Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘France Télévision’

Cabu interdit lui aussi

mardi 21 avril 2009

Gerald Dahan - SarkolandLa publicité pour le DVD du spectacle de Gérald Dahan « Sarkoland » est interdite d’antenne sur les chaînes publiques de télévision. On y voyait un extrait du spectacle brocardant Nicolas Sarkozy et un dessin de Cabu qui a illustré le DVD. À noter que Cabu devrait publier prochainement au Cherche midi un livre sur ce thème.

Selon l’AFP, la régie publicitaire de France Télévisions a renoncé à diffuser le spot publicitaire après un avis négatif émis par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) basé sur un décret de 1992 qui « interdit de heurter les convictions philosophiques, politiques et religieuses du téléspectateur ».

Le site de Gérald Dahan

Connaissance de Cabu

vendredi 13 octobre 2006

Cabu et ParisPour compléter l’exposition Cabu et Paris, qui connaît un immense succès, la revue Connaissance des Arts publie un numéro spécial entièrement consacré à cet événement. Hors série n°296, 8 €

Un événement très médiatisé puisque Cabu a donné des interviews à de nombreux journaux (portrait d’une page dans Le Monde – 6.10.2006) et radios. Sur Europe 1, a une question sur la présence du dessin à la télé, Cabu a dit que le dessin faisait peur aux programmateurs et a raconté le licenciement sec de Chenez par Daniel Bilallian, nouveau responsable des sports sur France 2, qui ne comprenait pas l’humour de celui-ci.

L’affaire des caricatures

jeudi 30 mars 2006

La polémique suscitée par la publication de caricatures sur le prophète Mohamed n’en finit pas de faire des vagues et de susciter des interrogations. Ainsi le magazine Envoyé spécial de France 2 a diffusé le 23 mars 2006 un reportage de Mohammed Sifaoui « Caricatures : les dessous de la colère ». Extrait de la présentation du reportage par France 2 :

« A la suite des réactions violentes constatées dans de nombreux pays, plusieurs journaux danois ont parlé de manipulations. C’est ce qu’a voulu vérifier une équipe d’Envoyé Spécial en enquêtant au Danemark.

A l’origine de la médiatisation des caricatures dans le monde arabo musulman : un groupe d’imams. Il est danois et ce sont eux qui vont donner une portée internationale à ce qui n’était au départ qu’une simple affaire de presse.

L’enquête va très vite démontrer que ces imams sont en réalité des islamistes. Ils vont utiliser l’affaire des caricatures pour régler un contentieux avec le Jyllands-Posten, le journal qui a publié les dessins. Le quotidien avait à maintes reprises critiqué le parcours et les engagements de ces imams. Pour enflammer le monde islamique, ces religieux vont préparer et largement diffuser un dossier à charge contre le Danemark et qui ne comportait pas seulement les fameuses caricatures de Mahomet. C’est ce dossier qui sera envoyé avec l’aide de certains ambassadeurs aux autorités de plusieurs pays arabo musulmans. Les imams reconnaissent y voir ajouté des photos et des dessins insultants et vulgaires qui n’ont aucune relation avec les caricatures.

Les journalistes d’Envoyé Spécial ont pu recueillir les confidences de certains de ces imams. Ces « religieux » ne cachent pas leur prosélytisme, ils considèrent les laïcs comme des « ennemis » et font la promotion d’un islam radical. »