Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Actualitté.com’

Expositions d’été : Quentin Blake à Londres

mardi 8 juillet 2014

Le site Actuallité.com nous apprend que « Célèbre en France, notamment pour ses illustrations de l’œuvre de Roald Dahl, le dessinateur anglais Quentin Blake, vient d’ouvrir une galerie spécialement dédiée à l’illustration. Intitulée la House of Illustration elle s’est ouvert mercredi dernier à King’s Cross à Londres, avec une exposition inaugurale consacrée à l’œuvre du dessinateur, âgé de 81 ans. « 

[…] « La galerie entend être entièrement dédiées aux arts de l’illustration : publicité, caricature politique, dessins industriels ou encore croquis de mode. La première exposition s’intitule donc « Quentin Blake : Inside Stories » et présente le travail du dessinateur sur des ouvrages devenus des références, tels Les deux gredins ou Danny champion du monde de Roald Dahl, ou encore The Boy in the Dress de David Walliam. » […]

Article intégral de Louis Mallié à lire sur Actualitté.com. Exposition Quentin Blake du 2 juillet au 2 novembre 2014.

House of Illustration sur Facebook.

Quelle retraite pour les dessinateurs ? Suites.

mardi 17 juin 2014

Nouvel épisode dans le problème de cotisation retraite complémentaire soulevé par les auteurs de BD et le syndicat SNAC BD dans la lettre envoyée à la ministre de la Culture Aurélie Filipetti. Frédéric Buxin président de l’IRCEC et du RAAP, organismes qui gèrent les retraites complémentaires des artistes auteurs, répond et tente de se justifier sur le site spécialisé Actualitté. Extrait :

« Qu’attendez-vous des administrateurs de votre caisse de retraite complémentaire, si ce n’est d’assurer une retraite décente à ses cotisants ? Si tel est bien le cas, il faut considérer les réalités d’aujourd’hui ; celles qui nous ont portés vers une évolution. Actuellement la retraite moyenne versée aux 8 819 retraités du RAAP est à ce jour de 1 540 € annuels, soit 128,33 € par mois. S’agit-il bien d’une retraite ? Sommes-nous dans la dignité ? Car dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner si nombre d’artistes auteurs retraités font aujourd’hui appel à des aides sociales d’urgence. Vous-même, envisagez-vous de vous trouver demain dans cette situation ?
La raison pour laquelle le montant moyen des retraites versées est si bas tient à ce que la grande majorité des auteurs cotise dans la classe dite « spéciale », laquelle a des effets pervers. Elle donne en effet l’impression de s’assurer une retraite à bon compte. De fait, si les cotisations restent d’un montant très raisonnable, les sommes versées aux retraités sont dérisoires. »

A lire sur le même site la tribune de Tarek Ben Yakhlef qui a fondé avec plusieurs autres dessinateurs Tartamudo une structure indépendante de création et de production d’albums.

Illustration : publicité clandestine ironique.