêt sur Images.

A noter que l’original de ce dessin est actuellement exposé à la Galerie Glénat à Paris.

Un bon dessin (qui vaut toujours mieux qu’un trop long discours), s’adresse à l’intelligence du lecteur. Il peut aimer ou détester, mais il peut aussi essayer de comprendre ce qu’a voulu dire le dessinateur et en débattre. D’ailleurs Thierry Lepaon le dit lui-même « l’objectif et le ressort du dessin de presse sont de susciter la réflexion et la réaction du lecteur sur un registre décalé de l’argumentation ou du raisonnement ». Peut-être faudrait-il rajouter en toute indépendance.