Les Inrocks | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Les Inrocks’

Luz entre en campagne

mercredi 26 avril 2017

L’éditeur Futuropolis annonce sur son compte Twitter que Luz y commentera en dessins jusqu’au 7 mai 2017 la campagne des Présidentielles.

Luz 2017

Autre actualité pour Luz, la parution, toujours chez Futuropolis, du très bel album “Alive”, qui rassemble ses chroniques dessinées sur la musique parues dans Les Inrocks, Charlie Hebdo, ou son fanzine Cambouis.

C8t2r3zW0AEzKaRMEP_ALIVE-4_WEB1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi l’entretien accordé par Luz à VSD (extrait en ligne). Merci à M.C.

Coco et Samson inaugurent la collection Les Iconovores

mercredi 13 avril 2016

La couverture concept de ces livres (en illustration) ne montre pas beaucoup de dessins, aussi il faudra se plonger dans les pages intérieures pour les découvrir. En même temps c’est le principe d’un album et ces deux là en sont remplis.

Coco (Charlie Hebdo, Les Inrocks), Samson (Satiricon, Fluide, Psikopat, Urtikan), sont les premiers d’une collection « Les Iconovores » consacrée à des dessinateurs et publiés par la maison d’édition grenobloise Critères.

En librairies le 15 avril 2016.

f9f32ffa9c8cdb18214af859b25cb002e4216868_Couverture web coco12973163_1049049165168631_8591573160504658152_o

7 janvier 2015 : “On vit avec”

jeudi 17 décembre 2015

CWXQLYCWsAArOLxAux “témoignages émus” de Philippe Val dans les médias (alors qu’il est censé ne plus être à Charlie Hebdo depuis 2009…) pour assurer la promotion du film de son ami Daniel Leconte (“L’humour à mort”), on peut préférer celui de la dessinatrice Coco dans Les Inrocks. (Document R.S sur Twitter)

PhVal5

Les Inrocks nous informent sur Charlie Hebdo

lundi 29 juin 2015

Dans Les Inrocks un article de Mathieu Dejean (cliquez sur l’image) qui fait le point sur les infos récemment diffusées à propos de Charlie Hebdo :

Inrocks

Info garantie 100% sans ragots ni médisances.

Besse, Coco, Soulcié, dans Envoyé spécial (France 2)

lundi 15 juin 2015

BesseLes “jeunes” (moins de 35 ans) sont peu nombreux dans le métier de dessinateur de presse. Non pas que les vocations soient rares, mais l’exercice de cette profession nécessite un long apprentissage fait de beaucoup de travail, de portes de rédactions qui se Coco Rferment, de portes qui s’entrouvrent, d’expérience, et quelquefois d’un peu de chance (indissociable cependant d’un certain talent, à commencer par celui d’avoir quelque chose à dire et de savoir l’exprimer graphiquement).

Après le massacre de Charlie Hebdo, une équipe d’Envoyé spécial a voulu savoir s’il existait une relève à Cabu, Honoré, Charb, Wolinski, Tignous, et a suivi trois dessinateurs qui tentent de se faire une place dans ce milieu : Camille Besse (Causette, L’Humanité), Coco (Charlie SoulcieThHebdo, Les Inrocks), et Soulcié ( Télérama.fr, L’Equipe, La Revue dessinée). Tous trois témoignent des difficultés de ce métier après le 7 janvier 2015 et des perspectives qu’il offre.

Reportage « Les enfants de Charlie Hebdo » d’Anouk Burel et Frédéric Bazille, diffusion le jeudi 18 juin 2015 sur France 2 (rediffusion le 19 juin à 1h 15, ou à voir en replay sur Pluzz.fr).

Autocaricatures de Besse, Coco et Soulcié.

Luz en Une des Inrocks

mercredi 29 avril 2015

Après Livres Hebdo, le dessinateur Luz, de Charlie Hebdo, est en couverture des Inrocks. L’hebdomadaire lui consacre un grand article, toujours à l’occasion de la parution de son livre “Catharsis” (Futuropolis), le 21 mai.

Illustration : © Luz/Futuropolis

LuzUneInrocksLuz-Inrocks-2pages

 

 

 

 

 

 

LuzFuturopolis

Extrait : […] Je me force. Il y a un poids énorme sur mes épaules, celui du collectif, de la mémoire, une lourdeur personnelle – qui serais-je si je ne dessinais plus ? Même si c’est par orgueil, je ne pouvais pas dire : “Je vous laisse tomber”. Je commence à griffonner. Toujours le même personnage : un petit bonhomme sidéré. Celui-là même que j’avais dessiné la veille au 36, quai des Orfèvres lorsque les policiers m’ont demandé ce que j’avais vu. Ce personnage a vu quelque chose qu’il ne voulait pas voir. Catharsis commence par un dialogue entre lui et moi : “Et toi, t’as vu quoi ?” Je passais du rire aux larmes. Pour avancer, il fallait que je raconte l’histoire de ce bonhomme et cela ne pouvait pas être dans Charlie. […]