Acrimed | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Acrimed’

Des nouvelles de Charlie Hebdo

mercredi 18 mars 2015

Charlie-1182L’esprit Je suis Charlie serait-il encore là ? Le Figaro.fr publie la dernière Une de l’hebdomadaire (en illustration) et indique que Riss « a repris ses crayons ». L’article reprend un extrait de la dépêche AFP diffusée à cette occasion : « Fin février encore, quand il dessinait, sa main tremblait. « J’ai plus de muscle, plus de force. Je m’aperçois à quel point, quand on dessine, on est dans une tension. C’est plus physique qu’on ne le croit », avait-il dit à l’AFP en mimant le geste. Le dessinateur, désormais aux commandes de Charlie Hebdo, est toujours en rééducation. « Après sa blessure à l’épaule, il a maintenant retrouvé la souplesse nécessaire pour dessiner plus facilement », indique-t-on dans son entourage. »

Autres articles parus récemment sur Charlie Hebdo :

Dans le magazine GQ « Dans l’ombre de Charb » (article payant sur Internet) consacré à Franck Brinsolaro, un des gardes du corps du dessinateur assassiné le 7 janvier 2015.

Sous le titre « Charlie Hebdo et nous », Acrimed, observatoire des médias, fait le point sur les relations (surtout passées, période Val) avec Charlie Hebdo et conclut « Désormais, nous relirons Charlie Hebdo… et, le cas échéant, nous le critiquerons. »

Enfin, 20 minutes a annoncé qu’une planche originale de l’album d’Astérix « Les Lauriers de César » offerte par son dessinateur Albert Uderzo a été vendue 150.000 euros au profit des familles des victimes de l’attentat de Charlie Hebdo. La Galerie Maghen et Christie’s organisateurs de cette vente se sont engagés à ne prélever aucune commission à cette enchère.

Le mensuel CQFD lance un appel à ses lecteurs

jeudi 7 février 2013

Le journal CQFD lance un appel à ses lecteurs. Extrait du texte dont l’intégralité est à lire sur le site d’Acrimed :

[…] Mais, pour que l’aventure continue, on a besoin de vous. Et surtout de vos euros ! Oui, amis lecteurs fidèles ou épisodiques, compagnons d’escale ou camarades au long cours, vous avez bien entendu : le sort de CQFD est suspendu à vos poches, aussi dégarnies ou trouées soient-elles – et, peuchère, elles le sont vraisemblablement autant que les nôtres…

Comment une publication aussi rodée à la mouscaille en arrive-t-elle à la pénible extrémité d’appeler ses lecteurs à la rescousse ? Le cri de détresse pour journal sur la paille va-t-il devenir un genre à part, une discipline enseignée dans les écoles de journalisme, avec ses figures de style et ses trémolos savamment dosés ? Pourquoi la « crise de la presse », cette crise d’affairistes vaniteux et pleurnichards, ébranle-t-elle aussi à des degrés divers la quasi-totalité des journaux non marchands, dits « petits » ou « alternatifs », CQFD parmi tant d’autres ? […]

CQFD mensuel de critique sociale publie des dessins de Rémi qui signe la Une du n° de janvier 2013 (en illustration), Soulcié, Berth, Foolz, Nicolas de la Casinière, Efix, Rémy Cattelain, Aurel, Karine Bernardou, Caroline Sury, Lasserpe, Nardo, Lindingre, entre autres.

CQFD – BP 70054 – 13192 – Marseille cedex 20 – Chèques à l’ordre de Rire/CQFD