Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Quentin Blake’

Les 50 ans de l’éditeur L’école des loisirs

mardi 27 octobre 2015

Tomi Ungerer, Quentin Blake, Grégoire Solotareff, Nadja, Claude Ponti, André François, mais aussi Pef, Serge Bloch, Muzo, ou Soledad Bravi, tous, et des centaine d’autres, sont des auteurs, des  dessinateurs de L’école des loisirs, une maison d’édition pour la jeunesse qui fête avec éclat ses 50 ans.

Jusqu’au 7 février 2016, exposition « Une histoire, encore ! 50 ans de création à l’Ecole des loisirs », musée des Arts décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001, Paris. Du mardi au dimanche 11h-18 h, le  jeudi 21 heures, tarif d’entrée : 6,50 – 9 €.

Les photos du vernissage sur Facebook, une video à voir sur Youtube sur l’installation de l’exposition, et le livre On ne s’en fait pas à Paris ! de Boris Moissard, illustré par Philippe Dumas qui raconte l’histoire de cet éditeur.

5165361_1

La seconde mort d’André François

lundi 8 septembre 2014

logoAF« Les orientations et choix étriqués de la nouvelle direction du Centre André François, ajoutées à l’amateurisme de la gestion budgétaire et à la persistance accrue des raideurs administratives, ne me permettent plus de mener à bien les missions d’excellence, sans doute trop ambitieuses, que je m’y étais assignées. L’incompréhension et les réticences initiales de l’équipe municipale se sont progressivement transformées en frein puis obstacles, hostilité et mépris. Les indélicatesses ont fait place aux vexations et humiliations.
L’énormité croissante des couleuvres à avaler est devenue incompatible avec mes capacités de déglutition.
Je mettrai donc fin, en septembre, à la fin des deux expositions en cours, à mes fonctions de directrice artistique du Centre André François que j’avais créé, avec amertume et tristesse, certes, mais aussi avec un immense soulagement. »

Ces lignes sont signées Janine Kotwica directrice artistique du Centre André François qu’elle animait avec passion et intelligence depuis 4 ans et « poussée » vers la sortie après les dernières élections municipales à Margny-lès-Compiègne.

Kotwica-UngererA son actif plus de treize expositions dont plusieurs consacrées à l’œuvre d’André François, artiste à qui, début 2014, une exposition collective rendait hommage avec la participation de Beatrice Alemagna, May Angeli, Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Quentin Blake, Serge Bloch, Michel Boucher, Alice Charbin, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Pierre Cornuel, Katy Couprie, Michelle Daufresne, Thierry Dedieu, Etienne Delessert, Claudine Desmarteau, Malika Doray, Jacqueline Duhême, Philippe Dumas, Stasys Eidrigevicius, Pierre Etaix, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, Henri Galeron, Letizia Galli, Alain Gauthier, Martin Jarrie, Louis Joos, Kitamura Satoshi, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, David McKee, Daniel Maja, Alan Mets, Consuelo de Mont Marin, Sarah Moon, Pef, François Place, Yvan Pommaux, Claude Ponti, Denis Pouppeville, Laura Rosano, Tony Ross, Sara, Jean-Charles Sarrazin, Ronald Searle†, Carme Sole-Vendrell, Grégoire Solotareff, Frédéric Stehr, Tomi Ungerer, Christian Voltz, Anne Wilsdorf, Zaü.

A lire aussi sur le blog LU cie & Co de Lucie Cauwe la lettre de soutien du dessinateur Etienne Delessert que le site Ricochet pourtant spécialisé dans l’illustration a refusé de publier.

Illustration : Janine Kotwica vue par Tomi Ungerer.

Expositions d’été : Quentin Blake à Londres

mardi 8 juillet 2014

Le site Actuallité.com nous apprend que « Célèbre en France, notamment pour ses illustrations de l’œuvre de Roald Dahl, le dessinateur anglais Quentin Blake, vient d’ouvrir une galerie spécialement dédiée à l’illustration. Intitulée la House of Illustration elle s’est ouvert mercredi dernier à King’s Cross à Londres, avec une exposition inaugurale consacrée à l’œuvre du dessinateur, âgé de 81 ans. « 

[…] « La galerie entend être entièrement dédiées aux arts de l’illustration : publicité, caricature politique, dessins industriels ou encore croquis de mode. La première exposition s’intitule donc « Quentin Blake : Inside Stories » et présente le travail du dessinateur sur des ouvrages devenus des références, tels Les deux gredins ou Danny champion du monde de Roald Dahl, ou encore The Boy in the Dress de David Walliam. » […]

Article intégral de Louis Mallié à lire sur Actualitté.com. Exposition Quentin Blake du 2 juillet au 2 novembre 2014.

House of Illustration sur Facebook.

Sir Quentin Blake, la noblesse du dessin

vendredi 11 avril 2014

Les dessins de Quentin Blake sont la grâce incarnée. Un talent qui fait l’admiration de nombre de ses confrères, et la joie de milliers d’enfants (et d’adultes) pour qui cet auteur anglais a dessiné plus de 35 albums. Il est aussi depuis les années 1970 le brillant illustrateur des livres de l’écrivain Roald Dalh.
Jusqu’au 2 octobre 2014 la galerie Martine Gossieaux à Paris propose – et met en vente – une série de 50 dessins et croquis sur le thème « Nos compagnons ». Les dessins exposés (en illustration) sont également visibles sur le site Internet de la galerie .

Galerie Martine Gossieaux, 56, rue de l’université 75007 PARIS. 0 1 45 44 48 55 – Ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 19 h. galerie-martine-gossieaux@wanadoo.fr

Le site officiel de Quentin Blake (en anglais).

A réécouter l’émission « Quentin Blake, le Bon Gros Géant de l’illustration jeunesse » que France Culture lui a consacré en 2012, avec la participation de François Morel et des dessinateurs Joann Sfar et Daniel Maja.

Merci à J. H.

André François toujours

vendredi 7 mars 2014

L’exposition « Remember » présentée au Centre André François de Margny-les-Compiègne (60280), rassemble les œuvres d’une cinquantaine d’illustrateurs en hommage au dessinateur André François disparu le 11 avril 2005.
Tous ses dessins avaient été créés pour l’exposition « Un posthume sur mesure » qui avait circulé, du vivant de l’artiste (c’est lui qui avait trouvé le titre), en France et en Roumanie de 2005 à 2009.
Cet événement fait aussi l’objet d’un très beau catalogue où les illustrations sont accompagnées de textes de Janine Kotwica (commissaire de l’exposition) et d’une biographie de chaque auteur.

L’exposition « André François Remember » se terminera le 3 mai 2014.

Liste des illustrateurs :
Beatrice Alemagna, May Angeli, Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Quentin Blake, Serge Bloch, Michel Boucher, Alice Charbin, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Pierre Cornuel, Katy Couprie, Michelle Daufresne, Thierry Dedieu, Etienne Delessert, Claudine Desmarteau, Malika Doray, Jacqueline Duhême, Philippe Dumas, Stasys Eidrigevicius, Pierre Etaix, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, Henri Galeron, Letizia Galli, Alain Gauthier, Martin Jarrie, Louis Joos, Kitamura Satoshi, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, David McKee, Daniel Maja, Alan Mets, Consuelo de Mont Marin, Sarah Moon, Pef, François Place, Yvan Pommaux, Claude Ponti, Denis Pouppeville, Laura Rosano, Tony Ross, Sara, Jean-Charles Sarrazin, Ronald Searle†, Carme Sole-Vendrell, Grégoire Solotareff, Frédéric Stehr, Tomi Ungerer, Christian Voltz, Anne Wilsdorf, Zaü.

Renseignements et réservations : 03 44 36 31 59 – contact@centre andrefrancois.fr

Catherine Meurisse (encore ?) (pourquoi pas !)

lundi 11 avril 2011

Les dessinatrices investissent de plus en plus le milieu très masculin du dessin de presse et c’est tant mieux. L’excellent site ActuaBD.com publie un entretien avec Catherine Meurisse qui évoque son travail à Charlie Hebdo et ses albums de bandes dessinées.

Extrait :

« Didier Pasamonik : La caricature, c’est un milieu de mecs, surtout….  Catherine Meurisse : C’est la tradition qui veut ça… Mais les filles frappent de plus en plus à la porte de Charlie, et c’est moi qui les trie à l’entrée, en respectant les quotas ! Je me souviens du plaisir de Cabu voyant débarquer une fille dans l’équipe : il attendait ça depuis longtemps. J’ai été très bien accueillie, même si j’ai dû développer un certain sens de la répartie, voire de la gifle orale, parfois, pour m’imposer. L’équipe me terrifiait, l’idée de ne pas être à la hauteur me faisait suer à grosses gouttes, je n’osais pas montrer mes dessins, et malgré cela il fallait être drôle, savoir répondre aux vannes, etc. Maintenant que j’ai vieilli, je suis beaucoup plus à l’aise et tout me paraît parfaitement naturel dans le meilleur des mondes. »

Catherine Meurisse cite par ailleurs les dessinateurs qui font partie de son Panthéon « Sempé, Beuville, William Steig, Quentin Blake, Steinberg, Gus Bofa, George Grosz », et pour la caricature « Daumier ».

Dernier album publié « Savoir-vivre ou mourir », aux éditions Charlie Hebdo – Les échappés.