Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Topor’

24ème Trophée Presse-Citron Estienne BnF

lundi 13 mars 2017

24 Presse CitronEvènement à Paris cette semaine avec la remise le 15 mars du Trophée Presse-citron et la journée d’étude sur le dessin de presse organisée par la BnF (entrée libre).

A l’école Estienne :

– Exposition trait libre dans le jardin de l’école Estienne, et de 113 dessins professionnels dans le grand hall en accès libre de 9h a 18h30. 18 bd Auguste Blanqui 75013 Paris.

-Exposition des meilleurs dessins étudiants et professionnels à la mairie du 13e du 20 au 30 mars.

A noter que cette année sous l’impusion de sa créatrice Luce Mondor, le Trophée Presse Citron s’exporte au Liban et s’associe à l’ALBA, Académie libanaise des Beaux-Arts, et à la Fondation Pierre Sadek, célèbre caricaturiste libanais, pour l’organisation d’un concours de dessin de presse «La Plume de Pierre». Un concours ouvert à plusieurs universités et aux écoles d’art libanaises. Les lauréats seront invités à Paris, pour la soirée de remise des trophées.

Le programme de la BnF :

harakirinumero095Années 1960 – Hara Kiri : regards sur un art corrosif

10h-10h30 : introduction Jean-Claude Gardes (EIRIS-HCTI, Université de Bretagne) et Martine Mauvieux (BnF – département des Estampes et de la photographie) Evolution du dessin de presse en 50 ans : comment le vent de renouveau des années 1960 (audace, insolence, liberté d’expression graphique et textuelle, liberté des mœurs, expériences de l’au-delà des limites, quête d’un sens, jeu du non-sens) souffle encore dans la presse française d’aujourd’hui. Présence de l’esprit Hara Kiri : copie, parodie ou inspiration ?

10h30- 11h 15 : Yves Frémion (Ecrivain, critique de de BD, directeur de Papiers Nickelés) : Hara Kiri : un journal satirique qui réveille.

11h15-11-45 : Mric (Dessinateur pour Marianne, Psikopat et Siné Mensuel) : le goût du dessin sculpté à la manière de Topor

11h45-12h15 : débat – Un graphisme « classique » au service d’un art qui « décape »

13h45-14h15 : Virginie Vernay Virginie Vernay (Collaboratrice de Cavanna et directrice éditoriale des 5 anthologies consacrées à Hara-Kiri) : Hara Kiri : “Le grand beau journal” de Cavanna et Choron (1960-1985)

17190587_604049166460500_8632076512163582323_n14h15-14h45 : Dorthe Landschulz (Dessinatrice de presse, Titanic, Stern): regard d’outre-Rhin sur Topor

14h45-15h15 : Alexandre Devaux (Spécialiste de Topor, co-commissaire de l’exposition Le monde selon Topor qui se tiendra à la BnF du 28 mars au 16 juillet 2017  : Topor un artiste à part entière. Place du dessin de presse dans son œuvre

15h15-15h45 : Pascal Gros (Dessinateur de presse pour Marianne, Causette) : Liberté d’expression, avec et sans paroles

15h45-16h30 : Débat

L’école Estienne, 18, boulevard Auguste Blanqui, 75013 Paris.

BnF, site Mitterrand, Petit auditorium, Quai François-Mauriac – 75013 Paris.

Illustration, couverture du n°95 d’Hara-Kiri mensuel (avec Wolinski en Napoléon) extraite du formidable site d’Hubert Beaubois consacré à ce journal et à Charlie Hebdo (jusqu’en 1982).

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Frédérik Pajak à grands traits

jeudi 20 octobre 2016

vuillemin-dessin-de-preLe journal satirique Charlie Hebdo consacre une pleine page à Frédéric Pajak, écrivain, dessinateur, mais surtout un des meilleurs éditeurs spécialisés dans le dessin qui se donne les moyens de faire de beaux livres. Parmi les auteurs publiés on peut citer Topor, Siné, Noyau, Gébé, Mix & Remix, Ungerer, Cardon, Leiter, Pascal, Micaël, Muzo, Anna Sommer, sans oublier la revue Le Cahier dessiné dont le n°11 est paru en début d’année 2016..

Interviewé par Yann Diener, il parle des dessinateurs de presse actuels. Extrait :

« Aujourd’hui, la plupart d’entre eux se contentent de faire des petites blagues, en caricaturant à la va-vite tel ou tel homme politique. Ils ne dessinent plus : ils font des crobards. Ils sont souvent incultes, comme leurs rédacteurs en chef, et n’ont plus aucun sens de l’histoire : ils réagissent à l’actualité, ne s’émeuvent que dans l’urgence. Le dessin de presse devrait s’inspirer de Goya, de George Grosz ou de Saul Steinberg. »

9782882504333-52bc0Frédérik Pajak vient également de publier le Cinquième tome de son Manifeste incertain consacré à une biographie du peintre Van Gogh (éditions Noir sur Blanc).

En illustration, dessin de Vuillemin qui accompagne l’entretien.

Le site des Cahiers dessinés.

Merci à Cyril Bosc.

Delfeil de Ton fait revivre Hara-Kiri hebdo

jeudi 21 avril 2016

Affiche_Delfeil_BlondeauxLongtemps, Moi, Odile, la femme à Choron (Mengès) et Bête et méchant de Cavanna (Livre de Poche), lus et relus, ont été mes livres de chevet. Ce sont ces récits qui m’ont donné envie de créer un journal, un journal satirique (et qui sait, de recommencer…). Aujourd’hui, je peux rajouter à ces deux titres Ma véritable histoire d’Hara-Kiri hebdo de Delfeil de Ton, publié par Les Cahiers dessinés.

Tous les noms qui ont fait la réussite de cette aventure éditoriale hors-normes, Cavanna, Choron, Reiser, Cabu, Wolinski, Gébé, Fred, Pellaert, Fournier, Topor, Siné, Willem, y sont. Et on se demande, une fois de plus, comment il a été possible de réunir tant de talents et les faire travailler ensemble sans la présence d’un directeur des ressources humaines ;-). Delfeil de Ton y parle aussi un peu de lui, normal, il y était, et franchement il l’écrit drôlement bien cette histoire. ff.

13041256_10153989410865569_1488094167180817280_o

Le 28 avril 2016, le Café Bête & Méchant à Paris organise une soirée exceptionnelle autour de trois livres édités par Les Cahiers dessinés, en présence de Delfeil de Ton, de Pascal Blondeaux pour Berck de Gébé, et de Alexandre Devaux pour Topor Voyageur du livre et Topor Dessinateur de Presse, qui nous parlera sans doute de l’exposition que la BnF consacrera en 2017 à ce dessinateur.

Café Bête et Méchant, 18, rue Montreuil 75011, Paris. A partir de 19 h.

Hommage à Jacques Sternberg à Trouville

jeudi 10 mars 2016

705_JS-un-amoureux-copieJacques Sternberg (1923-2006) était un écrivain et un passionné du dessin d’humour. Dans les années 1960-70, par ses écrits et en les publiant, il a contribué à faire connaître nombre de dessinateurs, parmi lesquels on peut citer Maurice Henry, Tetsu, Chaval, Mose, Gourmelin, Bosc, Siné, Fred, Sempé, Wolinski, Folon, Gébé, Reiser, Topor, etc.

Du 4 avril au 3 juin 2016, la ville de Trouville présentera l’exposition “Sternberg à Trouville – Un amoureux de la mer”, organisée par Dominique Vautier et l’Association du Patrimoine artistique.

Cette exposition a déjà été présentée à Bruxelles en 2014.

Le dessin de l’affiche est signé Roland Topor.

La mort de Jean Frapat créateur de Tac au Tac

samedi 11 octobre 2014

C’était une époque où la télévision avait du temps et en donnait aux dessinateurs. Le principe de l’émission « Tac au tac » inventée par Jean Frapat était simple « A partir du dessin imaginé par l’un d’eux, les dessinateurs improvisent à tour de rôle, en se rendant coup pour coup et trait pour trait ».
De 1969 à 1975, l’émission a vu participer Alessandrini, Barbe, Buzzelli, Crepax, Druillet, Forest, Fred, Ghertman, Gir, Gourmelin, Loup, Maroto, Mulatier, Philippe, Hugo Pratt, Ricord, Serre, Topor, Urs, Alexis, Claire Bretécher, Cardon, Desclozeaux, Faizant, Franquin, Gébé, Gigi, Gotlib, Laville, Mandryka, Morris, Peyo, Piem, Puig Rosado, Roba, Soulas Tim, Uderzo. En tout début de soirée à une heure de grande écoute, ces joutes graphiques fascinaient le grand public et lui faisaient découvrir l’art du dessin.

TacauTacUn seul livre a été tiré de cette expérience télévisuelle jamais hélas renouvelée, « Tac au tac » paru en 1973 aux éditions Balland.

On peut revoir nombre de « Tac au Tac » sur le site de l’INA.

Grand amateur de dessin Jean Frapat avait aussi produit et réalisé en 1990 la série « Graph » avec des films consacrés à Ralph Steadmann, Pignon-Ernest, Claude Weisbuch, Cardon, et Topor.

Illustration : capture d’écran de l’émission du 9 août 1975 avec Cardon, Gourmelin et Jean-Claude Forest. Cliquez sur l’image pour voir le film. La voix du commentateur est celle de Jean Frapat disparu le 8 octobre 2014 à 86 ans.

Jean-Jacques Pauvert aimait aussi le dessin

dimanche 28 septembre 2014

Bizarre36-37Jean-Jacques Pauvert qui vient de décéder à l’âge de 88 ans a été l’éditeur de nombreux ouvrages consacrés à l’érotisme et au Marquis de Sade, mais il a aussi été l’éditeur historique de Siné dont il publiera en 1955 le premier livre « Complaintes sans paroles ».

La même année il reprend la revue Bizarre, créée par Éric Losfeld, une publication qui compte parmi ses collaborateurs Raymond Queneau, Jean-Christophe Averty, François Caradec, Michel Leiris, Michel Laclos, Jacques Sternberg, mais aussi les dessinateurs Cardon, Siné, Wolinski, Topor, Magritte, Gourmelin, Folon, Chaval, Fred, Gébé, Mose, Solo, Ylipe, Cabu, Maurice Henry, Copi, Grove, Tetsu, Morez, Avoine, Bonnot, entre autres.

Jean-Jacques Pauvert publiera ensuite d’autres livres de Siné «Portée de chats » (1957), «Les proverbes» (1958), «Les Chats» (1959), «Tout ça n’est rien quand on a la sainteté» (1959), «Dessins avariés» (1960), «Dessins de l’Express – tome 1 » (1961), « Dessins de l’Express – tome 2 » (1963), «Haut le cœur ! » (1965), «C.I.A.» (1968), et «Erotissiné» (1980).
 
En 1961, Jean-Jacques Pauvert aidera Siné à créer l’hebdomadaire « Siné Massacre » (mensuel pour les deux derniers numéros) qui ne verra paraître que 9 numéros et récoltera 9 procès.

Lors des évènement de mai 1968, Jean-Jacques Pauvert aide encore Siné à la création de « L’Enragé » qui n’aura que 12 numéros mais le journal donnera l’idée à Cavanna, Georges Bernier-Pr Choron, et à l’équipe du mensuel Hara-Kiri, de créer en 1969 « L’Hebdo Hara-Kiri » qui deviendra par la suite « Charlie Hebdo ».