Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Piem’

Trop rares collections de livres de dessins

jeudi 22 février 2018

Les éditeurs publiant des collections dédiées au dessin d’humour ou au dessin de presse satirique se font de plus en plus rares. Parmi eux on peut citer les éditions Lajouanie qui ont édité cinq albums avec des dessins de Deligne, Ranson, Lécroart, Soulcié, ou Ballouhey, cependant aucun autre titre n’est paru depuis 2014.

Le Cherche midi a longtemps publié dans sa collection “La Bibliothèque du dessinateur” de nombreux auteurs, Chaval, Bosc, Mose, Blachon, Gourmelin, Soulas, Kerleroux, Cabu, Wolinski, Tetsu, Morez, Piem, mais ne semble publier aujourd’hui que des albums de Voutch, une belle collection à lui tout seul.

La collection que nous propose Frédéric Pajak avec Les Cahiers dessinés vise l’excellence avec des livres remarquablement bien conçus et un choix d’auteur très écclectique : Gébé, Ungerer, Noyau, Bosc, Chaval, Siné, Tetsu, Topor, Poussin, Pascal, Cardon, Leiter, Laplace, Micaël, Mix & Remix, El Roto. Dernier titre paru L’inconnu de Anna Sommer. Les Cahiers dessinés s’ouvrent aussi à la Bd avec une belle réédition des œuvres de Guido Buzzelli, tome 1.

Autre éditeur, le grenoblois Critères avec sa collection Les Iconovores imaginée par Virginia Ennor et dont chaque volume présente le travail d’un dessinateur accompagné d’une biographie. Huit titres sont déjà parus : Coco, Samson, Camille Besse, Faujour, Pakman, Willem, Gros, Vuillemin. A noter que de nombreuses signatures sont organisées autour de cette collection. Les prochaines auront lieu le jeudi 22 février à la librairie du théâtre du Rond-Point 2, bis avenue Franklin Delanoo Roosevelt, 75008 Paris, à 18h avec Vuillemin, Virginia Ennor, Pascal Gros, Caroline Constant, et le samedi 24 février à La Droguerie de Marine, 66, rue Georges Clémenceau, 35400 Saint-Malo, de 16h à 19h avec Vuillemin, Faujour, et Virgina Ennor.

Mric illustre la cuvée 2015 de La Ficelle-St Pourçain

mardi 15 décembre 2015

FicelleMric Réaliser une étiquette pour La Ficelle de Saint-Pourçain est une tradition à laquelle ont déjà contribué nombre de dessinateurs : Avoine, Mric-La Ficelle 2015-2Barbe, Barberousse, Barrigue, Blachon, Bridenne, Rik Cursat, Dubouillon, Faujour, Jy, Honoré, Laville, Loup, Mose, Napo, Nicoulaud, Piem, Roche, Sabatier, Soulas, Tignous, Trez, Lerouge, Samson, Willem, Carali, Lasserpe.

Cette année, c’est Mric ( Siné Mensuel, Psikopat, Marianne, L’Equipe ) qui signe le dessin de la cuvée 2015. A noter que la 29ème édition de la Ficelle rend un hommage particulier aux dessinateurs Honoré et Tignous disparus dans l’attentat de Charlie Hebdo en janvier.

En illustration, la présentation du dessin de Mric ( photo : Philippe Bigard / La Montagne ), les dessins d’Honoré et Tignous réalisés en 2005 et 2006, et le magnum dédié aux deux dessinateurs (Doc. La Montagne).

A lire sur le sujet l’article du site Greta Garbure. Merci à A. C.

Ficelle HonoreFicelle TignousLa Montagne 6 decembre 2015

Cartes d’été : Chaunu sur scène

mercredi 19 août 2015

Autrefois, des dessinateurs comme Dadzu, Laville, ou Piem, excellaient dans le genre. Depuis quelques mois déjà, c’est au tour de Chaunu (Ouest-France) de se donner en spectacle sur scène. Ce blog n’étant pas compétent pour juger ce type de prestations, il laisse à ses lecteurs le soin de qualifier ce one-man show “unique en France”, mis en ligne sur YouTube depuis le 16 août 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=ho4NnUlhKiE

Chaunu spectacle

Merci à Laurent D.

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.

Jean Frapat pour mémoire

dimanche 19 octobre 2014

On ne soulignera jamais assez ce que Jean Frapat, décédé le 8 octobre 2014 à 86 ans a apporté au dessin et à la télévision.
Quelques trop rares articles lui rendent hommage :
« Jean Frapat (1928-2014), prince de la télé intelligente » par Antoine Perraud (Médiapart – article payant).
« Jean Frapat, l’inventeur oublié » par Jean-Claude Raspiengeas (La Croix).

En illustration, photo du plateau d’une émission de Tac au Tac avec Piem, Jean Frapat, Cardon Topor, et Siné.

Jean Frapat

La mort de Jean Frapat créateur de Tac au Tac

samedi 11 octobre 2014

C’était une époque où la télévision avait du temps et en donnait aux dessinateurs. Le principe de l’émission « Tac au tac » inventée par Jean Frapat était simple « A partir du dessin imaginé par l’un d’eux, les dessinateurs improvisent à tour de rôle, en se rendant coup pour coup et trait pour trait ».
De 1969 à 1975, l’émission a vu participer Alessandrini, Barbe, Buzzelli, Crepax, Druillet, Forest, Fred, Ghertman, Gir, Gourmelin, Loup, Maroto, Mulatier, Philippe, Hugo Pratt, Ricord, Serre, Topor, Urs, Alexis, Claire Bretécher, Cardon, Desclozeaux, Faizant, Franquin, Gébé, Gigi, Gotlib, Laville, Mandryka, Morris, Peyo, Piem, Puig Rosado, Roba, Soulas Tim, Uderzo. En tout début de soirée à une heure de grande écoute, ces joutes graphiques fascinaient le grand public et lui faisaient découvrir l’art du dessin.

TacauTacUn seul livre a été tiré de cette expérience télévisuelle jamais hélas renouvelée, « Tac au tac » paru en 1973 aux éditions Balland.

On peut revoir nombre de « Tac au Tac » sur le site de l’INA.

Grand amateur de dessin Jean Frapat avait aussi produit et réalisé en 1990 la série « Graph » avec des films consacrés à Ralph Steadmann, Pignon-Ernest, Claude Weisbuch, Cardon, et Topor.

Illustration : capture d’écran de l’émission du 9 août 1975 avec Cardon, Gourmelin et Jean-Claude Forest. Cliquez sur l’image pour voir le film. La voix du commentateur est celle de Jean Frapat disparu le 8 octobre 2014 à 86 ans.

Talents en ligne directe

mardi 20 mai 2014

Dessinateurs de père en fils. Ou fille. On connaissait déjà Mano Solo, musicien et dessinateur disparu en 2010, fils de Cabu, Pascal, fils de l’immense Gébé (Georges Blondeaux 1929-2004), Barrigue dessinateur mais aussi créateur de l’hebdo satirique suisse Vigousse, un des six enfants de Piem (Pierre de Barrigue de Montvallon), Chimulus (Michel Faizant) indigne rejeton de son père Jacques Faizant (1918-2006), ou Axel Maja digne héritier du talent de son père Daniel Maja.

Il faudra désormais ajouter à la liste Zoé Thouron, dont on a pu voir les dessins dans la revue XXI ou dans ça m’intéresse, dessinatrice aussi créative que son géniteur Lefred Thouron, et François Malingrëy, fils de Rémi Malingrëy qui expose ses peintures (en illustration) à la Galerie Tokonoma, 3, rue de Médicis, 75006 Paris du 22 mai (vernissage à 18h 30) au 8 juin 2014.