Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Humeur’

Censure du compte Facebook d’Eric Mie

vendredi 9 septembre 2016

Malgré la campagne de solidarité autour d’Eric Mie, Facebook a finalement bloqué son compte pour 24 heures et le censurera définitivement s’il continue à publier des dessins que le réseau social juge contraire à sa morale étriquée. A qui le tour ?

capture-decran-2016-09-09-a-12-37-44

 

De la caricature en veux-tu en voilà.

mercredi 7 septembre 2016

Dans la série “il y aura bientôt plus de festivals dédiés au dessin de presse que de dessinateurs exerçant ce métier” :

14202744_10206756053888073_2944326880390365402_n14233059_10202238936010145_5017494565000189999_n

Facebook n’aime pas les seins et les fesses d’Eric Mie

mardi 6 septembre 2016

Eric MieC’est bien connu les algorithmes et les robots scrutateurs du réseau social Facebook ne raffolent pas des images de nudité ou de sexe, y compris celles représentées dans l’art. Récemment encore un internaute a été censuré pour avoir reproduit L’origine du monde de Gustave Courbet en accès public au Musée d’Orsay à Paris.

Lorsque quelqu’un, anonyme ou pas, dénonce cette présence aux administrateurs, la sanction est immédiate le compte est suspendu ou supprimé, plusieurs artistes en font régulièrement l’expérience. Et s’en plaignent sur le réseau.

Eric Mie est lui aussi un artiste, auteur, compositeur, interprète, comédien, (sympa) qui agrémente ses publications et sa promo sur Facebook de dessins de Pomme, un personnage qu’il a imaginé et qu’il dessine lui-même. La particularité de Pomme, créature virtuelle, est d’être plutôt gironde et de n’être vêtue que de bas à rayures. Rien de bien méchant comparé aux images de violence et aux messages racistes qui outrepassent les filtres de Facebook.

Eric Mie 1Mais voilà ce que Eric Mie écrit le 5 septembre : « Je ne sais pas quel imbécile a signalé l’une de mes pommes comme pouvant heurter les âmes sensibles, ou œuvre pornographique, mais toujours est-il que Facebook m’a envoyé un avertissement avant suppression de mon compte si je continue à la dessiner !!!!… C’est crétin parce que maintenant c’est quitte ou double. Et si on me supprime c’est la fin des haricots et de ma pomme… Soupir… »

Depuis, le dessin de Pomme est republié par nombre d’Internautes (en illustration).

A lire « Les standards de la communauté » Facebook, dont celui à géométrie variable de la nudité puisque de nombreux artistes en font les frais.

Rions un peu (jaune) avec Facebook

lundi 11 juillet 2016

Le dessinateur Babouse a envoyé à un de ses correspondants ce texte à propos d’un dessin publié sur le réseau Facebook :

“Je dois te dire que j’ai reçu un flot de menaces après avoir posté ce dessin sur FB, des islamomoudubulbes, ils ont du signaler le dessin en utilisant la nudité comme prétexte. Je ne peux même plus cliquer sur “j’aime” sur FB, rien. J’avais tenté de poster ce texte, en vain, je te l’envoie, si jamais tu veux le coller pour le partager sinon certains vont se demander pourquoi je suis si absent : Des gentils gens ayant apparemment signalé que j’avais dessiné des totottes et qu’en plus, fait Ô combien aggravant, qu’en plus c’était des goulottes d’une madame en burka sur la plage, le Monsieur Zoukeurbêêêrk il m’a enlevé le dessin (pourtant publié il y a 6 ans dans “Charlie-Hebdo“) et y m’a prévenu que, houle, vindieu, si ça recommence, brrrrrrrr !!!! Merci donc à Monsieur Zoukerbêêêrk d’obéir aux gentils gens qui m’ont laissé moultes messages (avec tout plein des fautes, hihi) pour me prévenir que nan, nan, nan y sont pas intolérants et tout mais que quand même les frères Kouachichicacaprout hé ben faut les comprendre et/ou que le Monsieur Mahomet il va être tout colère. Donc hé ben d’accord alors, maintenant je ne mettrais plus des dessins avec des roploplos tout nus de madame en sac et, histoire d’être raccord avec le Mr Zoukerbêêêrk de Facebook je me plie humblement à sa volonté, implorant sa miséricorde et, pour preuve, je republierai donc ce dessin avec des modifications qui, me semblent-ils, seront plus appropriées aux valeurs de Facebook et des gentils gens qui pensent pas à mal du tout du tout du tout dès que le Monsieur de Facebook m’autorisera à nouveau à poster mes petits Mickeys sur son site. Voilà voilà voilà…”

Babouse 1Babouse 2

Menaces sur les écoles d’Art

mercredi 15 juin 2016

M5539HDans de nombreuses villes les écoles d’Art sont menacées par les restrictions budgétaires et le mépris des autorités pour les activités artistiques. Un article à lire dans Les Inrocks.

Extrait de l’appel national lancé par deux syndicats, CGT, FO, et signé par la CFDT : ”

“L’école de Tourcoing a été menacée de fermeture par réduction/cessation des financements de la ville de Tourcoing.
L’école de Caen-Cherbourg traverse une grave crise de gouvernance, des postes d’enseignants ne sont pas pourvus. L’école a été en grève le 9 mars dernier.
L’école de Brest-Lorient-Quimper-Rennes a traversé une crise de gouvernance. Des postes d’enseignants sont supprimés, la précarité se systématise.
L’école de Bordeaux a traversé une crise de gouvernance.
À Paris, les Arts Déco, l’Ecole des Beaux-Arts et l’ENSCI ont également traversé de sérieuses crises
de gouvernance.
Les écoles de Marseille et de Besançon voient leurs budgets sabrés par les villes.
A l’école d’art de Chalon-sur-Saône, le diplôme d’école DESMA de 5e année est en attente d’évaluation (pour défaut d’EPCC)
Sitôt qu’une fissure semble colmatée, une autre brèche s’ouvre”

Noirs dessins et insultes

jeudi 9 juin 2016

Je suis bien conscient qu’en traitant de ce sujet je vais faire de la publicité au compte Facebook intitulé (de façon originale) Noirs Dessins. Un compte qui revendique « 38 000 fans, dont 22 000 en un an » et qui doit son succès à la reprise de dessins parus ça et là sur Facebook.

On notera également que cette page totalement anonyme a pour « amis » les dessinateurs Deligne, Jiho, Chimulus, Berth, Lasserpe, Lacombe. Des dessinateurs qui publient régulièrement et intentionnellement sur le site Urtikan.net. Nombre de ces dessins, au lieu d’être « partagés » sont republiés par Noirs Dessins avec un lien vers la source Facebook. Ce qui leur permet de se dédouaner et de capter une audience pour leur propre page au lieu de faire la promotion de la source en partageant la publication, comme il est normalement d’usage sur les réseaux sociaux.

Donc, James Tanay qui s’occupe d’Urtikan.net depuis 2011 a envoyé un message à Noirs Dessins leur demandant de partager les dessins plutôt que de les republier afin d’aider Urtikan.net à se développer. Ce qui fut fait quelque temps…

Constatant que les mauvaises habitudes reprenaient le dessus, un nouveau message leur a été adressé, concis et direct, mais explicite : « Partager, c’est mieux que piller ».

La réponse de Noirs dessins ne s’est pas fait attendre avec un florilège d’insultes et de propos incohérents, et au final la publication d’un communiqué (sic) ordurier et toujours anonyme.

De nombreux dessinateurs professionnels et journaux connaissent le travail entrepris depuis des années par James Tanay avec Iconovox.com (mon voisin de blog) pour et avec les dessinateurs, et je ne peux pas le laisser insulter publiquement par de courageux anonymes velléitaires dont tout le talent consiste à repiquer le travail des autres, sans d’ailleurs être très regardants puisqu’on y trouve aussi bien le “cégétiste” Babouse que le dessinateur d’extrême droite Miège, ou même les dessinateurs qui participent aux escroqueries éditoriales de Satire Hebdo et Hara Kiri.

Depuis le 7 janvier 2015 sont apparus sur Internet et les réseaux sociaux des cohortes de dessinateurs de presse autoproclamés et des blogs qui n’existent qu’en pillant le travail des autres. Faut-il rappeler que « dessinateur de presse » reste l’appellation d’un métier et tout comme la restauration rapide ne peut être apparentée à de la nourriture, ces pseudos dessins bâclés ne font que dévaloriser une profession qui n’a vraiment pas besoin de telles vitrines en ce moment. ff

Noirsdessins

Rions un peu : la réponse à cet article – toujours aussi anonyme – du Conducator (sic) de Noirs Dessins sur Facebook.

Le lien ci-dessus n’est plus lisible sur Facebook mais a été remplacé par celui-ci : https://www.facebook.com/Noirs-Dessins-214332265321223/?fref=ts Les limites au débat ayant été atteintes par le niveau d’insultes, j’ai déposé plainte pour injures publiques contre le valeureux anonyme qui les a proférées. ff

Nouveau tombereau d’injures publié sur Facebook par celui qui se fait appeler “Conducator” (sic) ou “Maximus Conducator” (resic) mais toujours courageusement anonyme. Pas de chance pour lui ou elle, j’ai toujours pensé que les injures ne déconsidèrent que ceux qui les profèrent, aussi je vous invite à les lire avant qu’elles ne soient retirées : https://www.facebook.com/Noirs-Dessins-214332265321223/?fref=ts

Petit exemple de la prose de M. ou Mme “Maximus Conducator”, en réponse aux lignes ci-dessus :

Notons quatre grotesqueries ; la première est que cette publication ne nommant personne, le “tombereau d’injures” est blowing in the wind ! La seconde est que des gens qui dénoncent anonymement pour censurer et bloquer des pages sont mal placés pour parler du nôtre, qui n’est inconnu qu’en dehors du milieu… La troisième est qu’il ne faut pas manquer de souffle pour écrire ces lignes sous un article diffamatoire et insultant. Et la quatrième, la plus belle, est l’aveu noir sur blanc que ces individus sont derrière les délations, censures et blocages dont nous sommes l’objet… CQFD…”