Actu Média | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 2

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Actu Média’

Une Duduchothèque pour les dessins de Cabu

vendredi 16 février 2018

Le quotidien L’Ardennais titre dans son édition du 15 février 2018 : “Bientôt un Duduchothèque à Châlons pour exposer les œuvres de Cabu” et rajoute en sous-titre “Le futur espace Cabu s’est précisé jeudi soir lors du conseil municipal. Il sera baptisé La Duduchothèque et abritera des milliers d‘œuvres du dessinateur.” L’article précise : “Ce dépôt prend la forme d’un prêt gracieux – conformément à la volonté du dessinateur qui n‘a jamais voulu monétiser la transmission de ses œuvres – consenti d‘abord pour une durée de dix ans et renouvelable tous les cinq ans. Croquis et esquisses prendront place au sein de la… Duduchothèque. Situé au rez-de-chaussée du 68, rue Léon-Bourgeois, l‘endroit est aujourd’hui occupé par le Maison de l’architecture en Champagne-Ardenne et l’Ordre des architectes, qui doivent déménager au printemps.” L’article détaille les conditions d’utilisation et de consultation des dessins souhaitées par Véronique Brachet-Cabut, femme du dessinateur.

Dans un communiqué diffusé le 16 février la ville de Châlons donne plus de précisions sur le projet : “

Monsieur Benoist Apparu, Maire de Châlons-en-Champagne et le Conseil municipal sont heureux d’annoncer que la famille du dessinateur CABU (Véronique, son épouse, Marie-Thérèse, sa sœur et Michel, son frère) a décidé de confier à la Ville de Châlons ses œuvres de jeunesse.

Ce fonds est constitué de dessins d’enfance (remontant à ses 10 ans), de dessins publiés dans L’Union ou restés inédits, de croquis. Y sont caricaturés la société châlonnaise de l’époque, comme les personnalités qui y passaient en tournée. De nombreux dessins d’humour sur la vie quotidienne comme sur le quotidien des adolescents montrent que son talent a très vite été singulier.

Seront également joints plusieurs recueils de cartes postales anciennes de Châlons et des documents de travail de Cabu liés à sa ville de naissance ainsi que le meuble à peinture de son père, Marcel Cabut.

L’ensemble sera accueilli à l’espace Cabu situé 68 rue Léon Bourgeois et qui, d’un commun accord entre la ville et la famille s’appellera « La Duduchothèque ».

D’ici la fin de l’année 2018, après des travaux de réaménagement, une exposition thématique sera présentée dans ces lieux afin de montrer à chacun le regard unique de Cabu. Ce sera le premier des événements rendus possibles grâce à ce fonds qui vient enrichir le patrimoine et amplifier l’attractivité culturelle de la Châlons-en-Champagne.

Une conférence de presse sera organisée début mars.

Info dénichée par Christophe Postel.

A noter qu’une exposition de dessins de Cabu sur le théâtre devrait être présentée en 2018 dans le cadre de la Comédie française.

Photo L’Ardennais.

Suivez aussi Fait d’Images sur Facebook

Blog Fait d’images le retour (ou presque)

vendredi 1 septembre 2017

Après deux longs mois de pause, j’avoue que j’ai un peu de mal à reprendre ce blog alimenté régulièrement depuis plus de onze ans. Pendant tout ce temps j’ai essayé de recenser l’actualité du dessin de presse et plus largement celle de l’image dessinée, mais là je ne me retrouve plus dans ce que devient ce moyen d’expression.

Bien sûr il reste encore nombre de dessinateurs à exercer et à défendre ce métier mais quand on voit les difficultés qu’ils ont à travailler convenablement on peut légitimement s’interroger sur son avenir.

Je ne cesse de l’écrire, laisser publier, diffuser, valoriser dans des salons ou festivals des dessins médiocres, porte un tort considérable à la profession, éloignant inexorablement le public. Il n’y a plus que des associations ou des manifestations corporatistes très éloignées de la réalité, pour croire qu’ils œuvrent dans leurs intérêts.

Aujourd’hui plus grand monde, y compris les médias, ne fait la différence entre les bons et les mauvais dessins. Tout se vaut. Et vu les conditions du « marché » cela ne vaut pas grand chose.

Promouvoir le dessin de presse ce n’est pas s’aligner sur le vite torché, le moins cher, mais montrer, chercher ce qui se fait, ou se faisait, de mieux de plus original. Nul doute que les médias, le public, finiront par comprendre qu’on se lasse vite de la nourriture fast-food et que le retour à la gastronomie est un impératif vital pour tous. f.f.

DES DESSINS, DES INFOS, DES COMMENTAIRES SUR L’ACTU, SUIVEZ AUSSI FAIT D’IMAGES SUR FACEBOOK

Fait d’Images sur FaceBook

samedi 24 juin 2017

Pour l’actualité, Fait d’Images c’est sur FaceBook aussi : https://www.facebook.com/fait.dimages (et des fois sur Twitter : https://twitter.com/Faitimages?lang=fr).

ob_c86259_wolinskiRuffin Soulcie

L’humour noir de Lefred Thouron

jeudi 18 mai 2017

Noir LT

Avoir la même idée, ou approchante, cela arrive dans le dessin de presse, encore faut-il l’avoir en même temps et pas quelques jours après un autre collègue travaillant pour un titre très diffusé. Ci-dessus un dessin de Lefred-Thouron paru dans Le Canard enchaîné du 29 mars 2017, et un de Goubelle paru dans Le Point du 27 avril. Cette anecdote affriolante pour initiés me permet de rebondir (c’est une image) sur la parution du livre de Lefred Thouron « Le Livre noir » (Fluide glacial).

L’éditeur le présente ainsi : « Tout est parti d’un gag de premier avril dans les pages de Fluide Glacial. Une prétendue publicité annonçait Le Livre noir de Lefred-Thouron avec une couverture noire autour de laquelle étaient disposés des gags noirs flanqués de sous-titres comme : « La tour de Pise vue de l’étui », « Concours de T-shirts brûlés », « Mots croisés en 1 case »… Quelle ne fut pas notre surprise quand quelques jours après la sortie du mensuel, nous vîmes arriver par dizaines des courriers de lecteurs souhaitant acheter notre poisson d ́avril ! Cela nous décida à réaliser pour de vrai cet album dont on se demande pourquoi on n’y avait jamais pensé plus tôt ! »

LT Noir

Luz entre en campagne

mercredi 26 avril 2017

L’éditeur Futuropolis annonce sur son compte Twitter que Luz y commentera en dessins jusqu’au 7 mai 2017 la campagne des Présidentielles.

Luz 2017

Autre actualité pour Luz, la parution, toujours chez Futuropolis, du très bel album “Alive”, qui rassemble ses chroniques dessinées sur la musique parues dans Les Inrocks, Charlie Hebdo, ou son fanzine Cambouis.

C8t2r3zW0AEzKaRMEP_ALIVE-4_WEB1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi l’entretien accordé par Luz à VSD (extrait en ligne). Merci à M.C.

Le retour de Satirix

mardi 18 avril 2017

Satirix_27C’est sur la fiche Wikipedia de Satirix que l’on apprend :

“À partir du 15 avril 2017 l’Association des Amis de Satirix (ADAS), basée à Tours, a relancé la publication de Satirix avec le numéro 27, Tabous par Marc-Édouard Nabe.”

Toujours sur Wikipedia on peut lire l’historique de ce journal encore aujourd’hui édité par Lucien Grand-Jouan, neveu du dessinateur Jules Granjouan (1875-1968) qui collabora au début du 20ème siècle à la revue L’Assiette au beurre, dont Satirix s’est inspiré dans la forme. La première version de Satirix, dont chaque numéro était consacré à un thème traité par un seul dessinateur, a cessé de paraître en 1973 après une saisie ordonnée  par le ministère de l’Intérieur suivie d’un procès de deux ans qui se termina en faveur de l’éditeur.

Désormais trimestriel, les prochains numéros seront consacrés en juillet à Kupka, (À bas le monde contemporain !) et en octobre à Mose, (Art).

Sur son site on peut lire : “Les dessins de Nabe sont vieux de plus de quarante ans. Ceux de Kupka sont centenaires. Lors de la recherche de dessins propres à illustrer l’actualité, il s’est avéré que les plus vieilles feuilles étaient celles qui correspondaient le plus à nos jours et à nos goûts satiriques : plus fortes, plus ouvertes et donc plus vraies que la production contemporaine. […]

Toujours sous-titrée “La revue qu’on ne jette pas”, il est à craindre avec ce numéro que ce slogan ne soit plus en adéquation avec l’esprit d’origine qui vit la publication de dessins de Siné, Cardon, Serre, Barbe, Solo, Laville, Dubout, Puig Rosado, Tetsu, ou Vazquez de Sola, entre autres.