Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Non classé’

N’oublions pas Charb

vendredi 8 janvier 2016

Ni les autres. A Paris, rue Nicolas Appert.

IMG_5133

30 ans de dessins de presse

jeudi 31 décembre 2015

Carte UBD2015, une triste année qui aurait dû célébrer les 30 ans de la création de l’association Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours*, mais qui a vu disparaître tragiquement le 7 janvier les signatures emblématiques du métier de dessinateur de presse, Cabu, Wolinski, Honoré, Charb, Tignous, et Loup au mois d’août.

30 ans consacrés à la défense et la promotion du dessin de presse à travers des expositions, des festivals, Epinal, Laon, des revues, des livres, et encore aujourd’hui avec Urtikan.net et ce blog hébergé par Iconovox.

30 ans à constater la disparition de nombreux journaux et la dégradation des conditions d’exercice de ce métier. En 1986, on pouvait lire dans le n°1 de la revue Un bon dessin… un des buts de l’association : “Montrer, démontrer que le dessin de presse est un moyen d’expression à part entière et non une illustration ou un complément graphique au journalisme.”

Ce sera encore le cas en 2016. ff

*Créée en 1985 avec Bertrand Daullé.

En illustration, dessin d’Honoré pour l’affiche de la première exposition de l’association en 1985, à la Maison de Radio-France.

Choron : « Un monstre de vie » J-M Gourio

mercredi 9 décembre 2015

501 CA C_EST CHORON[BD].inddOn s’est longtemps demandé comment des personnalités aussi différentes que celle de François Cavanna, ancien dessinateur, journaliste, écrivain, et celle de Georget Bernier, ancien d’Indochine, roublard, « gestionnaire » hasardeux, avaient pu coexister aussi longtemps. La réponse est dans « Ça c’est Choron ! » le livre que Virginie Vernay a consacré au Professeur Choron : Bernier était un créateur et son imagination débordante a fortement contribué à l’épanouissement des éditions du Square et de ses journaux.

choron-par-lefred-thouronCavanna écrit «  Sans Choron, pas de Hara-Kiri. Sans la bande, pas de Hara-Kiri. L’un et l’autre indispensables. Complémentaires. Mais la bande accomplissait sa vocation, et avait imposé cette vocation à Choron. La bande condamnait Choron à faire Hara-Kiri, à ne faire que ça. »

A la légende de Choron montant sur les tables pour tremper sa bite dans une coupe de champagne, il faudra désormais rajouter son œuvre féconde : ses inventions pour Hara-Kri, les Fiches bricolages, ses Jeux de con, ses chansons, ses journaux Grodada, La Mouise, ses grilles de mots croisés (si, si), que l’on retrouve dans ce grand album abondamment illustré dédié à sa gloire et publié par les éditions Glénat.

En illustration, le Prof vu par Lefred-Thouron.

Pour les Parisiens : Mercredi 9 décembre à 18h30, soirée dédicace à la librairie-galerie Le Monte-en-l’air, 71, rue de Ménilmontant,  2, rue de la Mare, 75020 Paris, en présence de Virginie Vernay, Delfeil de Ton, Vuillemin, Pacôme Thiellement.

Une exposition pour le Pr Choron

lundi 16 novembre 2015

Encore quelques heures pour voir l’exposition “Choron, professeur de chant” avec des photographies de Dominique Schneeberger, présentée par la MJC Lillebonne, 14 Rue du Cheval Blanc, 54000 Nancy, à l’occasion de la parution de “Ça, c’est Choron ! (Glénat) un très beau livre sur l’œuvre très créative de Georges Bernier, alias Pr Choron.
L’intégralité de l’article publié par L’Est Républicain. Sur la photo Vuillemin, Virginie Vernay, Lefred-Thouron.

ChoronNancy

Geluck et Kroll montent sur scène

mercredi 21 octobre 2015

geluck1-2En Belgique cela semble être la tendance, les dessinateurs se donnent en spectacle. Après Geluck qui offre une série de représentations promotionnelles (voir affiche en illustration, et dates sur ActuaBD.com), c’est au tour de Kroll de monter sur scène.

Le Soir (article payant) qui rend compte de la première représentation de Kroll, écrit : « C’est la réelle prouesse du caricaturiste durant plus d’une heure et demi : projeter des dessins censés faire rire mais qui l’un après l’autre, font réfléchir. Car s’il part de sa propre histoire – son père athée, sa mère catho –, c’est pour mieux raconter le poids de la religion, sa vraie place, ses excès, ses absurdités. Il y en a pour les cathos, les juifs, les musulmans. Avec en filigrane, un cours – hilarant, impertinent, provoquant et… intéressant – sur le rôle de la caricature depuis la nuit des temps. Kroll c’est « Ni Dieu ni Maître », et cela vaut pour la religion comme pour la politique, ou la monarchie. Tant pis si vous êtes choqué.»

KrollToujours à l’occasion de cette prestation, le dessinateur a accordé un long entretien à son journal Le Soir (article payant). Il y parle de son spectacle, mais aussi de son métier. Très court extrait :

[…] Neuf mois ont passé, depuis la tuerie à « Charlie Hebdo ». Qu’est-ce qui a changé, pour vous, depuis ?

Ce qu’on a perdu, c’est très simple : c’est l’insouciance. Et c’est la connivence. Or, ce qui fait l’humour, c’est la connivence. On ne rit et on ne s’amuse bien que si ce n’est pas avec tout le monde. L’humour général, mondial, c’est un produit blanc absolument incolore, inodore, insipide. Donc, pas de solution. Il faut continuer à faire comme si on ne s’adressait pas à tout le monde. Et puis, n’oublions pas que Charlie est un journal spécial. Tous les journaux n’ont pas vocation à être des journaux satiriques « no limit ». […]

Merci à Claude Haber.

Cartes d’été : Brugairolles et Paray-le-Monial

mardi 25 août 2015

Les festivals de Brugairolles et de Paray-le-Monial ont du faire le concours de l’affiche la moins attrayante, mais bon, il y en a qui aiment ce type de mise en page : 2ème festival de Brugairolles le 6 septembre 2015, avec Alain Julien, Aldo, Delabruyère, Ganan, Jac, Japhi, Misslilou, Mouss, Olivero, Pesso, Sando Kan, Simon, Syl, Ysope, Ydel, et 1er Festival de Caricature “Paray ça a de la Gueule !”, avec Battistini, Borot, Deloire, Dieu, Simon, Grillot, Mika, Renault, Roth, Vomorin, invité d’honneur : Dubouillon.

Festivals-9.2015

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.