Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Pr Choron’

La formidable épopée de la satire en France

mercredi 28 septembre 2016

Dans « Revue de presse », album sous-titré « petite histoire des journaux satiriques et non-conformistes », on croise Charles Philipon, J.J Grandville, André Gill, Jossot, Paul Iribe, Jean-Jacques Pauvert, Siné, Pr Choron, Cavanna, et toute la bande Cabu, Gébé, Willem, Reiser, Wolinski, Carali, Delfeil de Ton, Pierre Fournier, Fred, Vuillemin, mais aussi Eric Martin, Charlie Schlingo, Lindingre, Charb. Sont également cités les journaux Bizarre, Libération, L’idiot international, Le Canard enchaîné, Charlie Hebdo, Jalons, Infos du monde, Actuel, L’Echo des Savanes, La Grosse Bertha, Le Psikopat, et Fluide glacial qui édite ce livre.

C’est dire si l’ouvrage est bien documenté. Le tout est astucieusement raconté par Toma Bletner qui a « baigné dans l’univers de la presse depuis l’enfance », et brillamment mis en images, et avec beaucoup d’humour, par Romain Dutreix.

Dans le texte de présentation de l’éditeur on peut lire : « Depuis la révolution de 1789, la France cultive une tradition journalistique mettant sans cesse à l’épreuve la liberté d’expression. C’est pourquoi la satire, l’irrévérence sont devenus un véritable sport national ! », « Revue de presse » en porte le témoignage.

La publication de cette série de strips avait débuté en 2015 dans Libération à l’initiative d’Alain Blaise, et a continué dans Fluide glacial l’année suivante.

revue-presse

Dans le cœur de Hara-Kiri

jeudi 26 novembre 2015

150716UneVentreDeHK©ABXL« Dans le ventre de Hara-Kiri », de Arnaud Baumann et Xavier Lambours, aux éditions de La Martinière.

Tout est bien dans ce livre, les photos d’Arnaud Baumann et de Xavier Lambours, les textes de Delfeil de Ton (et sa photo affriolante), Pacôme Thiellement, Jackie Berroyer, Romain Goupil, Jean-Marie Gourio, Sylvie Caster, Denis Robert, Arnaud Baumann, la mise en page. Un livre qui loin de susciter la nostalgie sur cette époque désormais mythique, nous rappelle que cette réunion de talents au sein des éditions du Square a donné un souffle nouveau à l’humour et à la satire. Un état d’esprit dont il serait peut-être bénéfique de s’inspirer aujourd’hui.

Pour ceux qui souhaiteraient rencontrer les auteurs, deux signatures sont prévues à Paris : le mercredi 2 décembre, à la librairie du Théâtre du Rond Point, 2, avenue Franklin Delano Roosevelt 75008 Paris, de 18 à 21h, et le vendredi 4 décembre, au tout nouveau Café Bête et méchant, 18, rue de Montreuil (75011), Métro Faidherbe-Chaligny, à partir de 18 h…

Un autre livre s ‘avère lui aussi tout aussi indispensable (et complémentaire à celui-ci) : « Ça, c’est Choron ! » de Virginie Vernay (Glénat), mais on en reparlera (encore) sur ce blog.

Une exposition pour le Pr Choron

lundi 16 novembre 2015

Encore quelques heures pour voir l’exposition “Choron, professeur de chant” avec des photographies de Dominique Schneeberger, présentée par la MJC Lillebonne, 14 Rue du Cheval Blanc, 54000 Nancy, à l’occasion de la parution de “Ça, c’est Choron ! (Glénat) un très beau livre sur l’œuvre très créative de Georges Bernier, alias Pr Choron.
L’intégralité de l’article publié par L’Est Républicain. Sur la photo Vuillemin, Virginie Vernay, Lefred-Thouron.

ChoronNancy

Berth, Prix Charlie Schlingo 2015

samedi 31 janvier 2015

Berth_CaSentMauvais_Livre_FermeLe Prix Charlie Schlingo 2015 a été décerné à Berth, dessinateur, entre autres, à Siné mensuel, Urtikan.net, et Zélium.

Les livres de Berth : “ça sent mauvais” (Zélium), “Les expulsables” (Hoëbeke), “C’est facile de se moquer” (Le chien rouge), “Flic-Flop” (Wygo), “La vie de la rédaction” (Mon Quotidien).

Le prix Schlingo est attribué depuis 2009 dans le cadre du  festival international de la bande dessinée d’Angoulême en marge du palmarès officiel. Il a été créé à l’initiative de Florence Cestac et Yves Poinot et récompense un album et/ou un auteur ayant une communauté d’esprit avec l’œuvre de Charlie Schlingo. Le prix est doté d’un diplôme dessiné par Florence Cestac et 2 caisses de Saint-Émilion, produite par Château Barrail des Graves  (Source Wikipedia).

Charlie Schlingo (1955-2005), de son vrai nom Jean-Charles Ninduab était dessinateur et scénariste de bande dessinée. Avec le Professeur Choron il a créé le magazine pour enfants Grodada. Une impasse portant le nom de Charlie Schlingo a été inaugurée à Angoulême en 2014. Sa vie a été racontée en 2009 par Florence Cestac et Jean Teulé dans l’album “Je voudrais me suicider mais j’ai pas le temps” (Dargaud).

Berth-Hollande

Illustrations : le dernier livre paru de Berth publié par Zélium et une photo avec son nouveau copain François, croisé lors de sa récente visite au journal Mon quotidien où Berth a succédé à Charb (capture écran du Petit Journal).

BONUS

Extrait de l’entretien avec Berth publié sur le site de Zélium :

Zélium : Pourquoi ça te gonfle qu’on te demande toujours si on peut rire de tout ? Berth : Parce que ça fait 20 ans qu’on nous bassine avec cette question, parce qu’y répondre devient une perte de temps durant laquelle il faut se justifier, expliquer, rabâcher les mêmes arguments, etc., alors qu’il est quand même plus agréable de mettre ce temps au profit de la déconne. Il faut se faire une raison, le monde est divisé, comme dans la vieille BD de Pif Gadget, entre les Tristus et les Rigolus ; que les Tristus continuent à se poser cette question et laissons les Rigolus s’amuser…

 

TF1 déterre le Pr Choron

mercredi 28 novembre 2012

On entend d’ici le rire du Pr Choron dans sa tombe du cimetière Montparnasse apprenant que TF1 rend hommage à son imagination débordante et à ses talents de provocateur  en publiant  « Hara-Kiri le coffret bête et méchant »,  « le journal satyrique culte » (sic). Celui-ci contient deux DVD avec « 4 heures de videos rares ou inédites » et des témoignages de Wolinski, Cabu, Cavanna, Fred, Vuillemin, Michèle Bernier, Bruno Gaccio, c’est sans doute pour ça que le marchand en ligne Amazon classe ce coffret dans la catégorie « Tous publics ». Au passage une question : qui va toucher les droits d’auteur ?

Un aperçu du produit TF1 sur cette video : http://offrecinema.tf1.fr/hara-kiri/index.html

Michel Polac in memoriam

mercredi 8 août 2012

Disparition à l’âge de 82 ans de Michel Polac, journaliste, écrivain, cinéaste, homme de radio et de télévision.

De 1981 à 1987, dans son émission Droit de réponse, sous-titrée « l’esprit de contradiction » sur TF1, il contribua à populariser le dessin d’actualité avec la séquence « Rebuts de presse » dessinée par Cabu, Loup, Siné, qui ouvrait l’émission, et avec l’intervention de dessinateurs qui commentaient en en toute liberté les propos tenus à l’antenne. Beaucoup de dessinateurs se sont succédés à la palette graphique, parmi lesquels on peut citer, Plantu, Bridenne, Laville, Chenez, Soulas, Blachon, Wolinski, Piem, Serre.

Droit de réponse fût aussi « sauvée » par l’émission consacrée à la mort de Charlie hebdo, première version. En effet, l’audience des premières émissions étaient décevantes lorsque Michel Polac eut l’idée d’inviter l’équipe de l’hebdomadaire qui venait de cesser de paraître. Le charivari qui eut lieu en direct, du notamment au mélange détonnant, d’un journaliste d’extrême droite, de lycéens niaiseux, de Siné, d’un Pr Choron sou et mis à l’écart, sans oublier Serge Gainsbourg, créa le scandale. La polémique qui s’en suivit dans les médias aida l’émission à se faire connaître. Extraits sur le site de l’INA.

Quelques années plus tard, un dessin de Wiaz (en illustration) qui s’en prenait à Francis Bouygues, patron du BTP et nouveau propriétaire de la chaîne récemment privatisée, servit de  prétexte pour arrêter l’émission.

A noter que Catherine Sinet, aujourd’hui directrice de Siné mensuel était la rédactrice-en-chef de Droit de réponse.

Michel Polac collaborait depuis 1996 à la nouvelle formule de Charlie hebdo.