Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour août 2010

Laurent Fignon

mardi 31 août 2010

Avantage de l’Internet comme moyen de diffusion, y compris pour les dessins d’actualité, à peine une heure après l’annonce du décès du cycliste Laurent Fignon, le site Bakchich.info publiait un dessin de Ray Clid sur la disparition du double vainqueur du Tour de France (1983, 1984).

Thomas Ott

mardi 31 août 2010

L’excellent site Actuabd.com annonce la prolongation jusqu’au 18 septembre 2010 de l’exposition Thomas Ott à la galerie Martel à Paris, 17, rue Martel 75010. Du mardi au samedi de 14h30 à 19h.

Par ailleurs, très éclectique, ce même site a publié le 20 août 2010, un article : « Les habits neufs de la bande dessinée politique », signé Didier Pasamonik, qui analyse le phénomène des albums de bandes dessinées qui désormais investissent, parfois avec succès, le domaine de l’actualité.

Derniers en date :

– « La Droite ! Petites trahisons entre amis » de Pierre Boisserie, Frédéric Ploquin et Gros pour les dessins aux Éditions 12bis,

– « Les aventures de Sarkozyx », de Wilfrid Lupano et Bruno Bazile pour les dessins, aux éditions Delcourt,

Et, à paraître :

– « Ingrid de la jungle » de Serge Scotto, Éric Stoffel et Di Martino, pour les dessins, aux éditions Fluide Glacial.

Large

mardi 31 août 2010

« Régalez vous avec Large. Lisez-le et relisez-le, à l’endroit, à l’envers, au lit, aux chiottes, en faisant le poirier ou les pieds au mur, le grand écart… en long et surtout en Large. » Siné

Longtemps illustrateur habile, Marc Large se consacre désormais au dessin de presse. Ces derniers mois on a pu voir ses dessins dans Siné Hebdo mais aussi dans les pages de Bakchich, Kamikaze et Vigousse. La plupart d’entre eux, accompagnés de textes de Siné, Denis Robert, Didier  Porte, Étienne Liebig, Christophe Alévêque, Christian Laborde, seront réunis dans l’album «Dessins mal élevés » qui paraîtra en septembre 2010 aux éditions La Lauze. En vente partout (16 euros) mais on peut aussi le commander sur le blog de Large.

Large est également l’initiateur du festival de la satire de Dax dont la première édition se déroulera en 2011.

Le site Internet de Large.

L’humour de Glénat

lundi 30 août 2010

Plus que quelques heures (jusqu’au 31 août) pour participer au déstockage des éditions Glénat qui propose sur le site Vente-privée.com sept albums de la collection Glénat Humour, au prix défiant toute concurrence de 6 euros par album (+ environ 8,40 euros de frais de port pour 4 albums. Délai de livraison : 1 mois).

Les titres proposés : « Tout va trop vite » de Deligne, « Ça change tout ! » de Pessin, « Saison des amours » de Bridenne, « Machins trucs » et « Superlipopette » de Lécroart, les trois tomes de l’anthologie «Tout l’humour du monde », et le premier livre de textes de François Rollin « J’ai réfléchi pour vous ».

On comprend mieux pourquoi cet éditeur ne les a pas vendus, lorsqu’on constate que ces livres de dessins d’humour sont répertoriés dans la catégorie… « bandes dessinées ».

L’humour de Berth

lundi 30 août 2010

Plus que quelques jours pour trouver en librairie l’album « Les expulsables » de Berth à paraître le 16 septembre aux éditions Hoëbeke. Ce livre réunit la plupart des strips parus dans Siné Hebdo et de très nombreux inédits. Préface de Siné.

Berth dessine, entre autres, pour Mon Quotidien, CQFD, Spirou, et sans doute très bientôt pour La Mèche.

Le blog de Berth « C’est facile de se moquer ».

Charb le kit de survie

lundi 30 août 2010

Très long entretien de Charb avec Marc Bihan pour le blog « Morbak is back ». Le directeur de Charlie Hebdo parle du coffret « Sarko, le kit de survie » (éditions 12bis), de la différence entre le Charlie époque Val et celui qu’il dirige, de l’arrivée et de la fin de Siné Hebdo, de ses doutes sur les raisons de l’arrêt de ce journal, des ventes de Charlie :

« Avec les abonnés nous sommes aux alentours de 48000/50000, et ce n’est pas suffisant… »,

de Siné :

«Je ne l’ai pas lâché, c ‘est ce qu’il n’a pas compris ou pas voulu comprendre, ou alors je peux en dire autant de sa part et qu’il ne m’a pas fait confiance. Il ne peut pas affirmer en toute bonne foi que je l’ai lâché, c’est juste qu’il ne supporte pas qu’on ne soit pas avec lui à 100 %», et aussi : « je n’ai absolument rien à reprocher à Siné, et aucune raison d’être fâché avec lui. Il me demande de venir boire un coup,  je viens boire un coup. Je n’ai aucun problème avec lui, maintenant si lui en a un avec moi c’est sûr que c’est chiant.»,

de Philippe Val :

« Il a encore des actions pour quelques temps, mais qui sont bloquées, il ne peut pas siéger au conseil d’administration, il ne peut pas prendre de décisions etc… Ses actions vont certainement être rachetées très rapidement. Pour ma part je n’ai pas de contact avec Val depuis presque un an. », et de la façon de « gérer le plan éditorial de Charlie » de Val : « Il y a une seule chose sur laquelle je n’étais absolument pas d’accord, et qui aurait réduit bon nombre de conflits, il n’y aurait pas fallu d’édito, car ça supposait qu’il y avait une ligne éditoriale très ferme à Charlie et que tout le monde y était soumis, les lecteurs pouvaient constater que ce n’était pas le cas mais hors du journal, l’image pour nous résumer était l’édito, et l’édito c’était Val. Donc les autres journalistes réduisaient la pensée de Charlie à celle de Val ! Ses prises de positions n’étaient pas celles de tout le monde mais c’est son édito qui restait. Depuis il n’y en a plus dans Charlie, je ne veux pas qu’un type seul résume la ligne du journal. »,

et du titre Hara-Kiri :

« Il appartient à Cavanna, et il a cédé le droit d’exploitation du titre à la société Rotative éditrice de Charlie Hebdo, il peut le ressortir mais avec notre accord. Il y a déjà un moment qu’on pense le ressortir, le problème c’est qu’on n’est pas si nombreux et que ça demanderait une infrastructure plus importante, et du temps aussi. Il faudrait faire autre chose que le Hara-Kiri de l’époque, sinon ça ne sert à rien, pas plus qu’un Hara-Kiri qui ressemblerait au Charlie Hebdo d’aujourd’hui. Il faudrait quelque chose de moderne avec un ton original… ».

Intégralité de l’entretien sur le blog Morbak is back