Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours’

Retour vers le futur ?

vendredi 11 mars 2016

IMG_5331IMG_5315Un bon dessin… 1986-2016…

Pour ceux qui voudraient continuer le débat : Un bon dessin, les mauvais dessins ça compte pas, et les bons discours (si possible courts) ça peu marcher aussi.

Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, association loi 1901 créée en 1986, qui édite encore Urtikan.net, en partenariat avec Iconovox.com.

Dessin de couverture : Honoré pour le catalogue de l’exposition, Soulas pour le n°1 de la revue.

A suivre.

 

Un bon dessin… 1986-2016…

lundi 7 mars 2016

IMG_5303

Pour ceux qui voudraient continuer le débat : Un bon dessin, les mauvais dessins ça compte pas, et les bons discours (si possible courts) ça peut marcher aussi.

Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, association loi 1901 créée en 1986, qui édite encore Urtikan.net, en partenariat avec Iconovox.com.

30 ans de dessins de presse

jeudi 31 décembre 2015

Carte UBD2015, une triste année qui aurait dû célébrer les 30 ans de la création de l’association Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours*, mais qui a vu disparaître tragiquement le 7 janvier les signatures emblématiques du métier de dessinateur de presse, Cabu, Wolinski, Honoré, Charb, Tignous, et Loup au mois d’août.

30 ans consacrés à la défense et la promotion du dessin de presse à travers des expositions, des festivals, Epinal, Laon, des revues, des livres, et encore aujourd’hui avec Urtikan.net et ce blog hébergé par Iconovox.

30 ans à constater la disparition de nombreux journaux et la dégradation des conditions d’exercice de ce métier. En 1986, on pouvait lire dans le n°1 de la revue Un bon dessin… un des buts de l’association : « Montrer, démontrer que le dessin de presse est un moyen d’expression à part entière et non une illustration ou un complément graphique au journalisme. »

Ce sera encore le cas en 2016. ff

*Créée en 1985 avec Bertrand Daullé.

En illustration, dessin d’Honoré pour l’affiche de la première exposition de l’association en 1985, à la Maison de Radio-France.

Charles Pasqua in memoriam

mardi 30 juin 2015

LogoTropFait88Après la disparition de Charles Pasqua à l’âge de 88 ans et le déluge d’hommage qui accompagne cette annonce, faut-il rappeler, entre autres appartenance à des officines douteuses comme le SAC et la répression sanglante de manifs d’étudiants, que, en 1987, Charles Pasqua ministre de l’Intérieur, secondé par Dominique Latournerie, directeur des Libertés publiques, a lancé contre Gai Pied Hebdo, L’Echo des Savanes, Photo, une procédure d’interdiction  au nom de la loi du 16 juillet 1949 (toujours en vigueur) règlementant les « publications de toute nature présentant un danger pour la jeunesse en raison de leur caractère licencieux ou pornographique ». Devant le tollé provoqué par cette initiative Charles Pasqua fera marche arrière, mais quelques semaines plus tard il installera pendant trois jours une « exposition de l’horrible », petit musée du porno, dans un local de 80 m² au sein même du ministère, place Beauvau, pour que chacun puisse « disposer de tous les éléments du débat ».

En 1986, Charles Pasqua s’était vu attribuer en 1986 le Trop fait de la caricature, « distinction » créée par l’association Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours pour la promotion du métier de dessinateur de presse, et « attribué tous les ans par un jury de caricaturistes, à une personnalité politique « qu’ils se sont « farcis » avec le plus de volupté pendant l’année (dixit Wolinski).

Après une période de sommeil de quelques années le  Trop fait sera à nouveau attribué en 2015.

C’est la rentrée ! :

mardi 4 septembre 2012

Retrouvé un document de l’association Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours qui veut « démontrer que le dessin de presse d’actualité est un moyen d’expression à part entière et non une illustration ou un complément graphique au journalisme. » Il date de 1985…

Revu avec plaisir le générique dessiné de l’émission « Strip tease » qui après le succès qu’elle a obtenu cet été sera désormais diffusée tous les dimanche sur France 3. Et cherché vainement le nom de son auteur.

Reçu – offertes par Cambon – les mythiques gazettes de la SPH (Société Protectrice de l’Humour) rééditées à l’occasion de l’exposition rétrospective présentée par Desclozeaux jusqu’au 28 octobre au Musée Louis Vouland à Avignon.

Appris la parution d’un livre de Boll « Le vaillant petit tambour major » aux éditions Attila. Un histoire presque sans paroles, et qui fait la part belle au trait.  Rassuré de voir que des dessinateurs continuent à privilégier le style graphique.

Invité par Napo qui expose jusqu’au 21 septembre des dessins à la Maison du Limousin à Paris, dans le cadre du 31ème Salon international de la caricature et du dessin de presse et d’humour de St Just-le-Martel (28 septembre- 7 octobre 2012).

Récupéré l’album de Lécroart « Contes & décomptes » (L’Association) que j’avais prêté avant les vacances pour partager mon plaisir à l’avoir lu. Ou comment le dessin peut faire aussi preuve d’intelligence et susciter l’émotion.

Apprécié le logo dessiné de la Femen groupe d’activistes féministes Ukrainiennes qui n’ont pas froid aux seins et qui créent actuellement un groupe en France (en illustration).

Vu que Charlie Hebdo, qui fête ses 20 ans avec un Hors-série, que Siné Mensuel, qui célèbre son premier anniversaire, continuaient à paraître, et attends des nouvelles de Barricade, Zélium, pour savoir si l’été ne leur a pas été fatal.

Entendu parler d’une exposition au Musée de l’Armée aux Invalides à Paris de caricatures sur Charles de Gaulle qui a quitté le pouvoir en 1969 et est décédé en 1970, et constaté que Plantu, dont la carrière de dessinateur a commencé en 1972, signait l’affiche.

Jeté un œil sur le musée virtuel de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême qui offre la possibilité de regarder de près des planches originales de dessinateurs, accompagnées de commentaires de spécialistes (pas toujours inspirés) (le procédé Hozoom qui permet de naviguer dans les dessins est lui aussi un peu poussif. Dommage).

Su que l’Atelier An-Girard à Paris, allait présenter du 20 septembre au 17 novembre 2012, une exposition d’originaux de dessins de Barbe. Un événement rare !

Appris par e-mail, que le Cherche midi avait publié, astucieusement juste avant la rentrée des classes, un livre de Christophe Besse intitulé « L’école, 100% humour ».

Aperçu sur le site Rue89 ce dessin de Chimulus (en illustration) qui n’a pas du tout plu à la dessinatrice Louison qui l’a fait savoir via Facebook.

A suivre (peut-être…) ff