Edition | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 4

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Edition’

Le dessin satirique contre l’homophobie

mercredi 29 mars 2017

Un peu de publicité pour le projet d’Iconovox (dont le site accueille ce blog en toute indépendance) “Les homophobes sont-ils des enculés ?”.

Encore quelques jours (six) pour participer sur Ulule au financement de ce livre qui accueillera les dessins de Adène, Aurel, Babouse, Ballouhey, Berth, Camille Besse, Christophe Besse, Boll, Cambon, Chereau, Chimulus, Coco, Decressac, Deligne, Faujour, Gab, Gabs, Giemsi, Gorce, Gros, Hin, Jiho, JY, Lacombe, Large, Lasserpe, Lécroart, Lefred Thouron, Lindingre, Man, Mix & Remix, Mric, Mutio, Nawak, Pakman, Pancho, Pessin, Pichon, Rousso, Samson, Sergio, Sié, Soulcié, Tastet, Tignous, Willis from Tunis, Wingz, et les textes de Jean-Luc Roméro, Nicole Ferroni, Guillaume Meurice, Nadia Khiari, Yan Lindingre, Tristan Lopin, Shirley Souagnon, Numa Sadoul, Mano Gentil, Étienne Liebig, Brahim Naït-Balk, Luce Mondor, Martial Cavatz, Kevin Chausson, Emmanuelle Veil, Bernard Joubert, François Rollin.

Parution et soirée de lancement à la mi-avril 2017.

A noter que les souscripteurs (à partir de 35 euros ) recevront en plus des autres contreparties le livre inédit “Tignous pour tous”. Les bénéfices du livre seront reversés à l’association SOS Homophobie.

En illustration dessin de Camille Besse et Chereau.

C Besse HomoChereau Homo

 

 

Pakman, l’humour en rouge et noir (souvent)

lundi 27 mars 2017

5-pakman-rouge-sang-et-humour-noir“Pakman – Rouge sang et humour noir”, est le cinquième titre de la collection Les Iconovores* consacrée au dessin de presse publiée par les éditions Critères.

Elodie Cabrera qui signe les textes de ce livre de dessins présente ainsi le travail de Pakman : « Pakman ne voit pas la vie en rose. En noir et rouge plutôt. Son trait et son humour cinglants renouent avec la tradition d’un dessin de presse violent et impétueux. Violence toute symbolique bien sûr, car elle se pratique sur papier et au crayon, et extra-forte, car elle nous met face à l’insupportable et l’inacceptable. Mais telle est la destinée du caricaturiste : faire rire et pleurer en proposant une vision différente et libre des événements et de ceux qui les font.
Et c’est là que Pakman excelle. Impitoyable et cynique, il s’attaque aux oppresseurs, imposteurs, usurpateurs en creusant les sillons de la vérité avec des dessins allégoriques élégants et puissants. Après 25 ans dans la publicité, diplômé de l’École Estienne, Pakman s’amarre au dessin de presse en 2008. Il collabore avec différents journaux papier ou en ligne tels que Bakchich.info, la revue Siné hebdo, La Mèche, Zélium, Urtikan.net, Ravages, Fabula, Lui, Monsieur.

Les autres titres déjà publiés sont Coco, Samson, Camille Besse, Faujour, un Willem est également annoncé prochainement :

1-coco2-samson 3-besse 4-faujour

 

 

 

 

 

 

*A ne pas confondre avec Iconovox (mes voisins de blog) qui éditent Chimulus, Cambon.

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Topor à la BnF, l’exposition incontournable

mardi 21 mars 2017

17190587_604049166460500_8632076512163582323_n“Le monde selon Topor” du 28 mars au 16 juillet 2017 à la BnF-François Mitterrand, Paris.

Présentation de Topor par les organisateurs : Créateur inlassable, Roland Topor (1938-1997) mit son crayon au service d’un imaginaire débridé : dessins d’humour, illustrations pour la presse et l’édition, affiches, films d’animation, émissions de télévision, décors et costumes de théâtre. Topor fut en outre l’auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de chansons et de scénarii de films. Son oeuvre trouve son aboutissement dans l’édition, car il considérait que son public ne devait pas se limiter aux seuls collectionneurs et amateurs d’art.
Organisée vingt ans après sa disparition, cette exposition rétrospective propose de faire découvrir la variété de la production artistique de Topor. Elle mettra en vis-à-vis un grand nombre de dessins originaux, provenant essentiellement de collections privées, et des éditions conservées dans les fonds de la BnF. Elle rendra ainsi hommage à l’artiste hors-norme, au génie graphique et à l’homme d’esprit à l’humour subversif que fut Roland Topor.»

En complément :

Deux vidéos : Topor avec Jacques Sternberg en 1962, et Nicolas Topor qui parle de son père à l’occasion de l’exposition « Roland Topor génie connu et méconnu » organisée par la galerie Anne Barrault à Paris en 2014.

Une journée d’étude Topor artiste multimédia le 1er juin à la BnF.

Un exposition hommage à la librairie Un Regard Moderne, 10 rue Gît-le-cœur, 75006 Paris, au mois de juin 2017.

Les deux livres d’Alexandre Devaux (commissaire de l’exposition à la BnF) « Topor dessinateur de presse » et « Topor voyageur du livre » 2 tomes (éditions Les Cahiers dessinés).

Un livre catalogue au titre éponyme sera également édité par la BnF et Les Cahiers dessiné à  l’occasion de cet évènement, avec des textes de Céline Chicha-Castex, Alexandre Devaux, Philippe Garnier, Dominique Noguez, Frédéric Pajak, Bertrand Tillier. 42 euros.

13041256_10153989410865569_1488094167180817280_o9791090875388Topor 3

 

 

 

Pas de satire sur France Télévision

lundi 20 mars 2017

17358831_1445751648788619_1294559009902792562_oLa satire deviendrait-elle gênante en période électorale ? On peut se poser la question après les difficultés rencontrées par le dessinateur Marc Large et le réalisateur Maxime Carsel pour parvenir à concrétiser leur projet de film « Satire dans la campagne ». Malgré le soutien d’une maison de production celui-ci a été refusé par France Télévision car « ce documentaire n’est pas dans notre ligne éditoriale », et Marc Large de s’interroger sur Facebook, rappelant au passage la suppression des sketches de Mathieu Madénian et Thomas VDB : « Y a-t-il de l’autocensure sur les chaînes publiques pendant la campagne présidentielle ? Y a-t-il une incompréhension de ce qu’est la satire ? »

Extrait de la présentation :

« Nous retrouvons les auteurs dans leur intimité créatrice et ils s’expriment sur cette campagne électorale. Nous voyons comment ils imaginent leurs dessins, comment ils rédigent leurs chroniques ou leurs one-man-shows. Comment l’inspiration arrive suite à un fait d’actualité.

Nous nous intéressons à leur rapport au pouvoir (pourquoi les humoristes sont-ils souvent marqués politiquement ? Peuvent-ils être militants ou engagés ?). Jamais auparavant l’extrême droite n’a été aussi proche de sa victoire, alors que paradoxalement quasiment tout le monde s’est senti « Charlie ». Comment l’humoriste analyse-t-il tout ceci et comment le traite-t-il dans son œuvre ? Quelle influence peut-il avoir sur un vote ?

Est-ce que l’humoriste est un je-m’en-foutiste ou est-ce que la carapace du rire cache quelqu’un de sensible et d’inquiet ? Est-il un simple bouffon du roi ou presque un « lanceur d’alerte » ? […]

« Placé sous le signe de l’humour, ce document veut démontrer l’importance de la satire dans notre société. Poult de la démocratie, cette liberté de ton et d’expression est une véritable soupape, une bouffée d’oxygène salvatrice pour les lecteurs, les auditeurs et les spectateurs. La satire fait également réfléchir.

La satire est une œuvre dont l’objectif est une critique moqueuse de son sujet (des individus, des organisations, des États, etc.), souvent dans l’intention de provoquer, prévenir un changement ou de porter à réfléchir.»

51wiHLxikFL._SX357_BO1,204,203,200_Pour faire aboutir le projet les auteurs lancent donc une campagne de financement sur le site de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank.

A voir, les premières images sur la page Facebook de “Satire dans la campagne”.

A noter que Large vient de publier avec Guillaume Meurice « On n’est pas sérieux quand on a 2017 ans… » (éditions Un point c’est tout !).

En illustration, dessin de Man (Midi libre).

Berth à Paris

mercredi 15 mars 2017

Berth ProfondBerth poursuit inexorablement sa carrière de dessinateur et publie “Profond” un recueil des ses meilleurs dessins récents. J’ai toujours aimé son humour à nul autre pareil selon la formue consacrée, même lorsque à ses débuts il essayait de faire exister ses gags dans des mises en images inextricables. Depuis cette lointaine époque, il a énormément gagné en lisibilité ce qui lui a permis de publier dans nombre de journaux (La Grosse Bertha, Fluide Glacial, L’Écho des Savanes, L’Humanité, Psikopat, Zoo, Urtikan.net) et d’affirmer son style très original. Aujourd’hui on peut voir ses dessins dans Siné mensuel, Mon Quotidien et même Spirou, en passant par Zélium et Reporterre. Il est un des rares dessinateurs à faire des dessins drôles, y compris sur l’actualité, et à s’en contenter. “Profond” est le sixième livre de Berth. ff

Berth sera présent à Paris le 18 mars pour une série de signatures : de 11h à 13h à la librairie Le Monte en l’air  (20ème), de 15h à 18h à la Boutique Ulule (4ème), et de 18h 30 à 20h à la librairie Barberousse (9ème)

Le blog officiel de Berth C’est facile de se moquer

RifoCette parution permet d’attirer l’attention sur les éditions Rouquemoute créées par Maël Nonet, un des fondateurs de Zélium, désormais installé à Bordeaux. Parmi les premiers titres publiés on peut également citer “L’intégrale d’Hiroshiman, vol.1” une bande dessinée de Rifo. Ces ouvrages sont édités avec le concours d’Ulule, site de financement participatif.

islam-arts-Berth-sine-mensuel

Du dessin chez votre libraire

mardi 14 mars 2017

Des livres de dessin pas trop cher chez votre libraire : Tomi Ungerer, textes de Thérèse Willer, Concervatrice du Musée Ungerer à Strasbourg (collection Poche illustrateur – éditions Delpire), 13 euros, et au printemps, une nouvelle collection patronnée par l’association Cartooning for Peace chez Gallimard, 10 euros.

Ungerer GallimardCartooning Gallimard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK