Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Foolz’

Une édition allemande pour Charlie Hebdo

vendredi 2 décembre 2016

15272222-1332952026727932-2965939935107836194-oEtonnante initiative de Charlie Hebdo, qui il est vrai en a les moyens depuis l’afflux de dons après l’attentat de 2015, avec le lancement d’une édition allemande du journal. Tous les détails sont donnés dans les quatre articles ci-dessous. Autre information trouvée dans ces articles, l’édition française de Charlie Hebdo aurait 60 000 acheteurs chaque semaine et compterait encore 50 000 abonnés.

Le Monde : « « Charlie Hebdo » va tenter de faire rire l’Allemagne » http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2016/12/01/charlie-hebdo-les-ressorts-humoristiques-peuvent-fonctionner-sur-un-esprit-allemand_5041151_3236.html

Télérama : « “Ich bin Charlie”, “Charlie Hebdo” décliné en Allemagne : “Ça reste l’humour ‘Charlie’”» http://www.telerama.fr/medias/charlie-hebdo-decline-en-allemagne-ca-reste-l-humour-charlie,150895.php#xtor=

France Info : « Dans son premier numéro en allemand, « Charlie Hebdo » caricature Merkel à l’envi » http://www.francetvinfo.fr/economie/medias/charlie-hebdo/decouvrez-les-caricatures-d-angela-merkel-dans-le-premier-numero-allemand-de-charlie-hebdo_1947955.html

Le Figaro : « La version allemande de Charlie Hebdo offre un trône à Angela Merkel » http://www.lefigaro.fr/culture/2016/11/29/03004-20161129ARTFIG00254-le-charlie-hebdo-allemand-fait-deja-polemique.php

En illustration, la première Une de l’édition allemande dessinée par Foolz.

Palmarès des Trophées Presse Citron 2016

vendredi 25 mars 2016

Presse Citron 2016Wingz – Enfant terrible senior (Trophée professionnels 2016)

Foolz – Chouchou de la classe senior (Coup de cœur professionnels)

Marinela Nardi – Prix Chronique du meilleur dessin de presse étranger (nouveau prix)

LB, Ecole Emile Cohl à Lyon – Enfant terrible junior (Trophée étudiant 2016)

Rodrigo Goulão de Sousa, Ecole Estienne – Chouchou de la classe junior (Coup de cœur étudiant 2016).

En illustration : le dessin de Wingz, de Foolz, de Nardi, de LB, et celui de Rodrigo Goulão de Sousa.

Un grand merci à Estelle Chauvard.

 

royaume uni contre daechIMG_NEW

vecchia_europapc2_0016pc_0010

L’énigmatique LB, Trophée Presse Citron 2016

vendredi 25 mars 2016

Soirée festive à la BnF le 24 mars, avec la remise des Trophées Presse Citron. Le jury des élèves a récompensé Wingz (Metro news, Zélium) et Foolz (Charlie Hebdo) dans la catégorie « Professionnels », et le jury des dessinateurs présents a voté pour LB (dont on peut voir les dessins dans le fanzine Zebra), et Rodrigo Goulão de Sousa dans la catégorie »Etudiants ».

A noter que cette édition a rendu hommage à Luce Mondor, professeur à Estienne, et créatrice des Trophées Presse Citron, qui quittera l’école à la fin de l’année scolaire.

Petit florilège de dessins du prometteur LB :

LB 265757607LB 89246812938514038

 

LB 3785009150

St Just-le-Martel 2015

lundi 5 octobre 2015

12105895_1715609891994357_8993820643073087715_nLu et vu dans L’Express : « Coco, dessinatrice à Charlie, primée au Salon de la caricature de Saint-Just-le-Martel« .

Rien à redire sur Coco qui se bat vaillamment chaque semaine, avec d’autres (on voit Foolz sur la photo de l’AFP), pour faire vivre le dessin dans Charlie Hebdo, mais un prix attribué aux cinq dessinateurs assassinés le 7 janvier (ou à Charlie), aurait sans doute été plus judicieux, même s’il était moins propice à faire des photos pour assurer la promotion du festival et de son président en campagne pour les Régionales.

Dernière remarque, il faudrait que les médias arrêtent d’honorer le dessin de presse avec des articles ou des reportages sur l’émotion légitime suscitée par l’attentat de Charlie, alors que très peu l’utilisent… ff.

En illustration un article dans le quotidien régional Le Populaire relayé sur FaceBook.

St Just 2015

Loup 1936-2015

samedi 8 août 2015

Loup-1936-2015Version augmentée et commentée (en rouge) du communiqué diffusé par l’AFP et repris par Le Monde, L’Express, Le Figaro, 20minutes, etc., avant que Loup ne soit inhumé le 7 août au Père-Lachaise à Paris, en présence de quelques amis, de ses enfants Florence, Guillaume, et de sa compagne Caroline.

DISPARITION – Le dessinateur et caricaturiste est décédé à l’âge de 79 ans. Habitué du Festival du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel, c’est Gérard Vandenbroucke le président du Festival qui l’a annoncé ce dimanche, évoquant «un esprit aiguisé et sensible, une perspicacité toujours en éveil» ( St Just était représenté aux obsèques par une importante délégation menée par Gérard Vandenbroucke ).

Il était connu pour truffer ses dessins de fourmillants détails. Nombreux furent ceux qui achetèrent l’un de ses puzzles vendus dans les magasins de jouets. Comme ceux de Mordillo, Loup mettait un point d’honneur à multiplier les personnages et les clins d’œil humoristiques au cœur de ses fresques aussi loufoques que burlesques (en fait des puzzles Heye représentés aux obsèques par les éditrices Claudia Knauss et Paulette Lambert).

Las, le dessinateur et caricaturiste Jean-Jacques (il détestait qu’on cite son prénom) Loup est décédé à l’âge de 79 ans, a-t-on appris auprès du président de la Région Limousin, Gérard Vandenbroucke, ex-maire de Saint-Just-Le-Martel (Haute-Vienne) où est organisé chaque année un festival international dédié au dessin d’humour.

Loup est mort le 31 juillet à Paris alors qu’il était hospitalisé pour une opération, a précisé Gérard Vandenbroucke. Né à Arles en 1936, Jean-Jacques Loup s’était lancé dans la caricature en 1969 (un de ses premiers dessins est paru en 1968 dans L’Enragé, journal créé par Siné).

Dans les années 1970 et 1980, il a travaillé dans différentes revues telles que Fluide glacial, Mormoil ou Charlie Mensuel. Il a réalisé des bandes dessinées et beaucoup d’illustrations pour des puzzles et est auteur de plusieurs romans graphiques dont L’Architecte et la Bétonneuse (L’École des loisirs – 1977) ( livre pour enfants ), Touti Frouti (Audie – 1977), La Bible : au commencement, Dieu (Dargaud – 1984) et La Vie des Maitres (en 2 parties) (Glénat – 1983/1985). (Pour l’AFP la fiche Wikipedia s’arrête là… Depuis il avait publié : Rebuts de presse (Calmann-Levy-Jupilles – 1987), Y’a plus de respect (La Découverte – 1990), Les interdits de Loup (Albin Michel-1993). En décembre 2014, le Cherche midi – représenté aux obsèques par Marie-Claire du Cailar – a réédité L’Art comptant pour rien, publié en 2003).

Il était ensuite devenu dessinateur politique (il a longtemps dessiné pour Jeune Afrique, Libération) pour Rebuts de presse, aux côtés de Cabu (et Siné) dans l’émission Droit de réponse de Michel Polac sur TF1. L’ironie du sort a voulu qu’il disparaisse la même année que ses amis et collègues Cabu, Wolinski, Charb et Tignous ( l’AFP oublie une fois de plus Honoré  tué lors des attentats de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. Coco et Foolz étaient présents aux obsèques et Coco a prononcé quelques mots).

Travaillant pour différents journaux, dont L’Événement du jeudi, Le Nouvel Obs, L’Express, Marianne, il avait également collaboré à des magazines comme Mormoil, Fluide Glacial et Charlie Mensuel ( deuxième citation de ces journaux ), ( En 1991, Loup a dessiné dans La Grosse Bertha dès le n°1, et en 2008, il a participé à la création de Siné Hebdo dont il été le conseiller artistique jusqu’en 2009 ).

« Il était l’exemple même de ce que doit être un dessinateur de presse: quelqu’un qui sait dessiner, mais qui doit aussi avoir une vraie culture», a souligné Gérard Vandenbroucke qui a salué l’engagement du dessinateur auprès du Festival international de la caricature, du dessin de presse et d’humour, organisé depuis 34 ans à Saint-Just-Le-Martel. (Parmi les dessinateurs présents aux obsèques on peut citer Bridenne, Rousso, Boll, Faujour, Catherine Beaunez, Françoise Ménager, Mofrey, Puig Rosado, Napo, et aussi Mireille Blachon, Georges Lacroix, James Tanay d’Iconovox, Danièle Costes-Lombard d’Humour à Trouville, Martine Mauvieux de la BnF, le photographe Gaston, et Mme Slavik, épouse du célèbre décorateur avec qui Loup avait travaillé et dont il a dessiné la tombe.)

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a aussi rendu hommage au caricaturiste : «Jean-Jacques Loup faisait partie de ces dessinateurs mordants et iconoclastes qui ont marqué les dernières décennies de leur regard incisif sur l’actualité, qui fait vivre notre démocratie», a-t-elle souligné dans un communiqué (…sans doute déjà utilisé en janvier).

 

Illustration, dessin de Loup par Loup, extrait du catalogue Humour à Trouville 2003.

Tout va bien à Charlie Hebdo, dont acte

jeudi 25 juin 2015

Ce blog qui publie depuis des mois des réactions en tous genres sur Charlie Hebdo se voit aujourd’hui vilipendé pour avoir republié un texte de Lindingre paru sur le site de Fluide glacial.

Dans mes choix, je me suis toujours basé sur le principe que les lecteurs étaient assez intelligents pour juger par eux-mêmes de l’intérêt des informations diffusées ici. Ils peuvent approuver, détester, ignorer, contester, ce que j’écris sur l’image dessinée et plus particulièrement sur le dessin de presse que je défends avec mes petits moyens et sous diverses formes depuis plus de 30 ans.

Le texte du rédacteur en chef de Fluide sur Charlie était public et a donc été repris tel quel. Quand Coco et Foolz ont vivement réagi sur les réseaux sociaux, leurs messages ont eux aussi été publiés tels quels. Voir paragraphe précédent.

quescequejefousla_24092002A dire vrai, toutes ces polémiques, où, en plus, on est censé choisir un camp, m’emmerdent profondément. Depuis le 7 janvier 2015, et hélas bien avant, les signes de décomposition du métier de dessinateur de presse étaient patents : désintérêt du public, mépris des rédactions, conditions de travail déplorables… Rien n’a changé. Et je me demande même si la situation n’est pas pire.

Je veux malgré tout continuer à espérer que tout cela va s’améliorer et qu’il y aura à nouveau un jour des Cabu, des Charb, des Honoré, des Wolinski, des Tignous, qui nous enthousiasmeront par leurs dessins, leur humour, leur talent, comme eux (et ils ne sont pas les seuls) ont su le faire. J’aimerais tant. Suffit d’y croire.

Je me réjouis donc que tout aille mieux à Charlie Hebdo. ff

 

Illustration : dessin de Gébé, parce que c’était Gébé. Intellingenti pauca.

Texte garanti 100% sans ragots.